Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Arrêtez de trader les CFD s’il vous arrive ceci

24 novembre 2017 / Eva.B / Dernière mise à jour : 3 septembre 2020 Panneaux de signalisation "wrong way"

Si les frais des CFD que vous tradez ont tendance à amputer largement vos gains, et qu’il vous est impossible de respecter les règles de money management, c’est probablement que votre capital est trop faible pour trader ce type d’instrument.
EnBourse vous explique pourquoi, et vous propose des solutions alternatives pour y remédier.

Pourquoi les CFD vous posent problème

Le mieux est de commencer directement par un exemple concret.
Pour cela, le tableau des frais des CFD sur action auprès de ProrealTime – PRT (pour rappel : c’est celui qui fonctionne notamment avec IG) est assez parlant :

Détails des frais CFD sur actions chez PRT en 2020

Détails des frais CFD sur actions sur la plateforme ProRealTime pratiqués en 2020.
Comme vous pouvez le constater, il existe 3 niveaux de trading : Standard, Actif et Trader.
Et selon le principe bien connu, plus vous tradez, plus les frais seront attractifs…

Sur un profil du type Trader (le plus attractif côté commissions), le prix de votre transaction fluctue selon les pays, mais il faut compter environ 0,06 % du montant de votre position.
MAIS, quoi qu’il arrive, le minimum que vous aurez à débourser pour investir sera 4,95€, même si d’après vos calculs 0,095% de votre position devrait « logiquement » vous faire payer moins cher.

Ainsi, avec un capital de 500€, vous devrez déjà débourser presque 1% de votre capital minimum en frais d’opération.
Cela signifie évidemment que vous devrez donc au moins faire un gain de 1% afin de vous rembourser la couverture de votre prise de position.

Á noter que PRT vous propose une remise plateforme. Il faudra vous plonger dans les petites lignes pour vérifier si cela s’applique bien à votre situation.

Pour les CFD sur devises, les frais de transaction se calculent différemment. Vous devrez vous acquitter de ce que l’on appelle le spread.

Á lire aussi : Comprendre le spread en 3 étapes

Dans notre exemple de CFD sur devises ci-dessous, chez PRT, de gros efforts pour limiter les frais pour « un petit capital » ont été faits par la plateforme ces dernières années. Vous pouvez notamment trader des mini-contrats. Pour mémoire : 1 mini-contrat = 10.000 unités = 0,1 lot.

Détails des frais CFD sur devises chez PRT en 2020

Détails des frais CFD sur devises, sur la plateforme ProRealTime, pratiqués en 2020.
On retrouve ici les 3 niveaux de trading : Standard, Actif et Trader, avec une fluctuation des frais de transactions

Pour rappel : tous les courtiers ne pratiquent pas les mêmes frais, et les commissions vont donc dépendre de la taille de votre position et de l’effet de levier utilisé.
Jusque-là, pas de souci particulier et cela semble logique, sauf que… La plateforme peut vous contraindre à prendre une taille de position minimum.
C’est à cet instant que les frais peuvent augmenter fortement.

Et si vous n’avez pas assez de capital pour cela, vous serez peut-être tenté malgré tout de ne pas respecter les règles de money management afin de pouvoir pouvoir quand même trader des CFD.

Cette solution est évidemment très, très, déconseillée au risque de cramer votre compte.

En plus de cela, n’oubliez pas que les CFD sont également soumis au rollover.
Le plus souvent, les courtiers évoquent le rollover sous l’appellation générique de « frais de financement ».
Ces frais sont calculés sous différents taux, selon le type de CFD concerné.

Renseignez-vous bien afin ne pas avoir de (mauvaise) surprise.

Les frais des CFD sont trop chers ? Tournez-vous vers d’autres solutions !

Si vous connaissez ce genre de problèmes, le mieux est de ne pas trader les CFD pour l’instant.

Si vous avez encore des doutes, constatez plutôt…

  • Pour le forex, le fait de devoir prendre une taille de position minimum vous force :

    à payer plus de frais que vous ne le devriez (puisque votre position est plus importante, c’est logique)
    à prendre beaucoup plus de risques que ce que vous ne pouvez supporter (en contradiction du coup avec vos règles de money management)

  • La preuve en exemple avec un trade sur l’Eur/Usd en H1 et un capital de 500€
Graphique d'une position illustrant le spread

Cotation de la devise Eur/USD, en UT H1. La prise de position se situe au pris de 1,1828, et le STOP est positionné à 1,1672

  • Selon le calculateur, pour respecter la règle du 1% de risque, vous devez prendre une position de 0,038 lot. Soit 400 unités. L’effet de levier n’est qu’à 0,76.
Calculateur de position EnBourse

Exemple de calcul de position grâce au calculateur EnBourse : https://www.en-bourse.fr/calculateur/position-size/

  • Si vous souhaitez malgré tout vous positionnez sur un trade de 10.000 unités minimum, soit près de 27 fois plus !, vous vous exposez à un risque exponentiellement augmenté !
    Ainsi, mécaniquement, votre risque va passer de 1% à un peu moins de 27%.
    En deux trades perdants, il vous restera à peine un peu plus de 50% de votre capital.
  • Alors que si vous respectez tranquillement votre gestion du risque, au bout de 10 trades, vous n’aurez perdu qu’un peu plus de 13% de votre capital.


Détail du calculateur de position EnBourse

Projection des pertes consécutives au pourcentage de risque.
Ici, l’exemple tient compte du capital total de départ et du pourcentage de risque consenti

  • Et voici ce qui se passe au niveau du calculateur (nous avons utilisé la version excel afin d’indiquer précieusement le pourcentage de risque, ici 27% permettant d’acheter l’intégralité du lot).
Calculateur de position EnBourse Excel

Illustration de la prise de risque si vous souhaitez acquérir 1 mini-lot. Ce dernier expose votre capital à hauteur de 27%, avec un effet de levier x20.
C’est une position quasi impossible à tenir si le trade se retourne en votre défaveur

Pour résumer :

  • si vous voulez trader sur le marché du forex, mais que votre capital est « trop faible » pour se plier aux conditions de votre courtier, n’hésitez pas à vous renseigner sur les offres d’autres prestataires.
    Allez voir du côté de ceux qui permettent les micro lots, voire, les nano lots.
    Si vous n’avez pas les moyens d’augmenter votre capital, c’est la meilleure façon de procéder. Et sachez que rien n’interdit de changer de courtiers en ligne !.
  • Pour trader les actions, vous pouvez aussi commencer avec 500€, voire quelques centaines d’euros, si vous trouvez un courtier avec des frais raisonnables.
    Et contrairement à une idée reçue, trader directement sur les actions (si vous choisissez le bon courtier), ne vous reviendra pas forcément plus cher que de trader les CFD sur action.

Pour conclure

C’est vrai qu’avoir un petit capital peut être frustrant au début, et vous pouvez avoir envie de prendre plus de risque pour le faire augmenter rapidement.
C’est de cette façon que vous ferez vos plus grandes erreurs.

Comptez que pour trader correctement les CFD, il vaut mieux commencer avec un capital d’au moins 5.000 €.

Alors qu’en comparaison, vous pouvez commencer à trader les paires de devises avec beaucoup moins que ça (100 ou 200€ si vous tradez des nano lots).
Trouvez simplement le courtier qui vous permet d’ouvrir de très petites positions.

Trois petits conseils :

  • 1. Continuez aussi à alimenter votre compte tous les mois. Ce sera plus facile psychologiquement si vous rajoutez de l’argent à votre compte de trading, que si vous devez à chaque fois reconstituer tout votre capital si vous le perdez à chaque fois.<:li>

  • 2. Assurez-vous également toujours de bien comprendre comment fonctionnent les frais du type d’instrument que vous voulez utiliser.
    Voici 2 articles pour vous aider :

    Les frais forex et CFD
    Placements collectifs, actions, et frais divers supplémentaires

  • Enfin, n’hésitez surtout pas à revoir tous les chapitres de money management des formations.
    Vous y trouverez certainement des choses dont vous ne vous souvenez plus, ou qui ne vous avaient pas marquées la première fois.

Et bien entendu, si vous avez des questions, EnBourse est à votre disposition pour y répondre sur les forums.

Avez-vous déjà eu des problèmes pour trader les CFD ? Quelles solutions avez-vous trouvées ?
N’hésitez pas à laisser vos astuces en dessous de l’article !

À très bientôt,

Eva Batalla
Rédactrice et modératrice EnBourse

4 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Joris Lopez
19 avril 2020 20:24

@enboursefr-289dff07669d7a23de0ef88d2f7129e7:disqus Bonjour Eva,

Super article, comme tant d’autres.
Penses-tu qu’il est raisonnable de trader avec un capital de 10 000€ sur CFD Actions (US et FR), notamment avec un risque par trade avoisinant les 2/3% ? (je me base sur la stratégie Darwin Trading utilisée en Daily)
Ou est-ce que les différentes commissions et frais risquent de plomber totalement les performances ?

Merci d’avance!

Xavier
26 novembre 2017 14:07

chez IB/PRT ( partenariat avec Sylvain) on a des micros lots (1 000)
en prenant le même exemple on arrive donc à 0.4. Pour avoir 1 micro lot il faut donc avoir 3 fois plus de capital soit 1500 euros.
Avec 1500 euros il est donc possible de respecter un risque de 1% et trader sur le forex sur IB/PRT.

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION