Fiscalité : ne mettez pas la charrue avant les bœufs

Fiscalité : ne mettez pas la charrue avant les bœufs

Vous vous lancez à peine dans le trading et vous pensez déjà à comment déclarer vos futurs gains.
Mais je vais vous expliquer pourquoi il est encore bien trop tôt pour vous en préoccuper…




Si vous commencez à peine votre apprentissage :

Il y a encore quelques semaines, les mots « tendance », « spread », ou « CFD » ne vous étaient pas encore familiers.

Vous commencez à peine à vous habituer aux mécanismes de l’investissement et vous tradez pour l’instant (et vous allez d’ailleurs y rester pendant quelque temps) en démo, ou avec un portefeuille virtuel.

Votre problème actuel est d’assimiler des connaissances et de les maîtriser. Pas de savoir combien d’impôts vous devrez payer dans le futur.
Allez-y par étape et concentrez-vous d’abord sur votre apprentissage.

Il est inutile de vous embrouiller les idées maintenant avec des questions d’ordre fiscal : le compte démo n’est (et heureusement !) pas imposable.

Si vous tradez en réel depuis peu, là encore, rien ne presse. Tant que vous n’êtes pas rentable et que vos moins-values dépassent encore vos plus-values, vous n’avez pas à vous lancer dans des calculs d’apothicaire.

Quand vous commencez à gagner régulièrement un peu d’argent, par exemple sur le forex, votre capital restera encore sur votre compte de trading pendant un certain temps. Et les comptes forex ne sont pas non plus imposables.

Restent alors les dividendes : dans ce cas, vous avez au moins un an pour vous renseigner et savoir comment les déclarer sur vos impôts l’année suivante.

Vous voyez, même si vous devrez forcément vous poser la question à un moment ou à un autre, la fiscalité n’est pas vraiment la priorité du trader débutant.

Une fois que vous êtes rentable :

Si vous êtes enfin rentable, cela signifie que vous gagnez régulièrement de l’argent en tradant au point de faire croître votre capital.
Si vous retirez alors de l’argent de votre compte de trading pour le transférer sur votre compte en banque, il est temps, effectivement, de vous préoccuper des impôts que vous devrez payer.

Mais plutôt que de réfléchir pendant des heures et risquer de vous tromper, vous pouvez aller consulter un professionnel (ex : un expert-comptable), qui saura parfaitement vous expliquer ce que vous devez payer, ou les abattements éventuels auxquels vous avez droit.

Vous pourrez alors vous renseigner sur tout ce qui vous préoccupait au départ, car ce sera enfin le bon moment.

Si vous voulez devenir trader pro, vous devrez probablement changer de statut.
Là encore, votre comptable pourra vous éclairer sur la meilleure solution par rapport à votre situation.

Comme votre apprentissage sera moins une priorité puisque vous maîtriserez déjà les notions de base (bien que l’on ne cesse jamais d’apprendre), vous pourrez ensuite vous tourner vers d’autres points importants concernant la fiscalité, notamment, comment l’optimiser.

Vos premiers impôts payés, vous pourrez enfin respirer : vous serez dans la légalité la plus complète, tout en gagnant de l’argent grâce à votre activité.

Quelques liens utiles :

Si malgré ce que je viens de vous expliquer, vous continuez à vous poser des questions sur ce que vous devrez payer ou non, et que cela vous inquiète, vous pouvez consulter le site de l’administration française pour en savoir un peu plus sur l’imposition des valeurs mobilières.

Et si vous désirez contacter le centre des impôts qui vous concerne, par téléphone, ou par courrier, vous pouvez trouver toutes les coordonnées sur le site des impôts le site des impôts.

Il vous suffit alors de cliquer sur « contacter votre service local », pour voir apparaître un formulaire qui une fois remplit et validé, vous donnera les coordonnées du centre dont vous dépendez :

Formulaire Centre des Impôts

Mais encore une fois, à moins d’être déjà rentable, vous avez tout le temps de vous renseigner.

Êtes-vous déjà préoccupé par la fiscalité de vos futurs gains ?
Partagez votre expérience dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.