Combien de temps dure une session de trading : le scalping (1/3)

Combien de temps dure une session de trading : le scalping (1/3)

Selon votre unité de temps, la durée d’une session de trading ne sera pas la même. Commençons par voir ensemble ce qu’implique le scalping et voir de quelle façon vous devrez vous organiser si vous choisissez cette méthodologie.





Comment se déroule une session de scalping ? Et combien de temps dure-t-elle ?

Comme vous le savez sûrement déjà, on parle de scalping à partir du moment où l’on utilise une unité de temps de type M1, ou moins.

Pour rappel : en M1, chaque chandelier du graphique représente donc une seule minute.

Le prix avance donc beaucoup plus vite que sur les autres UT, et il faut être particulièrement attentif pour repérer les opportunités et être capable de faire le tri. Cela implique forcément une grande concentration durant la session.
À partir du moment où vous avez pris position, vos yeux ne doivent plus quitter l’écran. Mais heureusement, chaque trade a une durée très limitée : aux alentours de 15 minutes pour une grande majorité d’entre eux.

Le scalping est donc assez technique et peut vite devenir stressant.

C’est pour cette raison que chaque session de scalping ne doit pas dépasser 3 heures, grand maximum.
Le cerveau humain dispose d’une capacité de concentration extrême limitée : même si vous le voulez, vous ne pourrez pas scalper toute la journée. C’est physiquement et psychologiquement impossible.

Mais l’avantage est que ces quelques heures suffiront à atteindre votre objectif de gain quotidien.

Comment organiser votre journée en fonction du scalping ?

Le scalping est la stratégie idéale pour ceux qui disposent d’au minimum 1h30/2h de libres par jour.

Ces heures doivent de préférence se situer entre 8h et 22h .

Pourquoi 8h ? Parce que c’est l’heure à laquelle le marché commence à bouger sur les valeurs les plus populaires (et donc, les meilleures pour scalper) comme l’EUR/USD par exemple.

Et pourquoi 22 H ? Parce qu’après ça, tout se calme d’un coup jusqu’à 1h du matin (heure de Paris), heure de l’ouverture du marché asiatique.
À partir de là, vous pouvez placer votre session n’importe quand dans la journée.

Remarques : vous devrez aussi choisir vos valeurs en fonction de l’heure à laquelle vous tradez.

Si vous choisissez une valeur dont le marché est fermé, vous aurez deux gros problèmes :

la liquidité : s’il y a peu d’échanges, vous verrez apparaître des gaps, des changements de tendance violents, etc. Vous ne pouvez pas scalper dans ces conditions.

la volatilité : s’il n’y a pas d’échange, les mouvements sont très petits et vous ne pourrez pas espérer atteindre facilement vos objectifs.

Pouvez-vous scalper si vous travaillez toute la journée ?

Comme je viens de vous l’expliquer, vous pouvez faire du scalping à partir du moment où vous pouvez « caler » au moins 2h dans votre journée.

Cela fait donc des stratégies possibles si vous travaillez à plein temps.

Pensez simplement à prendre en compte les horaires des marchés pour choisir correctement vos valeurs.

Et si vous voulez allez plus loin, je vous conseille de suivre la formation complète Scalpeur Pro.

Vous y trouverez des règles d’entrée et de sortie de position, les meilleures valeurs à trader en fonction de vos heures de libre, et des règles précises de money management à appliquer.
Car vous ne pouvez en aucun cas vous contenter de transposer ce que vous avez appris dans les autres formations au trading sur l’unité de temps 1 minute.
Le scalping a ses propres règles, et si vous les négligez, vous perdrez de l’argent.

Votre emploi du temps vous permet-il de faire du scalping ?
N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.