La véritable signification du stop garanti :

La véritable signification du stop garanti :

Selon le courtier Forex chez qui vous avez ouvert votre compte, vous avez la possibilité d’opter pour le « stop garanti ».
Si vous ignorez ce que signifie la garantie du stop, voici un article qui vous aidera à y voir plus clair.







Les limites du stop loss classique :

S’il y a une chose que vous devez absolument savoir sur le stop loss classique, c’est qu’il ne vous protège pas du slippage.

Pour rappel, le slippage est le temps que met le courtier à exécuter votre ordre et qui provoque donc un décalage de temps et d’argent sur votre prise de position.
Lorsque vous passez un ordre, celui-ci sera exécuté dès que le courtier trouvera une contrepartie.

Dans des conditions de marchés « normales », et une liquidité satisfaisante, cela peut être très rapide et quasi immédiat.
Mais en cas de problème (ex : le retrait du taux plancher de la banque nationale suisse en janvier dernier), le courtier ne trouvera pas forcément de contrepartie dans les secondes, voire minutes, qui suivent.

Votre ordre stop sera alors exécuté à un niveau différent de celui que vous aviez prévu et vous risquez donc de perdre (beaucoup) plus d’argent.

Quelle est cette garantie de stop proposée par le courtier ?

En théorie, un stop garanti vous assure l’exécution de votre stop au niveau prévu.

Dans la pratique, le courtier exécutera également votre ordre dès qu’il le pourra, mais vous remboursera la différence financière entre le niveau de stop que vous aviez prévu et le niveau auquel le stop a effectivement été exécuté.
Donc même si le stop est exécuté plus loin, le courtier vous garantit que ne perdrez pas plus d’argent que ce que vous aviez prévu de perdre en plaçant votre stop.

Comment pouvez-vous en profiter ?
Tout d’abord, assurez-vous que votre courtier propose bien les stops garantis. C’est le cas par exemple de IG, et d’XTB, mais ce ne sont pas les seuls.

Ensuite, renseignez-vous bien sur les conditions d’utilisation du stop garanti. Celles-ci peuvent changer d’un courtier à un autre.
Parfois, vous ne pouvez placer un stop garanti qu’à l’ouverture de votre position et ne pouvez plus le modifier.
Ou vous ne pouvez pas ajouter un stop garanti à un trade déjà ouvert.

La seule chose commune dans ce cas à tous les courtiers est que le stop garanti vous coûtera plus cher.
C’est tout à fait normal : il s’agit d’un service proposé par le courtier et qui fonctionne de la même façon qu’une assurance.
Il vous sera donc facturé en plus de votre transaction.
Généralement cette facturation se fait sur le spread, qui sera alors plus important que pour une position classique.

Aller plus loin : cas de la BNS en janvier 2015

Si vous désirez mettre en contexte cette explication sur le stop garanti que vous proposent les courtiers, je vous suggère de regarder la Trading Room du mois de février 2015.

L’évènement survenu sur le Franc suisse (qui a entraîné mécaniquement la chute de l’Euro) est un parfait exemple pour « illustrer » l’importance d’opter dans certains cas pour le stop garanti.
J’explique en détail ce qui s’est passé et de quelle manière fonctionne un stop garanti pour vous protéger le mieux possible de ce genre de situation.
Vous y trouverez aussi d’autres informations intéressantes notamment sur le remboursement des soldes négatifs et ce que cela signifie…

Avez-vous déjà utilisé le stop garanti pour vos prise de position ?
N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.