Pourquoi peut-on comparer les traders et les sportifs de haut niveau ?

Pourquoi peut-on comparer les traders et les sportifs de haut niveau ?

Il peut sembler curieux de dire que les traders et les sportifs professionnels partagent quelques points communs.
Pourtant, si on y réfléchi un peu, on remarque que ce n’est pas si bizzare que ça si l’on compare certaines de leurs qualités.

Si ces points communs ne se trouvent pas vraiment dans le niveau physique (bien qu’il doit aussi y avoir des traders très sportifs), il y a par contre plusieurs choses à dire du côté psychologique…




Un mental de gagnant :

Le but de l’athlète, c’est de gagner. Pour le trader, c’est la même chose.
Là où ça devient intéressant, c’est quand on constate que pour l’un comme pour l’autre, il ne s’agit pas seulement de gagner simplement une compétition, ou de gagner de l’argent.

En sport, comme en trading, on peut gagner de bien des manières : quand on arrive à maîtriser ses émotions pour faire place à la concentration par exemple, où à sortir de sa zone de confort pour dépasser ses propres limites, c’est bel et bien une forme de victoire.
Les deux sont aussi capables de considérer l’échec comme une étape supplémentaire qui les rapproche de la réussite.
Peu importe le temps que cela prendra, il vont gagner, et ils le savent : les quelques moments de doutes sont rapidement remplacés par la motivation.

Le respect de l’apprentissage :

Aucun trader n’est rentable dès la première semaine d’apprentissage. Il faut beaucoup apprendre et s’entraîner pour gagner de l’argent en tradant.
Pour un grand sportif, c’est la même chose. Il ne peut espérer gagner une compétition sans s’entraîner très dur, tous les jours.
Aucun des deux ne peut donc se permettre de faire l’impasse sur l’apprentissage.

Un athlète s’entraîne, jusqu’à ce que les gestes deviennent naturels, automatiques.
Là encore, on voit la relation avec le trading : respecter le money management, la stratégie, doivent devenir des réflexes et ne plus supposer aucun effort.

Les sportifs qui manquent de sérieux ne pourront jamais gagner la moindre compétition. Un trader qui manque de sérieux ira rejoindre les 95 % de perdants…

Ils savent être patient :

« Tout vient à point à qui sait attendre », pourrait être la devise des grands sportifs, comme des grands traders.

Un footballer tentera de marquer un but si c’est possible. Dans le cas contraire, il passe le ballon à un coéquipier.
Un trader n’ouvre pas de position s’il n’a pas d’abord repéré un signal d’entrée conforme à son plan de trading.
Si l’un tente d’analyser les mouvements de son adversaire pour en tirer avantage, l’autre prendra le temps d’analyser un graphique avant…d’en tirer avantage.

Conclusion :

Les traders et les sportifs de haut niveau ont donc bien plus d’un point commun.
On pourrait également citer le goût de l’effort, une volonté de fer, et une discipline à toute épreuve…

Dans les deux cas, la psychologie joue un rôle de premier ordre si l’on veut réussir à atteindre ses objectifs.
S’entraîner, tomber, se relever, recommencer, dépasser ses limites sont des caractéristiques que l’on trouve aussi bien chez un trader, que chez un athlète.

On voit alors que ces deux mondes sont loin d’être aussi éloignés qu’on a l’habitude de le penser…

Et vous ? Quels autres points communs croyez-vous que peuvent avoir les traders et les athlètes ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.