La martingale ou comment cramer votre compte encore plus vite :

La martingale ou comment cramer votre compte encore plus vite : Dans la grande famille des techniques que les débutants essaient d’utiliser pour récupérer leurs pertes se trouve la martingale.
Si jamais vous êtes tenté de l’utiliser, cet article va vous faire changer d’avis…





Le principe de la martingale :

Avant de commencer, vous devez savoir qu’il n’existe pas une, mais plusieurs types de martingales.

Je vous parle aujourd’hui de ce que l’on appelle la martingale « classique », mais le résultat est valable pour toutes les autres.
C’est une technique qui vient des jeux de casino, ou plutôt, des techniques des joueurs.

Le principe est simple :

Imaginons que vous misez 10 €.

Vous avez alors 2 possibilités : vous gagnez (ex : 20 €), ou vous perdez.

Si vous gagnez, vous avez donc fait un bénéfice de 10 € (les 20 € de gain – les 10 € de départ que vous avez simplement récupérés).
Si vous perdez, vous misez le double, soit 20 €, pour essayer de gagner 40 € :

– Vous gagnez : vous devez soustraire de vos gains la première mise (10 €), et la deuxième (20 €), soit 30 € au total.
Votre profit est donc de 10 € à la fin du jeu.

– Vous perdez : vous décidez alors de doubler encore votre mise, soit 40 €.
Etc.

Appliquée au trading, cette technique consiste à doubler la taille de sa position à chaque perte en se disant que de toute façon, statistiquement, on finira bien par gagner à un moment ou à un autre.

Un douloureux apprentissage :

Sur le papier, cette méthode semble miraculeuse.
Pourquoi vous priver puisque vous êtes certain de gagner à un moment ou à un autre ?

Penser de la sorte est une terrible erreur qui pourrait vous coûter très cher, parce qu’en réalité : ÇA NE FONCTIONNE PAS et vous allez comprendre pourquoi.

Reprenons l’exemple en schéma :

Martingale

Vous devez être conscient de 2 choses :

– la première est que vous pouvez miser autant de fois que vous voulez, le bénéfice final sera toujours désespérément le même.

– la deuxième est que pour que cela fonctionne à un moment ou à un autre, il faut que votre capital soit capable de supporter toutes ces pertes successives et qu’en plus, vous puissiez vous permettre de doubler la mise à chaque fois.

Ici, si vous n’aviez que 150 € en portefeuille, vous ne pouvez plus rien faire.
Et si par hasard vous gagnez, vous avez des sueurs froides pour seulement 10 petits euros.
Cela en valait-il vraiment la peine ?

Appliquons maintenant le principe au trading
D’une part, ce n’est pas aussi simple. Il y a plusieurs variables à prendre en compte notamment, que vous ne doublerez pas forcément les gains si vous gagnez le trade suivant.

D’autre part, même si vous doublez la taille de votre position pour gagner plus d’argent, vous influencez le levier utilisé.
Imaginez à quel levier vous pourriez arriver si vous perdez 10 trades de suite !

Et à moins d’avoir un capital illimité, vous avez plus de chance de tout cramer en quelques trades que de récupérer vos pertes.

Vous essaierai peut-être en vous disant que ce ne serait vraiment pas de chance de perdre 10 trades d’affilée.
Mais je peux vous garantir que vous ne vous ferez piéger qu’une fois. Et ce sera un apprentissage très douloureux, sachez-le.

Ne confondez jamais le trading avec un jeu de hasard :

Il est vrai que certaines expressions du trading sont tirées des jeux de hasard (ex : drawdown).
Mais cela ne veut pas dire que vous devez appréhender le trading comme le poker ou la roulette.

Utiliser la martingale en trading est aussi dangereux que d’essayer de moyenner à la baisse.

Enfin, si le thème de la martingale vous intéresse, notez que j’en parle dans la formation Dark Trader.
Si vous voulez utiliser une méthode de ce type, vous devez vous protéger au maximum.

Avez-vous déjà été tenté d’utiliser une martingale en trading ?
N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.