Pourquoi je ne ferais jamais de conseil d’investissement direct sur ce blog :

Pourquoi je ne ferais jamais de conseil d'investissement direct

On me demande parfois pourquoi je ne fais jamais d’articles pour conseiller par exemple « d’acheter telle action ou vendre telle autre ».

Les bonnes raisons de m’abstenir sur ce point sont nombreuses…voici ce qu’il faut retenir :


Donner un poisson ou apprendre à pêcher ?

La première raison, c’est qu’apprendre aux autres c’est « mon truc ». Et par conséquent la ligne éditoriale que j’ai choisie pour ce blog.
Mon but est de rester cohérent vis-à-vis de celle-ci, car il vaut mieux faire une seule chose bien plutôt que 5 ou 10 mauvaises !

De plus, je suis un partisan du proverbe : « donne un poisson à un Homme il mangera une journée, apprends-lui à pêcher il mangera toute sa vie ».
Si je vous disais chaque semaine : achetez ou vendez tel actif, vous feriez de l’argent avec plus ou moins de succès (je reviendrai sur ce point plus bas dans l’article), mais le jour ou j’arrêterai, vous ne serez absolument pas autonomes.

Mon but est que vous puissiez voler de vos propres ailes.

Le cadre légal fixé par l’AMF :

La deuxième raison, c’est que même si je le voulais, je n’en ai tout simplement pas le droit !

Si je voulais faire du conseil d’investissement, au-delà d’obtenir l’agrément ce qui n’est pas le problème (plus d’infos ici : http://www.amf-france.org/affiche_page.asp?urldoc=cif.htm )il faudrait surtout que je signe un contrat avec chacun de mes lecteurs…le format public de mon blog rend la chose impossible.

Certains contournent cette interdiction de l’AMF en publiant leur portefeuille de trading, mais sans inciter de manière directe leurs lecteurs à le reproduire…
Chacun fait ce qu’il veut, mais personnellement je n’aime pas jouer avec le feu. Cela fait longtemps que je ne « crame » plus mes portefeuilles, j’applique la même logique à mon blog.

J’ai bien l’intention de m’installer pour longtemps ici, et de vous accompagner pendant de nombreuses années.

Interprétations et responsabilité :

Enfin la dernière raison, c’est que de nombreux malentendus et erreurs d’interprétations peuvent être commis par un lecteur suite à un conseil d’achat direct.

Par exemple, que se passe-t-il s’il ouvre la position en même temps que moi, mais n’est pas présent lorsque je la ferme ?
Si le marché se retourne, certains pourraient me tenir responsable de leur perte !

Je ne dis pas cela parce que je n’aime pas les responsabilités, au contraire je me sens très responsable :
et c’est pour cette raison que je ne souhaite pas vous « planter », même involontairement.

Comprenez-vous le sens de ma démarche ? Répondez-moi dans les commentaires 😉

Bons trades et bons investissements,

Sylvain March.