Bénéfice net par action

Définition du Bénéfice net par action

Le bénéfice net par action (BNPA) est le résultat obtenu lorsque l’on divise le bénéfice net d’une société par le nombre d’actions ordinaires qu’elle possède sur le marché boursier.

Les entreprises côtées ont l’obligation de donner cette information qui se présente sous la forme d’un ratio, permettant aux investisseurs de juger de l’évolution des performances d’une infrastructure d’une année sur l’autre.
De ce fait, une augmentation de ce ratio suppose une croissance des bénéfices de l’entreprise ce qui entrainerait logiquement une augmentation du dividende distribué aux propriétaires de titres.

Cependant, il faut noter que ce résultat n’est qu’une indication analytique sur la situation boursière d’une entreprise. Elle est indépendante de la décision finale prise par l’Assemblée Générale des Actionnaires concernant le dividende à distribuer et la somme à garder en réserve, dans le but de la réinvestir.

Autre application du BNPA.

En dehors du dividende potentiel qu’une augmentation du nombre d’actions peut générer, l’évolution du BNPA sert aussi à comparer entre elles différentes entreprises d’un même secteur par rapport au prix de leur actions.

Le BNPA servira alors à calculer le PER (Price Earning Ratio), qui viendra compléter l’analyse de l’évolution future des sociétés et les actionnaires pourront déterminer s’ils souhaitent acheter ou vendre leur actions.

Exceptions d’interprétation du BNPA.

Dans certains cas, il est possible que l’évolution du BNPA ne traduise pas forcément une croissance ou une baisse des bénéfices.
Par exemple, lorsqu’une entreprise créée des actions son BNPA baisse, alors qu’une augmentation du nombre d’actions est synonyme d’une future augmentation de capital.
De même, si une société procède à un rachat massif d’actions cela entraine une augmentation de son BNPA.