Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Tendance ou contre-tendance ? Faites le bon choix…

23 février 2015 / Sylvain March

On répète souvent aux débutants qu’il vaut mieux trader dans le sens de la tendance. Mais si on veut profiter des corrections ou des éventuels retournements, il faut parfois trader à contre-tendance.
Je vais vous expliquer comment vous y retrouver entre les deux et faire le bon choix au bon moment…

Pourquoi vouloir trader à contre-tendance ?

C’est un fait : peu importe la tendance de fond, le prix n’évolue jamais en ligne droite.

Il y a donc des moments pendant lesquels le prix évoluera dans le sens de la tendance, et des moments pendant lesquels il évoluera en contre-tendance.
L’une des erreurs les plus fréquentes consiste à vouloir à tout prix profiter de chacun des mouvements, pour faire un maximum d’argent.

Et selon l’unité de temps sur laquelle vous tradez, les moments de contre-tendance peuvent durer des heures (voire, des jours en Daily). Il faut alors une patience de fer pour résister à l’envie de fermer la position pour en ouvrir une dans l’autre sens.

Si vous ne le faites pas, vous vous dites que vous perdez de l’argent, ou pire que vous risquez de manquer le départ d’un retournement.
Vous vous exécutez, pour constater avec dépit que quelques périodes plus tard, le prix repart encore plus fort…dans le sens de la tendance.

Pris de panique, vous fermez tout, pour repartir avec lui. Tout va bien, jusqu’à la prochaine correction, où vous vous posez à nouveau la question de savoir quoi faire.

Finalement, vous subissez exactement ce que vous tentez d’éviter : un retard sur toutes vos prises de position.

Faites face au dilemme :

Le processus est toujours le même avant de prendre position.

Vous êtes face au graphique et vous définissez la tendance de fond :

Si la tendance est haussière : vous savez qu’il est préférable de prendre des opportunités d’achat

Si la tendance est baissière : vous surveillerez plutôt les opportunités de vente

À noter que dans le cas d’une tendance neutre, la stratégie dépend d’autres paramètres que le simple suivi de la tendance. Je n’en parlerai donc pas ici.

Si l’on conseille aux débutants de suivre la tendance, c’est parce que c’est le moyen le plus simple de mettre toutes les chances de leur côté pour faire de l’argent : les mouvements du prix sont moins vifs, mais plus longs.
Cela permet de protéger vos positions en déplaçant par exemple votre stop jusqu’à breakeven.
Après chaque correction, le prix repart dans le « bon sens », ce qui permet éventuellement de renforcer la position de départ.

Lors d’une correction, le prix s’emballe souvent et évolue beaucoup plus vite, pendant une durée beaucoup plus courte.

Si vous voulez en profiter, tenez-en compte : vous n’aurez peut-être pas le temps de protéger votre trade avant que le prix reparte. Vous avez donc clôturé une position gagnante, pour prendre un risque inutile en voulant profiter d’un mouvement passager.

Cela en valait-il vraiment la peine ?

Ne peut-on jamais trader à contre-tendance ?

Bien sûr que si. Mais pas n’importe comment et surtout pas sous le coup de l’impatience ou de la panique

Dans un premier temps, vous devez d’abord vous assurer de bien reconnaître la tendance de fond.

Si vous avez du mal, n’hésitez pas à prendre un peu de recul, par exemple, en dézoomant votre graphique.
Vous aurez ainsi une vision globale de l’évolution du prix.

À partir de là, vous pourrez définir votre stratégie : privilégier les opportunités à l’achat, ou à la vente.

Une fois que vous maîtriserez votre stratégie en suivant la tendance, vous pourrez commencer à l’adapter de manière à profiter également des moments de correction.

Enfin, sachez qu’il existe également des techniques pour trader à contre-tendance, sans pour autant clôturer votre position initiale qui elle, suit la tendance : le hedging.

Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, je vous invite à suivre ma formation Dark Trader, dans laquelle que vous explique comment vous y prendre correctement.

Perdez-vous de l’argent en tradant à contre-tendance ?
Partagez votre expérience dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.

4 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
hedi
1 mars 2015 22:20

Bonsoir Sylvain,

Intéressant comme point de vue. Effectivement on peut toujours tenter de profiter de mouvements correctifs. Cela dit, j’ai appris à me discipliner et à ne pas trader contre-tendance. Dans mon plan de trading, je préfère jouer la tendance et profiter des mouvements correctifs pour renforcer ma position initiale sans augmenter le risque ! Je trouve cela beaucoup plus rentable. Alors certes, il arrivera une fois où la tendance se retournera réellement, mais les points de continuation sont bien plus nombreux. Donc sur le long terme, c’est logiquement plus rentable je trouve. D’aillerus ton article sur les stops que tu avais publié il y a longtemps (les curieux feront une recherche), on voyait bien comment il était plus intéressant de capitaliser sur la tendance de fond. Mais à chacun son style et c’est toujours intéressant d’avoir les 2 points de vue.

hedi
3 mars 2015 18:52

Pourquoi pas….il est vrai que mon côté relativement prudent ou plutôt ma philosophie du risque calculé ne se prête sans doute pas ou mal à ce genre de trades. C’est pourquoi je ne les joue pas. Cela dit, tout le monde n’est pas comme moi lol ! Et certains se sentiront peut-être prêts à y aller. L’important est d’être en phase avec son caractère pour ne pas tomber dans des travers psychologiques qui peuvent être fatals !!!

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION