Micro-gestion des trades : faites-vous cette erreur (trop) commune ?

Micro-gestion des trades : faites-vous cette erreur (trop) commune ? Je vous répète souvent de « laisser vivre » votre trade une fois qu’il est ouvert.
Et faire de la micro-gestion est exactement à l’opposé de ce conseil.
C’est une erreur très fréquente et pas seulement des grands débutants.
Voyons ensemble comment régler ce problème…



Faites-vous de la micro-gestion de vos trades ?

Certains d’entre vous vont se reconnaître dans ce qui suit…

Tout commence quand vous prenez position. Vous êtes par exemple en H1.
À partir de là, au lieu de rester tranquille, vous :

Scrutez le moindre mouvement du prix :

À chaque tick dans votre sens, vous êtes soulagé. Mais vous stressez immédiatement si vous voyez un tick en sens inverse.
Et vu le nombre de tick qu’il peut y avoir en 1 heure, vous finissez chaque période psychologiquement épuisé.

Par curiosité, vous ne pouvez pas vous empêcher de regarder les autres unités de temps :

Au-dessus, au-dessous, peu importe.
Cela ne vous sert à rien, mais vous êtes toujours persuadé que ça va vous aider à ne rien louper.

Vous allez aussi à la pêche aux infos :

Réseaux sociaux, conseils des analystes, tout y passe alors que vous avez déjà pris position. Vous essayez de trouver une raison logique de fermer votre trade, de rajouter des positions ou au contraire, de vous débarrasser de la moitié d’entre elles.

Si vous n’êtes pas devant votre ordi, vous ne pouvez pas vous empêcher de suivre vos positions sur votre smartphone :

Et c’est encore pire : vous ne décrochez plus les yeux du graphique.

Trader sur smartphone
Trop de zoom, pas assez d’historique… trader directement sur mobile peut vous apporter quelques problèmes de taille

Sans oublier que tout ça vous fait bouger le stop dès que vous avez peur de perdre 3 centimes.

Ça suffit !

La solution : le lâcher-prise

S’il y a bien une chose que vous devez apprendre par-dessus tout, c’est à lâcher prise.
Le stress ne vous apportera rien. Et le prix n’ira pas dans votre sens, juste parce que vous le regardez.

Donc le mieux est déjà de faire vos analyses sans vous laisser influencer par ce qui n’a rien à voir avec votre stratégie. Si vous devez clôturer votre position, votre graphique vous le dira. Pas la peine de chercher l’information ailleurs.

Vous n’avez pas non plus besoin de surveiller le prix tick par tick, sauf pour une seule stratégie : Scalpeur Pro. Et encore, dans des conditions bien particulières.

Ce qui nous emmène au troisième point. Le temps minimum entre 2 surveillances de votre graphique est le même temps que votre unité de temps :

Temps minimum entre 2 surveillances

Si vous tradez sur H1, une fois que votre position est ouverte, ne revenez qu’au minimum 1 heure après, quand la période est terminée.
Si vous tradez en Daily, regardez votre graphique une fois par jour est suffisant, etc.

Et enfin : ne touchez plus le stop une fois en place !

Si vraiment vous avez peur de louper le moment où vous pouvez le remonter à breakeven, paramétrez une alerte pour être averti dès que le prix atteint un certain niveau.
Sinon, laissez-le tranquille.

Tradez moins pour gagner plus d’argent :

Plus vous apprendrez à lâcher prise et plus vous pourrez améliorer vos résultats.
Vous serez moins préoccupé, moins stressé et vous pourrez donc mieux réfléchir : votre efficacité sera multipliée par 10, alors que votre temps de trading sera largement réduit.

C’est d’ailleurs l’un des principes que je développe presque à l’extrême dans Relax Trading : passer quelques minutes par jour devant les écrans suffit pour être rentable.

C’est l’idéal pour ceux qui stressent trop devant leur écran, aussi bien que pour ceux qui n’ont pas de temps à perdre à trader.

Si vous vous êtes reconnu dans cet article, il est temps pour vous aussi d’apprendre à lâcher prise !

Êtes-vous habitué à micro-gérer vos trades ?
N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant et Formateur pour mieux investir en bourse.