Pourquoi trader en démo (même si vous n’êtes plus débutant) :

N´hésitez pas à trader en démo (même si vous n’êtes plus débutant) :

Tous les traders passent un jour ou l’autre par le mode démo, qu’ils laissent ensuite avec « soulagement » pour le mode réel.
Je vous explique pourquoi il ne faut surtout pas négliger le démo, même si vous pensez ne plus en avoir besoin.




Que se passe-t-il quand on passe en réel ?

Quand vous passez en réel pour la première fois, c’est un mélange de stress et de satisfaction.

Vous décidez en principe de vous lancer parce que vos résultats en démo sont satisfaisants : sans être un expert, vous n’êtes quand même plus un débutant.
Il est donc grand temps d’appliquer votre stratégie au réel et de gagner « réellement » de l’argent.
Mais en bon trader curieux et avide de savoir que vous êtes, vous continuez à vous éduquer et à vous informer, pour finalement remarquer qu’il y a bien d’autres méthodes que la vôtre. Alors, pourquoi ne pas les essayer ?

Le problème intervient lorsque vous avez l’idée de tester ces nouvelles méthodes…en réel.
Après le temps qu’il vous a fallu pour en arriver là, pour vous ne songez même pas à retourner en démo. Et vous vous dites : « non, mais c’est bon, je serai prudent. 1 % de perte pas plus ». Je peux vous dire que vous vous mentez à vous-même.
Vous avez entre les mains une bombe à retardement : au lieu de continuer avec une stratégie qui a fait ses preuves, vous vous lancez dans un domaine encore inexploré, inconnu de vos habitudes.
Et pour compliquer encore un peu plus les choses, vous le faites avec de l’argent bien réel cette fois.

En fait, c’est un peu comme si vous apprenez à conduire une voiture, pour piloter ensuite un avion les yeux bandés.
À force de perdre, vous en oublierez même qu’il y a quelque temps encore, vous disposiez d’une bonne méthode. Et quand il ne vous restera plus que la moitié de votre capital, vous vous demanderez ce qui a bien pu se passer.

Non, le démo ne sert pas uniquement aux débutants :

Pour éviter de vous retrouver dans une telle situation, je vous conseille de retourner en démo à chaque fois que vous voulez essayer quelque chose de nouveau.

Cela peut être de nouveaux indicateurs, une autre manière de gérer les signaux d’entrée et de sortie, une autre façon de gérer la taille de vos positions, le risque que vous prenez…
Peu importe. Tout ce qui s’écarte de votre plan de départ, testez-le d’abord. Vous devez réaliser ces tests sans risquer un seul centime de votre poche. Le meilleur moyen pour ça, est donc d’utiliser le mode démo.

Utiliser de temps en temps ce mode ne signifie pas que vous redevenez un débutant, mais qu’au contraire vous êtes parfaitement conscient des risques que vous courrez si vous vous écartez de votre stratégie pendant une séance de trading.

L’équivalent du mode démo pour les actions classiques :

Le mode démo dont je parle dans cet article, fait plutôt référence aux comptes démo de type forex, ou CFD par exemple que vous pouvez très facilement ouvrir chez n’importe quel courtier sérieux.

Mais savez-vous qu’il existe une sorte d’équivalence pour les actions ? Il vous suffit de vous créer un portefeuille virtuel.
De très nombreux courtiers proposent ce genre de service, c’est le cas notamment de Boursorama.

Une fois inscrit, vous devez cliquer :

– Sur l’onglet « mon bourso »

– Sur l’onglet « outils »

– Sur « Mes portefeuilles virtuels »

Exemple :

Création de portefeuille virtuel Boursorama (Cliquez pour agrandir)

Grâce à cela, vous avez maintenant la possibilité de vous entraîner à investir dans les titres de la même façon que vous le feriez avec un compte démo sur le forex, alors n’hésitez plus à vous en servir.

Pensez-vous à repasser en démo de temps en temps ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March.
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.