Comment trader s’il y a peu de volatilité ?

Comment trader s'il y a peu de volatilité ?

Lorsqu’une valeur manque de volatilité, et que le prix évolue à l’horizontale (en range), on peut décider d’attendre des conditions plus favorables pour trader, ou tenter d’en profiter en adaptant sa stratégie de trading.

Mais comment s’y prendre pour tenter de générer des gains dans ces conditions ?




Trouver une stratégie simple pour un marché en range :

Un marché en range se caractérise par une absence de tendance : le prix n’évolue pas vraiment ni à la hausse, ni à la baisse. Mais il n’évolue pas pour autant en ligne droite.

Exemple :

range classique

Même si la courbe avance horizontalement, il y a toujours des hauts et des bas. Cela signifie que vous pouvez tenter de profiter de chacun de ces mouvements.
Pour cela, vous pouvez vous servir des lignes de support et de résistance et observer le comportement du prix quand il approche l’une de ces droites.

En principe, si le cours rebondit sur un support, on prend position à l’achat, s’il rebondit sur une résistance, on prend position à la vente.
Il faut réajuster ses positions à chaque nouveau rebond, sauf si la courbe traverse enfin l’une de ces droites horizontales. En théorie, si vous utilisez correctement ce système, vous aurez déjà un trade ouvert dans le bon sens, lorsque cela se produira.

Aidez-vous avec les indicateurs :

Certains indicateurs sont particulièrement bien adaptés aux marchés en range.
C’est le cas par exemple du RSI.
Cet oscillateur peut être utilisé pour tenter de repérer des divergences qui peuvent vous aider à confirmer une tendance, ou au contraire un essoufflement de tendance (même si celle-ci est neutre).

L’ATR, permet de surveiller la volatilité pour éventuellement anticiper une cassure de support ou de résistance.
On admet généralement que les forts mouvements sont souvent précédés de périodes de range.

Changez de valeur :

Mais les choses ne sont pas toujours aussi simples et il arrive aussi que le prix soit presque totalement plat.

Exemple :

range plat

Il est alors plus difficile de profiter de mouvements presque inexistants. Plutôt que de vous obstiner, changez simplement de valeur le temps que les vagues du prix retrouvent un peu d’amplitude.
Car si l’évolution en range n’est pas vraiment un problème, le manque d’amplitude peut par contre être assez gênant.

Si vous avez peur de vous tromper et de perdre de l’argent à cause du manque de mouvement, vous pouvez toujours décider d’opter pour une valeur plus volatil.
Par exemple, si vous tradez sur le forex et que votre paire de devises habituelle (ex : Eur/Usd) se retrouve dans une tendance neutre, vous pouvez choisir une paire plus exotique dont la tendance serait plus facilement identifiable.

Mais attention : n’oubliez pas que ce type de valeur est soumise à un spread important et il y a aussi un plus grand risque de slippage (votre ordre met plus de temps à être exécuté).

Pour conclure…

Trader les périodes pendant lesquelles la volatilité est faible (voire presque nulle), n’est pas impossible.
Le marché ne cesse d’évoluer et vous devez apprendre à vous adapter à ce type de changement : un « vrai » trader est capable de profiter de toutes les situations, même les moins confortables.
De cette façon, vous pourrez continuer à gagner de l’argent, simplement en changeant et en adaptant votre stratégie en fonction de l’état du marché.

Et vous ? Comment tradez-vous les périodes de faible volatilité ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.