Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

3% pour Voyageurs du monde : La BPI peut-elle sauver le secteur ?

17 juillet 2020 / Arnaud06 / Dernière mise à jour : 18 juillet 2020 Voyages

La pandémie de COVID-19 a provoqué d’importantes perturbations dans l’économie mondiale. Cette dernière s’est arrêtée brusquement et les mesures de confinement ont eu un impact significatif sur l’industrie du tourisme. Bpifrance est au chevet des entreprises du secteur. La banque publique peut soutenir de nombreux acteurs, dont Voyageurs du monde qui prend 3 % aujourd’hui. EnBourse revient sur le soutien de Bpifrance à ce secteur du tourisme en plein marasme.

L’action Voyageurs du monde se reprend après une période compliquée

Pour de nombreux pays développés et en développement, le secteur du tourisme est une source importante d’emplois, de revenus pour les gouvernements et de recettes en devises étrangères.

Le premier trimestre de l’année 2020 n’est pas le meilleur pour les actionnaires de Voyageurs du Monde, puisque le cours de l’action a chuté de 45% durant cette période.

Mais le contraste est frappant : le rendement de ces 5 dernières années a été impressionnant (environ 94%).

Le récent recul n’est pas surprenant après une hausse aussi rapide. Toutefois, la crise sanitaire est bien le principal catalyseur de cette chute brutale (plus de 50% au pic de la crise).

Pendant les cinq années de croissance du cours de l’action, Voyageurs du Monde est passé d’une perte à la rentabilité. Ce type de transition peut être un point d’inflexion qui justifie une forte hausse du cours de l’action, comme nous l’avons vu ici.

A lire aussi : Déconfinement et tourisme : l’investissement de l’été ?

Le groupe Voyageurs du Monde a réalisé en 2019 un chiffre d’affaires consolidé de 488 M€.

avion au decollage

Les mesures de confinement et les restrictions aux frontières ont quasiment complètement interrompu le trafic aérien mondial.

L’arrêt quasi total du trafic aérien et la fermeture des frontières a totalement compromis le modèle économique du voyagiste.

La société est solide, opérant dans la branche du sur-mesure. Toutefois, la crise à laquelle elle doit faire face est inédite. Elle a donc réalisé une levée de fonds à laquelle Bpifrance a participé pour apporter son soutien.

Bpifrance au secours du secteur

Voyageurs du Monde a levé 16 millions d’euros avec Bpifrance qui a fait son entrée au capital de la holding du groupe.

Le management conserve tout de même le contrôle de la société. Le voyagiste assure être doté d’une structure financière très solide lui permettant de faire face à la crise sanitaire actuelle.

Comme l’ensemble du secteur le groupe est impacté par la crise liée au coronavirus. Voyageurs du Monde a ainsi reporté les départs d’une grande partie des voyages qui devaient avoir lieu entre mi-mars et fin août 2020.

Voyageurs du Monde reprend les ventes depuis mi-juin ainsi que les départs sur les différentes destinations au fur et à mesure de l’ouverture des pays aux touristes européens.

Bpifrance avait déjà réalisé ces dernières semaines des opérations similaires dans le secteur du tourisme afin de tenter d’apporter son soutien pour traverser cette période difficile.

A lire aussi : Action Pierre & Vacances : le tourisme familial va-t-il rebondir ?

Le secteur du tourisme a déjà bénéficié de nombreuses aides de la part des états, notamment le chômage partiel pour la France. Le soutien de la BPI ne sera cependant pas de trop pour éviter au secteur touristique une vague de faillite très importante d’ici la fin de l’année.

Le secteur du tourisme présente-t-il des opportunités d’investissement ?

Au niveau mondial, la propagation du virus ne montre aucun signe de ralentissement.

Bien que les cas quotidiens en Europe et dans le Pacifique occidental diminuent, ils augmentent dans les Amériques, en Asie du Sud-Est et en Afrique. En réponse, la plupart des pays ont fermé leurs frontières aux visiteurs et aux touristes.

Plage paradisiaque

Les plages paradisiaques restent encore difficiles d’accès pour le moment. Les voyagistes vont encore souffrir des différentes mesures de fermeture des frontières et d’une reprise de la pandémie.

Le tourisme international a été presque totalement suspendu, et le tourisme intérieur a été freiné par les confinements imposés dans de nombreux pays.

Le tourisme est un secteur essentiel de l’économie internationale. En 2019, le secteur du tourisme représentait 29 % des exportations mondiales de services et environ 300 millions d’emplois dans le monde.

Sans cette bouée de sauvetage vitale, de nombreux pays pourraient connaitre une contraction spectaculaire de leur PIB et une hausse du chômage.

Dans certains pays, le chômage pourrait augmenter de plus de 20 points de pourcentage et certains secteurs pourraient être presque anéantis si les mesures de fermeture des frontières persistent pendant encore plusieurs mois.

Si les données fondamentales continuent d’indiquer une croissance durable à long terme pour Voyageurs du monde, la baisse des dernières semaines pourrait être une opportunité à considérer.

Il est toujours intéressant de suivre l’évolution du cours des actions sur le long terme. Mais pour mieux comprendre Voyageurs du Monde, nous devons prendre en compte de nombreux autres facteurs, en premier lieu les risques inhérents à ce secteur, si dépendant de la santé de l’économie mondiale.

Pour aller plus loin :
Carbios décolle : faut-il miser sur l’écologie en 2020 ?

Arnaud,
Rédacteur financier pour EnBourse

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION