Livret A

Définition de Livret A

Le Livret A est un compte destiné à l’épargne. Il est réglementé et son taux d’intérêt est calculé deux fois par an en fonction de l’inflation.

Les fonds collectés sont centralisés à la « Caisse des dépôts et consignations », qui est une institution financière publique, dont la gestion est indépendante du système bancaire national.
Cela fait donc du livret A l’un des placements les plus sûrs aux yeux des français puisqu’il est à l’abri des risques de faillites des banques (notamment en cas de crise économique).

Jusqu’en 2009, le livret A était un placement uniquement proposé par trois institutions financières : la Banque Postale, le Crédit Mutuel (qui propose le « livret bleu ») et la Caisse d’Epargne. Cependant, il est aujourd’hui accessible dans n’importe quelle banque française.

Les fonds apportés par les épargnants servent principalement à financer des opérations à caractère social, comme par exemple la construction de logements à loyers modérés.

Spécificités du livret A.

Un livret A peut être ouvert avec seulement 1,50 € (15 € pour le livret bleu du Crédit Mutuel), ce qui est également son montant minimum de retrait .

Son plafond de dépôts est fixé à 22 950 € pour les particuliers et son taux d’intérêt est passé à 1,75 % au 1 er février 2013.
Seuls les organismes de logements sociaux ou de crédits immobiliers possèdent un plafond de dépôts illimité.

Les intérêts perçus sont exonérés d’impôt sur le revenu ou de charges sociales, ce qui explique en partie son succès auprès de la population malgré la baisse régulière de son taux ces dernières années.

Enfin, il est possible de clôturer son livret A à tout moment, en adressant une simple demande par écrit (lettre avec accusé de réception) à l’organisme détenteur du compte.