Pas encore membre ?

Rejoignez le site
en bourse
  • Formation d'initation offerte
  • Une communauté de trader pour vous aider
  • Accès complet à tous les articles du site
  • Vidéos d'analyse hebdomadaires
  • Et beaucoup d'autres surprises...

Inscrivez-vous sur le site en bourse

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à votre contenu :

Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...

Attendez !profitez de maformation offerte

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :

La martingale ou comment cramer votre compte encore plus vite :

7 janvier 2016 / Sylvain March

Dans la grande famille des techniques que les débutants essaient d’utiliser pour récupérer leurs pertes se trouve la martingale.
Si jamais vous êtes tenté de l’utiliser, cet article va vous faire changer d’avis…

Le principe de la martingale :

Avant de commencer, vous devez savoir qu’il n’existe pas une, mais plusieurs types de martingales.

Je vous parle aujourd’hui de ce que l’on appelle la martingale « classique », mais le résultat est valable pour toutes les autres.
C’est une technique qui vient des jeux de casino, ou plutôt, des techniques des joueurs.

Le principe est simple :

Imaginons que vous misez 10 €.

Vous avez alors 2 possibilités : vous gagnez (ex : 20 €), ou vous perdez.

Si vous gagnez, vous avez donc fait un bénéfice de 10 € (les 20 € de gain – les 10 € de départ que vous avez simplement récupérés).
Si vous perdez, vous misez le double, soit 20 €, pour essayer de gagner 40 € :

– Vous gagnez : vous devez soustraire de vos gains la première mise (10 €), et la deuxième (20 €), soit 30 € au total.
Votre profit est donc de 10 € à la fin du jeu.

– Vous perdez : vous décidez alors de doubler encore votre mise, soit 40 €.
Etc.

Appliquée au trading, cette technique consiste à doubler la taille de sa position à chaque perte en se disant que de toute façon, statistiquement, on finira bien par gagner à un moment ou à un autre.

Un douloureux apprentissage :

Sur le papier, cette méthode semble miraculeuse.
Pourquoi vous priver puisque vous êtes certain de gagner à un moment ou à un autre ?

Penser de la sorte est une terrible erreur qui pourrait vous coûter très cher, parce qu’en réalité : ÇA NE FONCTIONNE PAS et vous allez comprendre pourquoi.

Reprenons l’exemple en schéma :

Martingale

Vous devez être conscient de 2 choses :

– la première est que vous pouvez miser autant de fois que vous voulez, le bénéfice final sera toujours désespérément le même.

– la deuxième est que pour que cela fonctionne à un moment ou à un autre, il faut que votre capital soit capable de supporter toutes ces pertes successives et qu’en plus, vous puissiez vous permettre de doubler la mise à chaque fois.

Ici, si vous n’aviez que 150 € en portefeuille, vous ne pouvez plus rien faire.
Et si par hasard vous gagnez, vous avez des sueurs froides pour seulement 10 petits euros.
Cela en valait-il vraiment la peine ?

Appliquons maintenant le principe au trading
D’une part, ce n’est pas aussi simple. Il y a plusieurs variables à prendre en compte notamment, que vous ne doublerez pas forcément les gains si vous gagnez le trade suivant.

D’autre part, même si vous doublez la taille de votre position pour gagner plus d’argent, vous influencez le levier utilisé.
Imaginez à quel levier vous pourriez arriver si vous perdez 10 trades de suite !

Et à moins d’avoir un capital illimité, vous avez plus de chance de tout cramer en quelques trades que de récupérer vos pertes.

Vous essaierai peut-être en vous disant que ce ne serait vraiment pas de chance de perdre 10 trades d’affilée.
Mais je peux vous garantir que vous ne vous ferez piéger qu’une fois. Et ce sera un apprentissage très douloureux, sachez-le.

Ne confondez jamais le trading avec un jeu de hasard :

Il est vrai que certaines expressions du trading sont tirées des jeux de hasard (ex : drawdown).
Mais cela ne veut pas dire que vous devez appréhender le trading comme le poker ou la roulette.

Utiliser la martingale en trading est aussi dangereux que d’essayer de moyenner à la baisse.

Enfin, si le thème de la martingale vous intéresse, notez que j’en parle dans la formation Dark Trader.
Si vous voulez utiliser une méthode de ce type, vous devez vous protéger au maximum.

Avez-vous déjà été tenté d’utiliser une martingale en trading ?
N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.

5 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
PhilippeC
14 janvier 2016 14:17

Je pense que ceci est vrai uniquement si la courbe de hausse est linéaire.
Quid si le cours est très bas ? Je pense à Arcelor en ce moment. Sans vendre, peut-on acheter plus bas que le cours d’achat précédent sachant que le cours de l’action est proche de zéro ?

BBkings
11 janvier 2016 01:02

la martingale est limitée par les mises que le joueur peut faire, car il faut doubler la mise à chaque coup tant que l’on perd : 2 fois la mise de départ, puis 4, 8, 16…. s’il perd 10 fois de suite, il doit pouvoir avancer 1 024 fois sa mise initiale pour la 11e partie. Il faut donc beaucoup d’argent pour gagner peu.

la martingale est donc une technique non viable dans le temps , ce qui rejoint ton avis de « rééquilibre naturel »
on pourrait donc dire que la martingale est la tranche de la pièces qui comporte le coté pile et face

« Il n’y a qu’à regarder le tirage du Loto pour se rendre compte, depuis son début il n’y a pas un numéro qui est sorti beaucoup plus qu’un autre, tous les numéros sont sortis un peu près la même quantité de fois »

je dirais que certain numéro sorte juste un peut plus a un moment donné dans le temps.

l’autre problème est que la martingale peut aussi amener « le joueur  » ou « le trader » dans une position psychologique dont il ne peut plus ressortir :

« l’appât du gains »
ou
« l’envie de se refaire »

un peut comme Jérôme Kerviel pour ceux qui l’on lu

très intéressant ce sujet

merci sylvain

justagroove
8 janvier 2016 20:33

Théoriquement la méthode fonctionne à 100 % , pour la roulette au casino ou autre pari a deux résultat possible genre (pile ou face)
Mais il faut au moins ces deux conditions.
Un capital qui soit capable de supporter un très grand nombre de pertes successives.
Et pas de limitation dans le montant de la mise, et dans sa durée.
Cette technique marche, et est bien connu des casinos, c’est d’ailleurs pour ça qu’ils mettent une limitation de mise maximum sur les table de roulette, au cas où une personne aurait des ressources suffisantes pour miser indéfiniment, il saurait sûr de gagner à un moment donné, et donc de récupérer la somme de la première mise. Donc au final il serait toujours gagnant.
Donc les casinos ne sont pas fous, ils mettent un seuil de mise maximum.
Comme ça si tu es dans une grosse martingale, et tu arrives à la limite de la mise, et bien tu peux plus remiser et t’as tout perdu.

Par contre essayer d’appliquer une martingale dans un système où il y a plus que deux options de résultat possibles (pile ou face), c’est très risqué, car plus il y a de facteurs qui influents sur le résultat possible, moins les probabilités sont en ta faveurs pour gagner, et là On peut tout à fait essayer d’appliquer une martingale, et faire un très grands (x) nombre d’erreurs, qui vont jamais permettre de gagné avant de récupérer sa mise, avant la banqueroute.

PS :
(Je sais que là on n’est pas d’accord sur cette histoire de probabilité, moi je dis que c’est impossible que si on jette une pièce genre 20.000 fois, et qu’on se dise que rien ne dis que elle va retomber toujours sur la même face, théoriquement c’est possible (temporairement), malgré que ce soit très peu probable,
Car pour moi le hasard n’existe pas, il y a un équilibre universel.
Donc même ce qu’on appelle hasard, se plis à cette loi.
Il n’y a qu’à regarder le tirage du Loto pour se rendre compte, depuis son début il n’y a pas un numéro qui est sorti beaucoup plus qu’un autre, tous les numéros sont sortis un peu près la même quantité de fois, donc c’est bien qu’il y a un équilibre, au sein de ce hasard temporairement, mais à long terme il y a un rééquilibre universel.

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

DERNIÈRE FORMATION