Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Comment sortir du dilemme "spéculateur ou investisseur" ?

choix entre deux pilules
Mis à jour le 31 Mar. 2022 à 16h40

Lorsqu’ils débutent en bourse, voici une question que beaucoup d’apprentis traders se posent : faut-il chercher les profits à court terme, ou à long terme ?
Autrement dit, dois-je être spéculateur ou investisseur ?

Le vilain spéculateur qui fait du tort aux entreprises :

Souvent mal compris, le terme spéculateur tient sa racine du latin speculatori, qui signifie contempler et qui par extension est devenu une façon d’émettre des hypothèses sur l’avenir.

C’est un terme qui a été rendu péjoratif par les médias de masse, qui en général aiment à faire porter la responsabilité des krach économiques sur le dos des sales « spéculateurs ».

Un spéculateur n’est en fait rien d’autre qu’un individu qui anticipe l’avenir, et qui compte tirer parti de cette anticipation. Spéculer, c’est acheter aujourd’hui, pour revendre plus cher demain.

À ce compte-là, votre épicier du coin, qui achète pour vous revendre plus cher est lui aussi un vilain spéculateur

Pour affiner un peu, dans le contexte boursier ce qui différencie le spéculateur de l’investisseur, c’est uniquement la durée de détention d’un titre.

On a tendance à séparer les deux d’un point de vue moral, mais cela n’a en réalité pas vraiment de sens.

Il faut savoir que la spéculation apporte de la liquidité au marché, c’est pour cette raison que vous pouvez acheter une action et trouver un vendeur presque immédiatement.

S’il n’y avait que des investisseurs, une telle disponibilité serait impossible, et le marché boursier serait « grippé ».

Les spéculateurs sont donc nécessaires pour que l’engrenage boursier et économique fonctionne correctement.

Carnet d'ordres du Bitcoin
Si les spéculateurs court terme n’existaient pas, alors il serait impossible d’avoir un carnet d'ordres aussi fourni, et les investisseurs ne pourraient pas acheter/vendre quand ils le souhaitent

Le gentil investisseur qui soutient la croissance :

Le terme investisseur est en règle générale connoté plus positivement que son homologue. Ne parle-t-on pas d’investir « en bon père de famille » ?

L’exemple le plus parlant de ce style de trader reste à ce jour Warren Buffet. Considéré par beaucoup comme le plus grand investisseur du XXème siècle, il a accumulé des dizaines de milliards en faisant partie de la « case investisseur ».

En fait, il n’a rien fait d’autres que de sélectionner les meilleurs titres et de les laisser grossir indéfiniment durant toute sa carrière d’investisseur.

Evidemment, tout le monde est loin de posséder la clairvoyance et la patience d’un Warren Buffet, mais ce dernier illustre bien ce qu’est un investisseur.

En effet, l’investisseur est dans une optique de « buy and hold » le plus souvent, il ne cherche pas à battre le marché, mais plutôt à posséder le marché.

Les profits sont ainsi plus lents, mais aussi plus sûrs, et demandent beaucoup moins de temps et de travail. C’est idéal pour se constituer une rente, et préparer sa retraite.

En effet, un retraité est quelqu’un qui a fait des placements (les cotisations) et qui tire une rente de ce placement sans plus être obligé de travailler pour vivre.

Mais dans un monde qui évolue très vite, il faut bien comprendre que cette rente ne sera bientôt plus distribuée par l’Etat et il est primordial de préparer soi-même sa future retraite.

La solution au dilemme : être les deux

Alors au final, que faire ? La solution est simple, il faut arrêter de voir les choses tout blanc ou tout noir : les deux styles sont tout à fait compatibles et même complémentaires.

Rien ne vous empêche donc de faire les deux ! Avoir un portefeuille court terme ET un portefeuille long terme.

Évidemment, cela est à adapter à votre emploi du temps, car cela demande du travail.

Le métier de spéculateur demande davantage de disponibilités et se rapproche d’une activité « classique » où l’on échange son temps contre de l’argent, il ne peut donc pas être exercé par tout le monde.

En revanche, chacun devrait être investisseur à ses heures puisque cela nécessite moins d’attention au quotidien, et de cela dépend votre retraite.

Le fait de pratiquer les deux est d’autant plus puissant que les profits générés par l’un peuvent être réinvestis dans l’autre, et vice versa.

Cela crée un cercle vertueux qui va vous faire augmenter vos profits de plus en plus vite.

Evidemment, ni l’un ni l’autre ne s’improvisent et il faut d’abord avoir de solides connaissances avant de se lancer sur le chemin de la spéculation ou de l’investissement.

Bien que chacun soient liés il faut garder à l’esprit que ces deux styles possèdent leurs propres caractéristiques.

Pour mieux les appréhender, il convient le plus souvent d’être accompagné par des traders aguerris qui ont déjà fait leurs preuves.

C’est pourquoi j’ai décidé de ré ouvrir très prochainement les portes de notre salle de marché EnBourse Elite™.

Quoi de mieux qu’un endroit totalement digital où l’on peut venir échanger quotidiennement sur l’état des marchés et les meilleures opportunités à venir.

Venez rejoindre une communauté de traders soudés qui profitent dans le même temps de l’expérience des plus aguerris d’entre nous :

Logo Elite Photo service Elite
1ÈRE SALLE DE MARCHÉS DIGITALE
POUR TRADERS INDÉPENDANTS
Je veux rejoindre l'Élite
Sylvain March
- Fondateur
Trader particulier depuis 2002, j'ai quitté mon job dans l'informatique en 2009 pour me consacrer à temps plein au Trading et vivre de cette activité en voyageant. En 2012 je fonde EnBourse, afin de partager mon expérience et accompagner une nouvelle génération dans ce nouveau métier du 21ème siècle : Trader Indépendant.
Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous