Pas encore membre ?

Rejoignez le site
en bourse
  • Formation d'initation offerte
  • Une communauté de trader pour vous aider
  • Accès complet à tous les articles du site
  • Vidéos d'analyse hebdomadaires
  • Et beaucoup d'autres surprises...

Inscrivez-vous sur le site en bourse

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à votre contenu :

Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...

Attendez !profitez de maformation offerte

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :

Inscription
Mot de passe oublié

Vous accéderez à la vidéo

dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

5 signes qui montrent que vous êtes dépendant du trading

16 mai 2014 / Sylvain March accro trading

Le trading est une activité passionnante, mais qui peut facilement mener (surtout au début) à une sorte de « dépendance ».
Loin d’être productive, une telle addiction peut poser certains problèmes, en particulier d’ordre psychologique, mais elle est aussi très dangereuse pour votre capital d’investissement.
Alors, êtes-vous addict au trading ? Voici quelques signes qui ne trompent pas…

Votre ordinateur est branché dès le dimanche soir

Peu importe l’endroit où vous vous trouvez, vous êtes sur le pied de guerre avant même l’ouverture du marché.
Vous pourriez pourtant tranquillement attendre le lundi matin, mais c’est plus fort que vous, il faut que vous assistiez au départ, comme si le marché ne pouvait pas commencer sans vous.
Après tout, vous avez déjà attendu tout le week-end, vous pensez donc qu’il est plus que temps de vous y remettre.

Mais cela ne vous sert à rien, et vous le savez. Se connecter le dimanche n’a rien de mauvais en soi, c’est la dépendance qui est mauvaise. Si vous ne le faites pas, vous n’allez pas arrêter d’y penser. Mais si vous vous connectez, vous n’allez quand même pas arrêter d’y penser…

Vous ne pouvez pas vous éloigner de l’écran :

Vous avez prix position en H1, c’est bon, mais vous observez le moindre mouvement minute par minute.
Si vous avez ouvert à l’achat, vous arrêtez presque de respirer à chaque petite baisse. Vous vous dites que si vous êtes là, vous pourrez éviter le pire en clôturant manuellement la position en cas de retournement.

C’est le meilleur moyen de faire n’importe quoi. Vous ne cessez d’ouvrir et de fermer des positions de manière irrationnelle, parce qu’il « vous semble » que ça va se retourner.
Les frais de transactions, plus le poids de vos erreurs (forcément plus nombreuses), grignoteront rapidement votre capital.

Le besoin maladif de gagner :

Vous voulez tellement gagner, que même quand vous perdez, vous pensez que c’est le marché qui se trompe.
Vous n’acceptez pas du tout de perdre, et vous n’hésitez pas à balancer les règles de money management pas la fenêtre et prenez des risques insensés pour récupérer l’argent que vous avez perdu.
Collé à votre ordinateur, vous partez en croisade contre le marché.

De cette façon, vous n’apprendrez jamais à perdre. Pourtant, accepter de perdre est à la base de l’investissement boursier. C’est d’ailleurs pour cela qu’on apprend à gérer le risque.

Votre vie devient de plus en plus stressante…

Peu à peu, votre vie ne tourne qu’autour du trading. Vos positions ouvertes vous obsèdent, surtout si elles sont en négatif et que cela vous impacte beaucoup psychologiquement.
Si elles sont en gain, vous ne pouvez vous empêcher d’être euphorique et de les surveiller toutes les 5 minutes.
Cette montagne russe des sentiments vous stresse au plus haut point, parfois même, vous avez du mal à dormir.

Le problème, c’est que cela vous épuise. Et plus vous serez fatigué, plus vous prendrez de mauvaises décisions, plus cela va vous affecter, plus vous serez fatigué, etc.
Ce n’est bon ni pour votre moral ni pour votre capital.

Votre journal de trading n’est plus à jour :

Oubliés les jours où vous notiez consciencieusement vos trades.
L’accumulation des lignes en négatif, associée au grand nombre de positions que vous prenez sans arrêt, vous ont découragé de noter.
On ne sait jamais, si vous n’êtes pas directement face à la réalité de vos erreurs, vous allez peut-être les oublier et avoir l’esprit plus léger.

Mais vous avez besoin d’être face à vos bêtises pour progresser. Vous les cacher ne résoudra en aucun cas votre problème.

Si vous êtes dans l’un des cas que je viens de citer, arrêtez tout et réfléchissez deux secondes : apprenez à voir le trading comme un outil. Cela peut être une passion, mais non devenir un besoin.
Si vous passez plusieurs jours sans trader, ce n’est pas la fin du monde… Oui, vous risquez de perdre des opportunités, mais il en aura d’autres. Alors, levez le pied !

Et vous ? Êtes-vous « accro » au trading ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.

5 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Filip
12 avril 2015 16:20

Heureusement y a les Ipad et les smartphones pour continuer à suivre dans le métro ou dans le rue !
Un œil sur l’écran de télé, ou au téléphone, ET sur la plateforme en même temps, dès fois que je rate un chandelier en H1 !
Lecture d’un article et d’un bouquin, ET un coup d’œil tous les 5 minutes à la plateforme !
Le plateau repas devant l’écran d’ordinateur, la fourchette à droite et la main gauche sur la souris, prêt à cliquer en cas de chandelier douteux !
J’en rêve même ma nuit, je me lève à trois heure pour allumer la plateforme et vérifier que tout vas bien !
Oups, docteur, je crois que je suis ACCROC, AU SECOURS !! :)))
Heureusement ce n’est qu’une fiction, mais le dérapage est vite fait et on ne s’en aperçoit pas toujours à temps 😉
« Trader pour Vivre et non Vivre pour Trader » hehehe :o)
Merci Sylvain, je te suis et les rappels font du bien.
Bon weekend :

Stéphane
30 mai 2014 23:54

bonsoir

c’est vraiment la sensation qu’on ressent.
On devient obsédé par les tendances … ça nous énerve, on ne fait que penser « bourse » on se dit vivement dimanche soir que je puisse me positionner …

Pas facile de prendre du recule pourtant nécessaire afin de voir l’horizon du marché …

Bonne soirée

Foribex
19 mai 2014 18:09

Je suis moins accro au trading qu’auparavant. Maintenant, je me force à fermer ma plateforme pour arrêter de regarder toutes les heures un trade… en swing !
Mon journal de trading n’est plus à jour et il va falloir que j’y remédie !

ignotis
17 mai 2014 19:59

j’ai fait du réel en forex et du virtuel maintenant.Je suis plus léger et trouve qu’avec autant d’argent au départ,celà est plus facile!

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

DERNIÈRE FORMATION