Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Avez-vous déjà « cramé » votre compte de trading ? (et comment y survivre ?)

22 décembre 2014 / Sylvain March

« Cramer » son compte, c’est tout simplement perdre la totalité de son capital.
Et malheureusement cela peut arriver très facilement quand on débute.
Si tel est votre cas, voici comment survivre à cette condition inconfortable et revenir tranquillement sur le marché…

Perdre son capital : une réalité difficile à supporter

C’est très difficile psychologiquement de voir son compte diminuer jour après jour.

Le pire dans une situation telle que celle-ci, c’est que même si vous êtes conscient d’avancer sur une pente savonneuse, vous ne pouvez pas vous empêcher d’accumuler les mauvaises décisions et d’aggraver encore la situation.
C’est par exemple le moment que vous choisirez pour prendre plus de risque afin d’essayer de rattraper toutes vos pertes.
Évidemment, c’est impossible, et vous le savez. Mais vous essayez quand même, porté par l’espoir qu’un gros coup de chance est toujours possible.

Généralement, c’est l’instant précis où le marché décide de vous donner le coup de grâce et vous prend les derniers euros qu’il vous restait.

Que se passe-t-il alors ? Un trop-plein d’émotions négatives : culpabilité (vous savez bien que vous avez été imprudent), déprime, doute (le trading est-il fait pour vous ?), perte de confiance en vos capacités…

Mais rassurez-vous. Vous avez peut-être perdu une bataille, mais pas encore la guerre.

Repartir sur de bonnes bases :

Si vous avez cramé votre compte, vous n’avez que 2 possibilités qui s’offrent à vous :

Soit vous laissez tomber le trading et vous passez à autre chose : après tout, les commentaires sur internet disaient peut-être vrai et les particuliers ne peuvent pas gagner de l’argent en bourse

Soit vous considérez cet échec comme un apprentissage : douloureux, certes, mais utile et vous en profitez pour persévérer et réparer vos erreurs

Ayant moi-même cramé plusieurs comptes à mes débuts, je ne peux que vous encourager à continuer. Je ne serais pas là où j’en suis si je n’avais pas décidé d’apprendre de mes erreurs et de persévérer.
Mais cette fois-ci, vous devez être plus prudent que jamais. S’il le faut, faites une pause pendant quelque temps, reprenez les bases de votre stratégie et revenez sur votre compte démo pour voir ce qui vous fait échouer.
Cet exercice a pour but de vous faire retrouver la confiance en vous. Quand vous vous sentez prêt et que vous avez à nouveau de bons résultats, vous pouvez retenter en réel.

Suivez scrupuleusement votre plan (celui qui fonctionne si bien en démo) et ne pensez pas aux gains. Concentrez-vous seulement sur l’exécution du processus.

Astuce : écrivez votre plan sur une feuille et cochez les différentes étapes à chaque fois que vous ouvrez un trade.

Réduire le nombre de valeurs que vous surveillez vous aidera également à vous concentrer sur les opportunités et votre timing.

Enfin, éliminez tout sentiment négatif pendant votre séance. Non seulement c’est contre-productif, mais en plus, vous risquez de refaire les mêmes erreurs si vous êtes à nouveau aveuglé par votre envie de gagner.

Prenez votre temps :

Si dans un de mes articles, j’avais déjà comparé les traders aux sportifs de haut niveau, ce n’est pas pour rien : lorsque ces derniers perdent une compétition que font-ils ? Ils s’entraînent encore plus fort.
Et c’est exactement ce que vous devez faire en trading. Si cela ne fonctionne pas, c’est que vous manquez d’entraînement. C’est donc une bonne raison pour continuer d’apprendre.

Si vous avez cramé votre compte, c’est peut-être parce que vous étiez trop occupé à vouloir gagner de l’argent, ce qui a pour effet de vous faire perdre de vue votre stratégie.
Dans cette nouvelle tentative, essayez au contraire de vous en détacher si vous voulez gagner.

Enfin, soyez positif et pensez qu’il y a certains moments où vous risquez de perdre à cause des conditions du marché, même si vous faites tout ce qu’il faut.

Cela fait partie du trading. Mais si vous restez prudent, vous ne cramerez plus jamais votre compte…

Avez-vous déjà cramé votre compte de trading ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.

10 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Antoine
6 octobre 2015 14:18

Merci Sylvain, donc à ce que j’ai compris, avec un money management strict et des stops à 1-2% du capital, à priori aucun risque de déclencher un appel de marge. Me voilà rassuré 🙂

J’en profite pour te remercier du travail abattu sur ce blog, c’est une sacrée chance pour nous d’avoir ces infos, organisées de manière pédagogique et en français !

Antoine
5 octobre 2015 14:31

Je n’ai pas encore ouvert de compte réel, mais c’est vrai que si je pouvais éviter le cramage de compte, ça ne me dérangerait pas.

Dans l’article Sylvain, tu parles plus d’un capital qui diminue au fur et à mesure des erreurs commises. Quid de l’appel de marge ? Car si j’ai bien compris le principe de l’appel de marge, c’est la lorsque le montant des pertes sur les trades en cours, équivaut au montant du capital, et si ça arrive, le broker ferme les trades perdants et ça liquide le compte, j’ai juste ?

Si on pratique un money management strict avec des prises de risque de 1-2%, est-on protégé de l’appel de marge ?

Michael
24 décembre 2014 08:27

Ahhh… le cramage de compte…. comment ne pas passer par cette case Ô combien douloureuse, mais nécessaire.
Mon parcourt fut un peu spécial…. car avant de découvrir les techniques d’analyses graphiques, et bien je suis passé par la case options binaires…. donc là votre compte n’est même plus cramé mais carrément passé au napalm (2*1000€)….
Ensuite l’AT, avec laquelle sous compte démo puis tout petit compte réel (500€) j’ai testé toutes les techniques pour se planter pourtant décrites par Sylvain: prise de position sans stop, prise de position avec un stop mobile, prise de position pendant une news économique (banzaï!!), le scalping de la mort, entrée en fin de poussée, entrée uniquement basée sur l’aspect des chandeliers ou figures chartistes, prise de position sans money management, etc etc…. si j’avais disposé de plus de fonds je pense que j’aurais commencé le sacrifice de poulets à domicile.
Donc pour sérieusement m’y remettre j’ai imprimé tout ceci sous forme de tableur, récapitulant bien les erreurs, paramètres, sommes et % de capital perdu….
Depuis bon gré mal gré sur mes 2 mois de compte réel j’en suis à un petit 2.4% d’augmentation de capital, mais qui me rend très fier mine de rien.
Est-ce dû à un mécanisme darwinien mêlé d’une bonne dose de masochisme testostéronique (tant que ça fait pas mal et bien je vais essayer, seule la douleur me fera comprendre mon erreur), qu’il faille passer par la case « punition » pour tirer les enseignements de nos erreurs?…

Donc en finalité, oui, cramez vous un premier compte en réel!!… mais ne mettez pas toutes vos billes dessus….et gardez des cartouches pour le moment où vous serez prêts (DT, mais shuuut je ne dis rien)…

PS: Sylvain, un article regroupant toutes les erreurs a ne pas faire serait peut-être bienvenu, non?

Jean-marie
23 décembre 2014 17:02

Sur le Forex, j’ai perdu 50€ sur un capital de départ de 2000€.
Autant dire rien, grâce à un bon money management.

Depuis je suis repassé en mode démo pour m’entrainer.
Il est essentiel de prendre le temps d’apprendre avant de penser à être rentable.

Martin l'investisseur autonome
23 décembre 2014 06:06

Perso, je vois mes mauvaises décisions d’investissement occasionnelles comme le prix à payer pour acquérir de l’expérience et du vécu.

Comme le bon vieil adage le dit, l’important demeure d’apprendre de ces erreurs.

Martin

Augustin
22 décembre 2014 14:56

J’ai littéralement « cramé » mon capital lors de mes premiers jours de trading en compte réel. Mon tout premier trade avait été gagnant (+5%), tout allait bien. Le deuxième s’est transformé en perte, je ne l’ai pas supporté, j’ai reculé mon stop. L’erreur absolue. Se sont enchainées d’autre décisions encore plus désastreuses. Au final, j’ai perdu 60% de mon capital en quelques jours !

Aujourd’hui, je n’ai plus aucune douleur à me remémorer cette histoire, et ce pour plusieurs raisons. Tout d’abord, cela fût MA PLUS GRANDE LEÇON DE TRADING, de toute ma vie. J’ai énormément appris de mes erreurs, j’ai travaillé deux fois plus sur ma stratégie par la suite, et j’ai drastiquement diminué mon niveau de risque. Cette erreur m’a permis de rebondir encore plus haut qu’avant, ce fût littéralement un boost dans mon apprentissage. Ensuite, cela m’a appris à relativiser l’échec sur les marchés, et à toujours apprendre de ses erreurs. Aujourd’hui, je me dis que j’ai pris « une leçon à 1200€ », et les règles de trading qui en découlent restent gravées à jamais dans ma tête.

C’est donc que du positif d’avoir pris cette énorme claque, puisque je me suis considérablement perfectionné par la suite, sûrement bien plus que si je n’avais pas vécu cet échec. J’ai appris à rebondir, pour transformer mes erreurs en victoires. Enfin, j’ai maitrisé ma peur de l’échec sur les marchés financiers.

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION