Petit capital ? Attention aux pièges :

Petit capital ? Attention aux pièges : Oui, vous pouvez commencer à trader avec quelques centaines d’euros.
Mais attention : il y a des pièges à éviter si vous ne voulez pas passer d’un faible capital de départ, à un capital inexistant. Vous allez vite comprendre pourquoi…




Les dangers d’un petit capital sont surtout psychologiques

En 2013, FXCM a mené une étude auprès de ses clients (soit plus de 220.000 comptes de trading).
Le résultat de cette étude est assez préoccupant : 80% des traders ayant un compte avec un capital de départ inférieur à 1.000$ sont perdants.
Ou si vous préférez, seulement 20% sont gagnants. À partir de 1.000$, ce pourcentage de traders gagnants s’élève à 33,12%, et au-delà de 5.000$, on tourne autour des 37% :

Rentabilité par compte de capitaux propresSource les Echos.fr. (Cliquez pour agrandir)

Les comptes les plus exposés aux pertes sont donc ceux qui disposent d’un faible capital de départ.
Mais il y a une raison à ce résultat, et il n’est pas financier. Le principal problème vient du fait que les traders qui disposent d’un faible capital de départ ont généralement un très, très gros défaut : ils veulent doubler, voire tripler le montant de leur compte le plus vite possible. Et pour y arriver, ils sont prêts à faire n’importe quoi.

Ils savent qu’il leur suffit « d’un peu de chance », ou de prendre « LA » bonne décision, au bon moment, pour y arriver.
Pour ça, ils ont tendance à abuser de l’effet de levier. C’est aussi un élément qui est clairement ressorti dans l’étude :

Rentabilité et effet de levier efficaceSource les Echos.fr. (Cliquez pour agrandir)

En résumé, on a donc : Compte < 1.000$ + levier > 26 :1 = 80% de traders perdants.

Il y a aussi une autre raison à ce résultat : c’est que ces personnes ont l’habitude d’accepter de perdre plus d’argent qu’elles n’en gagnent.
Si un trade est perdant, elles se disent : « bon, je peux me permettre de perdre un peu plus, ce n’est pas grave ».
Alors que quand le trade est gagnant elles se disent : « vite, vite, il faut que j’encaisse avant que ça se retourne ». Et sur le long terme, elles gagnent donc beaucoup moins d’argent qu’elles n’en perdent.

Conclusion : ces mauvais résultats ne sont pas dus au fait que le capital de départ soit faible. Ils sont dus uniquement à la psychologie des traders qui possèdent ce petit capital.

Donc si vous avez moins de 1.000$ sur votre compte (enfin, ou moins de 1.000€, le principe est le même), c’est là-dessus que vous devez travailler.

Ne tombez pas dans le piège

Vous voulez faire partie des 20% de traders gagnants ? Alors, ne vous laissez plus aveugler par ce que vous pouvez gagner « si » vous réussissez la position qui vous rendra riche. Ce n’est pas avec un « si » que vous serez indépendant financièrement.

Pensez au lièvre et à la tortue. Personne ne veut être aussi stupide que le lièvre, n’est-ce pas ? Il vaut mieux aller lentement, mais sûrement.

Comment y arriver :

On va revenir sur le problème de l’effet de levier. Vous savez que vous ne pouvez pas choisir l’effet de levier de votre position.
Mais les décisions que vous prenez peuvent néanmoins l’influencer. En bien, comme en mal.

Exemple 1: vous disposez d’un capital de 500€.

Autosignal vient de détecter une opportunité sur la paire Eur/CHF en H1 :

Opportunité Autosignal(Cliquez pour agrandir)

Vous prenez le calculateur et vous commencez à entrer les données nécessaires :

Capital : 500€
Prix de l’actif : 1,14642

Et là vous vous dites que vous trouvez le stop un peu trop près (en l’occurrence, il est parfaitement placé par le logiciel, mais c’est pour l’exemple).
Donc vous, vous préférez choisir l’option 2 qui se trouve à 1,13800 :

Placer le stop plus loin (Cliquez pour agrandir)

Votre effet de levier est de 1,4.

Maintenant, entrons le niveau de stop que donne Autosignal : 1,14058

Placement idéal du stop(Cliquez pour agrandir)

Vous constatez que le montant de la position augmente, et le niveau de levier aussi et on passe à x2.

Exemple 2 : vous augmentez votre niveau de risque.
On prend les mêmes données, mais on augmente le risque de 1% à 2% :

Augmenter le risque(Cliquez pour agrandir)

Là on passe d’un levier de x2 à un levier de x3,9.

Maintenant, la question à un million : « À quoi sert cette information dans votre trading ? Et où est le problème si on reste sur 1% de risque ? même avec un levier x30, c’est pareil, non ? ».
Eh non. Ce n’est pas pareil du tout.

Imaginons que vous faites partie de ceux qui sont terrorisés à l’idée de vous tromper.
Vous décidez alors de mettre le stop, beaucoup, beaucoup plus près en pensant que c’est plus prudent, par exemple à 1,14527 :

Niveau de levier x10(Cliquez pour agrandir)

Votre effet de levier arrive à 10. Et la taille de votre position augmente énormément :

Taille de position, levier x10(Cliquez pour agrandir)

Si vous vous retrouvez avec un levier aussi élevé, la première question à vous poser est : est-ce que mon stop n’est pas trop près ?
Parce que le danger dans ce cas, c’est que le prix vienne trop facilement toucher votre stop. Et vous perdez votre argent plus vite.

Vous perdez bien toujours 1%, mais vous les perdez plus vite et plusieurs fois si vous vous entêtez. C’est un véritable piège.
Un trader amateur pensera : effet de levier élevé = taille de position + élevée = potentiel de gain plus élevé.

Or, si votre stop est rapidement touché parce que vous l’avez mal placé, ne comptez pas trop sur vos gains.
Donc déjà, mettez toujours le stop à un endroit stratégique.

C’est le même problème pour l’augmentation du risque. Ne le faites pas sans réfléchir et adaptez-le à la situation comme un pro.

Augmenter vos gains plus vite

Vous avez un petit capital et vous voulez le faire fructifier plus vite. C’est légitime.

Pour y arriver, utilisez des stratégies adaptées comme Dark Trader, qui vous permettront d’augmenter considérablement votre effet de levier (et donc, la taille de vos positions), par exemple en rapprochant votre stop intelligemment sans pour autant risquer de perdre inutilement votre argent.

Enfin, pensez aussi à alimenter régulièrement votre compte de trading pour pouvoir prendre des positions plus importantes au fur et à mesure.

Attention : le but n’est pas de remettre de l’argent parce que votre compte est à 0. Sinon évidemment, ça ne sert à rien. Restez prudent !

Avez-vous aussi un petit capital de départ ?
N’hésitez pas laisser vos commentaires en dessous de l’article !

À très bientôt,

Eva Batalla
Rédactrice et modératrice EnBourse.fr