Réagissez correctement en arrivant sur un objectif graphique :

Réagissez correctement en arrivant sur un objectif graphique : Comment s’occuper d’un trade en cours est une question qui revient très souvent dans les forums.
Utiliser des objectifs visuels peut vous y aider, sans pour autant tomber dans le danger de la micro gestion. À condition de se poser les bonnes questions et de bien réagir, au bon moment. Voici comment…



Repérez les objectifs visuels sur un graphique :

Une fois qu’on a ouvert un trade, on sait que le prix peut faire quelque chose d’intéressant à certains niveaux.

Notamment, quand le prix arrive à proximité :

D’une droite de tendance :

Exemple sur Orange, en Daily :

Droites de tendance(Cliquez pour agrandir)

À partir du moment où vous avez tracé des droites, vous savez qu’il peut se passer quelque chose quand le prix arrive dessus.

Moyenne mobile :

Les moyennes mobiles(Cliquez pour agrandir)

On voit ici que le prix a bien respecté la moyenne mobile simple à 50 périodes. Donc surveiller ce que le prix fait quand il arrive près de la MM peut vous aider à réagir au bon moment.

– Les Niveaux psychologiques :

Les niveaux psychologiques(Cliquez pour agrandir)

Dans l’exemple, on voit les paliers des principaux psychologiques. Vous remarquerez que le prix à tendance à réagir de façon intéressante quand il arrive dessus.

Zone de support et résistance :

Objectifs niveaux de S/R(Cliquez pour agrandir)

Quand le prix évolue à l’horizontale, les zones de support/résistance peuvent vous aider à encore mieux cadrer le prix.

Tous ces niveaux peuvent représenter des objectifs visuels quand vous êtes en position : vous les surveillez et vous vous préparez à agir le cas échéant par exemple, pour encaisser tout ou une partie de vos gains.
Ça vous paraît souvent un peu plus compliqué à décider que s’il s’agissait seulement d’ouvrir ou de fermer le trade.
Et beaucoup d’entre vous hésitent à savoir ce qu’ils doivent faire quand ils en arrivent là.

Réagissez sans stress :

Quand le prix arrive près d’un de ces objectifs, il y a deux possibilités seulement : ou le niveau est franchi, ou le prix rebondit dessus.

On n’a aucun moyen de le savoir à l’avance, mais c’est quand même rassurant de se dire que ça ne va pas se passer de 50 façons possibles. Ou c’est l’un, ou c’est l’autre.

De votre côté, vous avez 3 alternatives possibles pour vous occuper de votre position en cours :

Vous fermez tout
Vous laissez tout filer
Vous fermez la moitié de la position et vous attendez de voir ce qui se passe en laissant l’autre moitié sur le marché

Et c’est là que souvent vous vous demandez quoi faire :

Est-ce que c’est mieux de prendre tous ses gains ou qu’une partie ?
Est-ce que ça vaut le coup de laisser filer la moitié de la position seulement ? Est-ce qu’il vaut mieux tenter le tout pour le tout et rester entièrement en position quoiqu’il arrive ?

Ce que vous devez faire va dépendre de la situation :

Fermer entièrement la position :

En fait, ce n’est pas parce que vous arrivez sur un objectif que vous devez obligatoirement tout fermer.
Pour ça, il y a déjà les règles de clôture de votre stratégie. Et arriver simplement sur un objectif visuel ne constitue pas en soi une opportunité de clôture.

Cas particulier : après une grosse poussée du prix

Exemple :

Fermer entièrement la position(Cliquez pour agrandir)

Entre le point 1 et le point 2, le prix de l’actif a augmenté de 19%.
Quand vous commencez à vous rendre compte que le prix se stabilise (vous ne savez pas si c’est juste une pause, ou si ça va finir par se retourner), vous pouvez vous dire que votre gain est largement satisfaisant.
Vous préférez le garder, même si techniquement, il n’y a aucune raison de le clôturer avec vos règles habituelles.

Laisser filer la totalité de la position :

Comme je vous le disais, quand le prix arrive sur un niveau graphique important, il peut le franchir ou il peut rebondir.
Si vous prenez toujours la décision de laisser la totalité de votre position ouverte, vous risquez de perdre une bonne partie de vos gains en cas de rebond.

Exemple :

Risque de rebond sur résistance(Cliquez pour agrandir)

Si vous laissez la totalité de votre position ouverte en vous disant que vous n’avez pas d’opportunité de clôture et sans prendre compte du risque de rebond, vous pouvez vite revenir à 0 % de gain.

Cas particulier : Si vous n’avez presque rien gagné

Parfois, le trade arrive tranquillement au premier objectif, mais votre gain est encore faible.
Vous pouvez décider de lui donner une chance et de le laisser alors filer entièrement. Prendre le risque ne vous coûtera pas cher.

Fermer partiellement la position :

C’est souvent la manière la plus prudente de réagir. Dans le doute, vous pouvez encaisser une partie de vos gains et laisser l’autre moitié continuer.
Si ça se retourne, vous aurez quand même gagné de l’argent, si ça continue, vous gagnerez encore plus d’argent.

Dans la plupart des cas, c’est avantageux.

Cas particuliers : gains très forts ou très faibles

Comme je vous le disais, si vous avez gagné beaucoup d’argent durant votre trade, le plus prudent est de le clôturer.
Si au contraire vous avez gagné peu, le mieux est de le laisser filer.

Servez-vous de la clôture partielle de préférence si vous pensez que vous n’êtes ni dans le premier cas ni dans le second.

Quelques outils pour vous aider :

Quand je parlais de clôturer votre trade après une grosse poussée du prix, je vous disais que ce n’était pas toujours évident de le faire avec vos règles de trading habituelles.
Les Bandes de Bollinger peuvent vous aider à compléter votre technique pour y arriver.

De même, si vous avez du mal à définir certains niveaux clés sur le graphique pour vous en servir d’objectif, le mieux est d’utiliser les Points Pivots et Centres de Gravité.
De cette façon, vous saurez toujours où regarder, quoi surveiller et comment agir au bon moment si vous êtes sur le marché.

Et vous ? Qu’est-ce que vous faites quand vous arrivez sur un objectif graphique ?
N’hésitez pas laisser vos astuces en dessous de l’article !

À très bientôt,

Eva Batalla
Rédactrice et modératrice EnBourse.fr