Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Dites « non » aux robots de trading

3 septembre 2014 / Sylvain March / Dernière mise à jour : 5 novembre 2020 Robot

Beaucoup de nouveaux traders ont du mal à sortir indemnes de leur première année de trading.
Et c’est en cherchant sur internet comment s’assurer de générer des gains, qu’ils trouvent LA solution : « trader grâce à un super robot de trading ! Vous n’avez plus rien à faire et vous pourrez obtenir, comme moi, 300 % de gains en 1 an !».
Voici pourquoi vous devez fuir ce genre d’annonce…

Qu’est censé faire un robot de trading ?

Un robot de trading est en fait un programme informatique qui est censé prendre, pour vous, les bonnes décisions en fonction de la configuration du graphique.

Des algorithmes sont programmés de manière à ce que le robot prenne position à chaque fois qu’il reconnaît l’une de ces configurations.
En apparence, cela élimine le facteur psychologique, si souvent néfaste au jeune trader et permet d’ouvrir un trade selon une stratégie précise.

Par qui sont programmés ces robots ? En principe, par ceux qui les vendent.

MAIS, dès le départ, vous allez rencontrer certains problèmes :

  • soit vous savez trader, et la stratégie du robot ne correspond pas du tout à votre stratégie.
    Il vous faut donc reprogrammer intégralement le robot (ah, mince, vous êtes trader… Et vous n’y connaissez rien en programmation !).
  • soit vous êtes novice en trading, et vous ne pouvez donc pas évaluer la stratégie du robot.
    Dans un cas comme dans l’autre, c’est déjà un mauvais départ.

Oui, mais certains ont de bons résultats…

Un robot fonctionne toujours en fonction de ce pour quoi il est programmé. Si la stratégie est bonne, il se peut donc qu’il tombe juste. Le souci réside dans le fait que le marché, lui, est imprévisible…

Là où un bon trader saura s’adapter face à un changement inattendu, le robot, lui, n’ouvrira pas forcément de position.
En fait, dès que le marché réagira différemment de ce à quoi on pourrait s’attendre (et cela est souvent le cas), les actions du robot seront rapidement limitées.

Autre détail important : lorsque quelque chose semble trop beau pour être vrai, généralement, c’est que ça l’est.
Aucun robot, si sophistiqué soit-il, ne peut vous assurersystématiquement X % de gain.

Il faudrait pour cela que le marché réagisse toujours de la même façon, tout au long de l’année, ce qui est évidemment impossible.

Un « véritable » trader n’utilise aucun robot

Alors oui, beaucoup de grandes institutions utilisent des robots de trading.
Mais un trader qui débute (et même un trader particulier expérimenté) n’a rien d’une grande institution.
Si dès le départ il est cupide et paresseux, peut-être que le trading n’est pas fait pour lui.

Robots trading

Robot de trading

L’utilisation d’un robot entre donc en conflit avec les qualités d’un trader passionné par son activité : patience, discipline, faculté d’adaptation, ne pas avoir peur d’apprendre…

Pour conclure

Non, le trading n’est pas une activité intuitive et facile.
Oui, il faut du temps pour apprendre.
Et si vous pensez qu’un robot de trading peut vous éviter toute la phase d’apprentissage, d’entraînement et d’aléas des marchés, d’un coup de baguette magique, vous vous trompez lourdement.

Effectivement, le trading permet de gagner de l’argent, mais c’est aussi bien plus que ça.
Ne cédez pas aux chants des sirènes sous prétexte que vous voulez aller plus vite, ou que vous n’avez pas le temps d’apprendre.
C’est le naufrage assuré.

Á lire aussi : La martingale ou comment cramer votre compte encore plus vite :

Enfin, n’attendez pas d’un robot qu’il agisse comme vous le feriez sur les marchés.
Vous avez une capacité d’adaptation que lui n’aura jamais…

Et vous ? Avez-vous déjà utilisé un robot de trading ?
Donnez votre avis dans les commentaires en-dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et CEO d’EnBourse

12 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Pierre
11 septembre 2014 10:35

Bonjour,

A mon sens, le trading algorythmique pose plusieurs problèmes (dans le sens de problemes a resoudre):
– le nombre de trades discretionnaires possible est un infini supérieur de plusieurs ordres de grandeurs à l’infini des trades auto possibles (car notre cerveau est le « réseau de neurones » le plus complexe, de plusieurs ordres de grandeur, à ce jour)
– la classe d’actif. Faire des backtests sur le forex, facile. Sur les futures, un peu plus sioux (term structure, rollover), sur les actions, dur dur (split, backsplit, dividendes, et autres « corporate action », data non-us fiables… chers, selection du pannier à trader (et limite imposee par le capital propre du trader)). Sur Etf, les data histo étant souvent faibles (< 10ans) cela veut dire simuler la methode de calcul de l'etf sur la base des data historique des sous-jascent (qu'il faut obtenir).
– une stratégie "simple et robuste", contrairement au discrétionnaire ou elle n'est qu'une aide a la prise de decision, aura en automatique toutes les chances de se faire arbitrager rapidement. Car nous sommes beaucoup à regarder les memes choses.
– les backtests doivent être bien faits (in sample, out of sample, puis eventuellement monte carlo) et sur une longue periode, ne serait-ce que pour determiner les conditions de marché ou elle a tendance à sous performer
– l'exécution. Sur du daily, le probleme se pose moins (quoique) mais sur de l'intraday, si la performance provient de peu (disons < 20%) de trades, mefiance ; ordres limites, mefiance ; …
– money management : marge, scale in/out, quand, comment, impact sur l'exposition à la volatilité positive,…
– la petite taille est un avantage, ce qui rend suspect tout robot vendu à plus de quelques personnes, car il commence à se frotter, en volume, aux hedge funds (disons qu'il laisse une trace, donc une opportunité d'arbitrage)
– a quel niveau de drawdown considere-t-on la stratégie "cassée" et accepte-t-on sa perte sans essayer de se refaire avec le meme robot.
– etc…

Donc oui, pas facile, et certainement pas quelque chose à acheter les yeux fermés sur internet.

Je travaille pour ma part a titre d'exercice (ayant une bonne experience du data mining et de ses pieges, meme si pas un expert) à un projet de robot avec un petit groupe de traders, depuis un certain temps, et le diable est dans les détails. A chaque etape d'affinage d'un robot, les chances de voir la "bonne idée" dégager vers la poubelle n'est pas mince 😉 en tous les cas, c'est tres intéressant. Personellement, ce qui me sert pour l'instant, c'est le côté "aide a la decision". Un algo qui n'est pas conçu pour trader, mais pour digérer des dizaines de milliers de tickers et me sortir ce que je cherche d'un point de vue signal technique. Work in progress.

Olivier
7 septembre 2014 18:24

Je me suis intéressé à la programmation d’expert advisor, c’est complexe, c’est long à faire et à tester. Si jamais je réussi à faire un robot qui gagne, vu l’énergie que j’ai dépensé jusqu’à présent, je ne le vendrai pas 300€, c’est clair.

Maintenant je continue de programmer sur MetaTrader, ça me permet de tester une idée le week-end en back test, là je peux dire que j’ai fait des sacrées économies, m’évitant de passer en réel.

La semaine, par contre je trade en manuel et je me fait assister par des scripts et indicateurs que j’ai programmé pour faciliter mon trading.

D’ailleurs Sylvain, si cela t’intéresse, des petits utilitaires qui alerte de façon sonore, qui surveillent la prise de risque en temps réels sont une vraie valeur ajoutée, qui permet au trader de déléguer des taches répétitives à ces petits programmes, et de concentrer son énergie sur le coeur de métier du trader. Sur ce point, on peut en discuter en off.

Par ailleurs, je suivais l’évolution d’un certain Nicolas Moricet, qui prétendait vivre de ses robots, son site est fermé, je lui ai demandé ce qu’il devenait sur facebook, pas de réponse… A mon avis il a cramé son compte de trading, si tu connais la vrai raison de son silence je suis intéressé, même une mauvaise expérience peut être instructive.

Guillaume
8 septembre 2014 15:19

Merci pour le témoignage.
Effectivement, l’apprentissage de la programmation des Expert Advisors demande beaucoup d’investissement.
Mais être discipliné, ne pas être trop impulsif, bien analyser de manière objective, rester concentré, garder son sang-froid demande également beaucoup d’énergie.
Effectivement, je voulais m’inscrire à robots-trading et je vois que le site n’existe plus. Je serais curieux de connaître la raison. ça avait l’air intéressant.

Bernard Chartrey
6 septembre 2014 18:06

bonjour

sans chercher un robot

sur MT5 pour ONE CLICK je désirerais qu’en plus d’ouvrir une position sur achat ou vente instantanément il installe automatiquement un STOP LOSS de 20 pips et un TAKE PROFIT de 50 pips et aussi si possible que le STOP LOSS suive le profit en restant toujours a 20pips de sa progression

est ce possible

merci

bonne journée et bon WE

bernard

Guillaume
5 septembre 2014 12:31

Je suis d’accord sur le constat pour les robots commerciaux. Ne sachant pas quelle est exactement leur stratégie et comment le robot est programmé, le robot peut se révéler dans la majorité des cas une arnaque, qui peut brûler un compte en quelques trades.
Toutefois, je pense qu’un robot qu’on conçoit et qu’on programme soi-même peut être une aide intéressante pour un débutant en trading. De plus, au début, il est demandé d’appliquer des systèmes de trading avec rigueur et discipline. Un robot qu’on maîtrise est une bonne solution. Je ne suis pas sûr qu’un trader ait une bonne capacité d’adaptation aux évolutions avant un pas mal de mois, voire d’années de pratique.

Sébastien
5 septembre 2014 05:11

Il existe de nombreux robots qui fonctionnent avec peu de risques et qui peuvent facilement rapporter 100% par an voir plus. Par contre ils sont pas a vendre pour 300euro. De toute maniere il faut etre fou pour utiliser un robot sans connaitre exactement son code source.

Je suis daccord avec le fait que les offres qu on peut trouver sur internet sont pour la plus part des arnaques mais par contre le robot qui fonctionne sans cracher pdt plusieurs annees et qui rapportent n est pas un myth.

Luc
3 septembre 2014 17:40

et non,je ne savais pas que celà était accessible aux PP!

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION