Bien comprendre le principe de l’effet de levier 2/2 :

Bien comprendre le principe de l’effet de levier 2/2 : La semaine dernière, je vous parlais de l’effet de levier que demande votre courtier et quels sont les risques qui en découlent.
Aujourd’hui, je vais vous expliquer ce que vous devez savoir sur l’effet de levier de vos positions pour que vous fassiez bien la différence entre les deux…



Vous ne choisissez jamais l’effet de levier de la position :

La première chose à savoir est que vous ne pouvez pas décider de l’effet de levier de votre position. C’est parce que quand il s’agit de position, l’effet de levier qui en découle est le résultat du calcul de la taille de votre position.

Pour rappel, vous calculez la taille de votre position à partir de 4 éléments :

Exemple Eur/Usd en H1 :

Calcul pour la position(Cliquez pour agrandir)

1- Votre capital : par exemple, 1.000 €
2- Le niveau d’entrée en position : 1,0682 dans l’exemple
3- Le niveau de stop (que vous devez placer sur le graphique AVANT d’ouvrir une position, sinon, vous ne pouvez rien calculer) : 1,0630 dans l’exemple
4- Le risque que vous voulez prendre (ici 1% du montant de votre capital, soit 10 €) : c’est l’une des choses que vous pouvez parfaitement contrôler. Rien ne vous force à prendre des risques démesurés, vous pouvez/devez les limiter.

Vous rentrez tout ça dans le calculateur de position :

Levier de la position (Calculez la taille de vos positions grâce au calculateur mis à votre disposition).

Et voilà ! Vous avez aussi l’effet de levier qui est appliqué à votre position : ici, 2,1.

Pourquoi ce chiffre est important et quels sont les risques d’un levier élevé :

Vous allez me dire : « Si je ne peux pas le choisir, à quoi ça me sert de connaître cet effet de levier ? ».

Reprenons notre exemple : vous êtes sur la paire Eur/Usd. Ça veut dire que par définition, vous êtes sur un type d’instrument qui vous permet d’utiliser l’effet de levier (une paire de devise).
Donc déjà, c’est pour cette raison que vous pouvez ouvrir une position avec plus d’argent que ce que vous avez sur votre compte réellement (là, le montant de la position est de 2.054 €, alors que vous n’avez que 1.000 € sur le compte).

Supposons maintenant que vous voulez prendre beaucoup plus de risque, par exemple 10%. Voilà ce qui va se passer :

Effet de levier trop élevé(Cliquez pour agrandir)

D’une part, le calculateur vous indique un risque trop élevé et d’autre part, votre effet de levier est supérieur à 20 !

Autre exemple, vous prenez position sur une pin bar (voir Dark Trader). Voici ce qu’indique le calculateur :

Levier x5(Cliquez pour agrandir)

Le levier est de 5. C’est plus élevé que d’habitude, mais ça n’a rien d’anormal. Comme vous pouvez le voir, dans la jauge, on est encore dans le vert.
Dès que ça commence à passer au jaune, et encore plus quand c’est sur le rouge (comme pour le x20), vérifiez bien qu’il n’y a pas quelque chose qui cloche (ex : risque trop élevé ou stop beaucoup trop près).

Donc surveiller votre niveau d’effet de levier est un très bon indicateur de la cohérence des données que vous avez entrées dans le calculateur. Si vous vous plantez sans y faire attention par exemple sur le niveau du stop, un coup d’oeil à l’effet de levier peut vous l’indiquer et vous pourrez rectifier l’erreur avant de prendre position.

Bien contrôlé, l’effet de levier est une arme, pas un piège :

Notez que certaines stratégies comme Dark Trader ou Scalpeur Pro vous permettront néanmoins d’utiliser un effet de levier plus élevé que la moyenne dans certaine situations. Mais elles sont faites pour ça : et dans un environnement bien contrôlé et si vous suivez parfaitement les consignes, l’effet de levier peut-être un fabuleux outil.

En revanche, si vous voyez que votre effet de levier est beaucoup trop haut alors qu’il ne devrait pas l’être, c’est que vous vous êtes trompé quelque part. Ne prenez pas de risques inconsidérés et ne tentez pas la chance si vous ne comprenez pas ce que vous faites.
Et si vous avez un doute, venez les partager sur les forums pour trouver toute l’aide dont vous avez besoin.

Faites-vous attention à l’effet de levier que vous utilisez ?
N’hésitez pas à donner vos astuces dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant et Formateur pour mieux investir en bourse.