Adaptez votre trading à votre capital de départ :

Adaptez votre trading à votre capital de départ :

Je vous ai souvent répété d’adapter votre style de trading à votre situation.
Cela inclut évidemment la taille de votre capital de départ et je vais vous expliquer pourquoi…









Que se passe-t-il si votre trading n’est pas adapté à votre capital ?

Lorsque vous choisissez une unité de temps sur laquelle vous allez trader, vous le faites en fonction de plusieurs critères : votre disponibilité, votre personnalité, etc.

Imaginons par exemple que vous préférez trader sur du journalier. Vous vous êtes suffisamment entraîné pour savoir que cela semble pour vous la meilleure option.
Or, quand vous passez en réel, vous vous rendez compte que vous avez ignoré un détail important : votre faible capital ne vous permet pas forcément de tenir correctement vos règles de money management.

Si vous placez bien votre stop, vous réalisez que la taille de votre position est insignifiante.
Et en plus, vous devrez attendre longtemps avant de pouvoir clôturer votre trade.
Finalement, vous vous dites que dans ce cas, pourquoi ne pas simplement augmenter sensiblement le risque ? Le stop est si loin…

Et que se passera-t-il si celui-ci est finalement touché ? Votre capital sera amputé d’une bonne partie : vous avez attendu plusieurs jours (mois ?), pour rien.
Si vous aviez choisi une unité de temps plus adaptée, vous pouviez suivre vos règles de money management et ne perdre au pire que 1 % de votre capital.

Il en va de même pour les types d’actifs que vous choisirez : certains d’entre eux ne peuvent s’adapter qu’à un capital de départ plus important à cause des nombreux frais qui découlent d’une simple prise de position.
Si votre capital est trop faible, non seulement ces frais viendront supprimer les profits que vous pouvez faire, mais il se peut même que vous finissiez en perte alors que votre trade est gagnant !

Soyez conscient de vos possibilités :

En trading, il y a deux réalités : la vôtre, et celle que vous permet votre capital.
Est-il vraiment nécessaire de dire laquelle des deux est la plus raisonnable ?

Quoi que vous pensiez, c’est votre capital de départ qui va vous diriger plutôt vers un marché qu’un autre et plutôt vers un type d’actif qu’un autre.
C’est d’ailleurs pour cela que dans mes formations je dédie toujours un chapitre au choix des marchés ou des instruments financiers.

Si ces explications vous semblent trop évasives, voici 2 exemples concrets :

Si vous commencez avec 100 € : le seul marché qui vous permettra de générer des profits sans vous prélever trop de frais sera le marché des devises.
Quant à l’unité de temps, vous devrez bien sûr l’adapter de manière à équilibrer la taille de votre position et votre money management.

Si vous commencez avec 1.000 € : vous avez déjà plus de choix. Vous pouvez même investir dans certaines actions. Mais là encore, vous devrez faire particulièrement attention aux frais : plus votre horizon de temps sera court, et plus vous ouvrirez et fermerez de position…et plus vous paierez pour chaque transaction.

Évidemment, plus votre capital sera important et plus vous aurez les coudées franches.
Mais même si vos commencez petit, vous pouvez tout à fait faire grossir votre capital à partir du moment où vous adaptez votre trading en conséquence, au fur et à mesure, et surtout sans brûler les étapes.

Tout est possible, si vous restez raisonnable :

Vous avez un faible capital ? Et alors ? Il vous faudra simplement un peu plus de temps pour atteindre vos objectifs.

Dans l’un de mes articles, je vous ai déjà dit que j’ai moi-même commencé avec 500 € à l’époque. Cela prouve bien que tout est possible à partir du moment où vous restez raisonnable.

Rappelez-vous donc ceci :

– Vous devez absolument apprendre à différencier votre tolérance au risque de votre capacité

– Vous devez adapter votre unité de temps non seulement à votre disponibilité, à votre personnalité, mais aussi à votre capital de départ

– Vous devez choisir les types d’actifs que vous pouvez vous permettre en fonction de votre capital pour ne pas payer trop de frais

Et bien sûr, pensez à réajuster ces paramètres en fonction de l’évolution de votre capital.

Êtes-vous capable d’ajuster votre trading à votre capital ?
Partagez votre expérience dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.