Les placements “sans risque”, c’est quoi ?

Les placements “sans risque”, c’est quoi ?

Par définition, un placement sans risque vous permet de faire fructifier votre argent sans perdre 1 centime, de la même façon que le livret A (qui, avouons-le, ne rapporte vraiment plus grand-chose…).
Quels sont ces placements ? Valent-ils vraiment la peine si on les compare aux autres types de placement ? Pas si sûr…




Les fonds à capital garanti :

Le principe de ce placement est que l’investisseur, à l’échéance du contrat, est assuré de récupérer la totalité du montant investi. Pour les plus conservateurs, c’est une bonne solution d’investir sur le marché boursier sans perdre d’argent et peut-être même, d’en gagner un peu.
Mais en réalité, ce n’est pas tout à fait ça…
Si le marché est en forte hausse durant la durée de votre contrat, vos profits seront limités par la formule que vous aurez choisie, ce qui constitue un véritable frein à votre rendement.
Si le marché baisse, vous êtes supposé récupérer votre argent, sauf que : vous devrez quand même payer des frais d’entrée, et des frais de gestion. De plus, si vous vendez vos parts avant la date prévue, vous perdez la garantie et vous devez payer des frais de sortie.
Finalement, la seule garantie, c’est que vous perdrez de l’argent.

Les super livrets :

Mieux que les fonds à capital garanti, les super livrets. Ils vous permettent d’avoir un rendement bien supérieur aux autres livrets (jusqu’à 5 % pour les meilleurs).
Mais là encore, il y a un léger inconvénient : ces livrets ne rapportent un tel rendement que pour une durée très limitée (environ de 3 à 6 mois selon les livrets). Puis le rendement s’effondre et peut même descendre en dessous de 2 %.
Si votre épargne est conséquente, cela peut effectivement lui donner un coup de fouet, même si vous devrez sans cesse passer d’une banque à une autre pour profiter de toutes les offres.
Si votre épargne est plutôt faible, vos gains seront bien trop limités pour être intéressants.

Les fonds Euro croissance :

Ils viennent complémenter l’offre des contrats multi support d’assurance vie.
Au bout de 8 ans de détention, votre capital est garanti et le rendement devrait être supérieur au fonds en euros classique (mais rien ne l’assure). En attendant, les fonds sont bloqués.
Finalement, vous vous retrouvez donc avec une assurance vie qui ne vous permet pas de gérer vous-même votre capital, et vous ne pouvez pas procéder à un rachat de vos parts en cas de coup dur. Et dans ce cas, le rendement à 3, ou 4 % semble bien insuffisant pour autant d’inconvénients…

Pour conclure :

Il y a plusieurs produits destinés à attirer les investisseurs qui craignent de placer leur capital en bourse.
Si l’idée peut sembler alléchante, quand on y regarde de plus près, on voit que le résultat final peut être assez décevant.

C’est vrai, un PEA comporte plus de risque qu’un fonds à capital garanti, mais le rendement d’un PEA bien géré dépasse largement tous les placements que nous venons de voir. De plus, il constitue également une enveloppe fiscale. Tout comme l’assurance vie, qui est beaucoup plus intéressante si vous la gérez vous-même, sans bloquer votre capital.
Le plus souvent, « sans risque » signifie en réalité que vous n’avez pas toujours de liberté de mouvement, et très peu de rendement.

N’oubliez jamais : le premier objectif des institutions qui vous proposent ces offres, est de gagner de l’argent, pas de vous en faire gagner…

Et vous ? Utilisez-vous les placements sans risque ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.