Gestion du risque : adaptez-la à la situation comme un pro

Gestion du risque : adaptez-la à la situation comme un pro Un trader pro est avant tout un champion de la gestion de risque.
Ce n’est pas qu’une question de règles de money management, encore faut-il savoir les adapter à la situation.
Si vous voulez apprendre comment y arriver, lisez ce qui suit…





Gérer le risque : un concept bien plus dynamique que ce que vous pensez

Si vous avez un minimum d’expérience en bourse, vous savez que vous devez obligatoirement définir un niveau de risque à chaque trade. Ainsi, vous en déduisez la taille de votre position.

Je ne vais pas revenir ici ni sur le mode de calcul du risque ni sur les éléments qui vous permettent de le faire.
Si cela vous intéresse, je vous conseille de lire l’article sur le calcul de la taille de votre position.

Partons simplement du principe que vous avez pris l’habitude de prendre 1 % de risque à chaque trade.

C’est une excellente habitude. Le seul inconvénient est qu’au fil du temps, vous verrez que garder un pourcentage de risque fixe n’est pas la méthode la plus appropriée pour toutes les situations que vous allez rencontrer sur le marché.

Eh oui ! Le concept de la gestion du risque va au-delà d’une simple règle statique et devient beaucoup plus dynamique au fur et à mesure que vous gagnez de l’expérience.

Dans quels cas pouvez-vous modifier votre pourcentage de risque ?

Attention : je ne suis pas en train de vous dire que vous pouvez modifier le risque comme vous en avez envie et que tout ce que vous avez appris ne sert à rien.
Je dis simplement que dans certaines situations, vous pouvez vous permettre de le modifier à la hausse, mais aussi à la baisse.

Exemples concrets :

– Vous avez au moins 3 indices ou plus qui vous indiquent que le prix continue sa poussée :

3 indices sur un graphique
Vous avez ici 3 indices clairs qui laissent supposer que le prix a de fortes chances de continuer à la hausse.

C’est l’un des cas où vous pouvez éventuellement prendre un peu plus de risque (ex : 2 %) pour essayer de gagner plus d’argent.

– Vous tradez sur le moyen/long terme :

Quand vous prenez 1 % de risque sur le court terme, je vous ai enseigné à attendre de remonter votre stop à breakeven avant de prendre une nouvelle position.

Le problème, c’est que sur le moyen/long terme, vous risquez d’attendre longtemps avant de pouvoir le faire.
Et si vous repérez un nouveau signal sur une autre valeur, cela peut être très frustrant.
Là encore, vous devez vous adapter.

Sur le moyen/long terme, vous avez peu de chances que votre stop soit touché en même temps, sur tous vos titres.
Vous pouvez donc vous permettre d’ouvrir d’autres positions à 1 % de risque chacune.

Cela dit, je vous recommande fortement de ne pas dépasser 5 % de risque au total.

– Vous venez de subir une série de trades perdants :

Ici, pas question d’augmenter le risque pour rattraper vos pertes. C’est souvent un réflexe et surtout une erreur de trader débutant.

Peu importe les raisons de vos pertes (mauvaises décisions de votre part, conditions défavorables du marché…), vous devez au contraire le diminuer.

Passez par exemple de 1 % à 0,5 % de risque pendant quelque temps.

Restez raisonnable :

Encore une fois, je veux vous mettre en garde : adapter votre risque dans certaines situations ne signifie pas que vous pouvez le modifier à chaque trade.
Gardez les règles de base de money management que je vous ai enseignées.

Et c’est seulement quand vous les maîtrisez parfaitement que vous pouvez commencer à les adapter.

Ne jouez pas avec le feu, ou vous risquez de cramer votre compte.

Comme d’habitude, vous devez rester cohérent dans vos décisions pour protéger au mieux votre capital.

Savez-vous modifier votre risque en fonction de la situation ?
N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.