Les 3 traders ayant perdu le plus d’argent en bourse (et la leçon que vous pouvez en tirer) :

Les 3 traders ayant perdu le plus d’argent en bourse (et la leçon que vous pouvez en tirer) :

Le trader particulier a souvent du mal à « digérer » ses pertes.
Pourtant, ce n’est rien comparé aux pertes phénoménales qu’ont subies certains traders « pros » en une seule fois…









Le top 3 des plus grosses pertes de trading :

Howie Hubler :

Alors qu’il travaille pour le compte de Morgan Stanley en 2007, Howwie Hubler perd 9 milliards de dollars.

Dès 2004, il commence à douter de la solidité du système des prêts hypothécaires (les subprimes) et pense pouvoir gagner de l’argent en investissant dans des swaps de risque de crédit. Son objectif était de faire gagner à son établissement, 2 milliards par an.
Au lieu de ça, il se retrouve à la première place des pertes les plus importantes jamais enregistrées dans l’histoire des marchés.

Cependant Morgan Stanley avait donné son accord pour ces opérations. Si le trader a bien quitté le groupe, il n’a en revanche, pas été condamné.

Jérôme Kerviel :
Son nom vous dit forcément quelque chose, puisque ce français a fait la une des journaux, à cause de la perte de plus de 6 milliards d’euros qu’il a fait subir à la Société Générale.
Ses opérations non autorisées sur les contrats futures européens, associées à un effet de levier extraordinaire (le montant des positions était alors de 50 milliards d’euros), et à la dissimulation de ses erreurs face aux systèmes de contrôle, ont mené le trader à sa perte.

Brian Hunter :
Avec une perte de 6,5 milliards de dollars, ce trader de chez Amaranth (un ancien hedge fund), a entraîné la faillite de son employeur.
Pensant gagner de l’argent au travers de futures sur le gaz naturel, dont les prix ne cessaient d’augmenter à cause de catastrophes naturelles (notamment l’ouragan Katrina).Mais il perd rapidement « son pari » et ses prévisions s’avèrent erronées.
Résultat : 6,5 milliards de dollars de perte et la fermeture d’Amaranth.

La leçon que vous pouvez en tirer :

Ces pertes colossales sont évidemment relatives aux sommes d’argent que ces traders ont à leur disposition.
Je ne vous donne là que les 3 pertes les plus importantes, mais Hubler, Kerviel et Hunter, ne sont pas les seuls à avoir perdu de l’argent. Beaucoup d’argent.

Vous remarquerez que malgré les sommes folles engagées, le mécanisme de perte, lui, reste le même : beaucoup d’imprudence, un peu de malchance, et une très mauvaise anticipation. Le cocktail parfait pour perdre de l’argent.

Quelle leçon pouvez-vous en tirer ? Tout simplement que VOUS ÊTES MEILLEURS que tous ces « pros ».
Vous ne provoquez pas la ruine de votre employeur, l’État français ne doit pas combler vos dettes, et vous êtes capable de suivre les notions essentielles de trading : discipline, prudence, patience… (psychologiquement, c’est quand même rassurant, non ?)

Vous savez aussi que la première règle à respecter en trading est : « ne pas perdre d’argent ».
Oui, vous pouvez expérimenter une mauvaise série de temps en temps (comme tout investisseur), mais il n’y a aucune raison de vous décourager. Vous pouvez tout à fait survivre à un draw down.

Grâce à votre entraînement, et un peu d’obstination, soyez sûr que vous avancez peu à peu vers le chemin du succès…

Comment faites-vous pour « digérer » vos pertes ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.