PER (price earning ratio)

Définition de PER (price earning ratio)

Le Price Earning Ratio (PER) est un coefficient mathématique qui a pour objectif de comparer entre elles des entreprises d’un même secteur d’activité, ou des actions boursières de même nature.

Le résultat obtenu après le calcul du PER permet alors aux investisseurs de savoir si une action (ou une société) est convenablement cotée ou si elle fait l’objet d’une surévaluation (ou d’une sous-évaluation) par rapport au prix du marché.

On différencie le « PER glissant », qui se base sur les chiffres des quatre derniers trimestres (bilan comptable pour les entreprises, ou valeur des cours pour les actions), du « PER projeté », qui est une estimation des bénéfices potentiels sur l’année à venir.

Interpréter le PER.

Le ratio obtenu lors du calcul est généralement compris entre 5 et 40, mais peut varier selon le type d’entreprise et le secteur d’activité analysés.

Dans le cas d’une société, un PER faible peut avoir plusieurs significations :

• Les investisseurs doutent de la croissance de l’entreprise

• L’entreprise est sous-évaluée

• L’entreprise appartient à un secteur d’activité stable qui présente une croissance faible mais continue (comme les compagnies de distribution d’eau ou d’électricité)

En revanche, une action bénéficiant d’un faible PER est considérée comme bon marché. Elle représente pour l’investisseur un placement potentiel dont le cours pourrait évoluer à la hausse et donc, générer des profits.

Limites du PER.

Le PER est un système de comparaison apprécié des spéculateurs pour sa facilité d’utilisation. Cependant il a quelques limites : par exemple, il ne prend pas en compte l’endettement de l’entreprise, ni la gestion de sa trésorerie.

Il est alors difficile de procéder à une estimation fiable de la croissance future de la société, même si celle-ci présente un PER fort.