Utilisez l’ATR pour valider un franchissement :

Utilisez l'ATR pour valider un franchissement :
J’ai remarqué que certains d’entre vous ont des difficultés à valider un franchissement avant de prendre position (droite de tendance, moyenne mobile, etc.).
Si c’est aussi votre cas, voici de quoi vous aider…



Le problème du franchissement :

Les franchissements sont des moments clés de notre trading.
On s’en sert de signal pour savoir si on doit entrer en position aussi bien que pour savoir si on doit en sortir.

La théorie est simple : franchissement = signal (d’ouverture ou de fermeture de position).

Oui, mais… en pratique, tous les franchissements ne sont pas des cas d’école comme on les aime, ou dès la première seconde, le prix dépasse très franchement la droite.

Exemple :

Franchissement bien net

Il arrive souvent qu’au contraire, le prix hésite un peu et tarde à franchir la zone (droite, moyenne mobile, zone de support/résistance).
Il peut aussi dépasser très timidement la zone de surveillance, au point où on se demande si « ça compte vraiment » comme un franchissement ou pas.

Dans les formations, je vous dis toujours d’attendre que le prix dépasse franchement la zone.

Oui, mais que veut dire, « franchement » ?

Quand on a une certaine expérience, on peut le faire à l’œil nu. Mais je reconnais que quand on débute, ce n’est pas toujours facile.

La solution ? L’ATR.

Vous servir de l’ATR pour valider un franchissement : l’astuce

La première étape quand vous voulez valider un franchissement est de déterminer la hauteur moyenne des chandeliers dans la zone qui vous intéresse.

La deuxième étape est de prendre 1/3 de cette hauteur. Et si le prix atteint ce niveau et le dépasse lors du franchissement, vous pouvez le valider.

Ne paniquez pas. Vous pouvez faire tout ça grâce à l’ATR.

Concrètement, voilà comment ça se passe :

1) Vous allez installer l’indicateur (exemple Metatrader) :

ATR sur Metatrader

En l’installant, vous verrez une fenêtre d’options de réglages. Vous n’avez pas besoin d’y toucher :

Fenêtre réglage ATR

On voit qu’il est réglé sur 14 périodes par défaut. Ça veut dire qu’il va prendre la hauteur de chacun des 14 derniers chandeliers et diviser le total par 14.

C’est donc lui qui calcule la hauteur moyenne des chandeliers sur une période de temps donnée, pas vous ! (Vous êtes rassuré ?).

2) Prenons un exemple sur un franchissement de moyenne mobile sur l’Eur/Usd :

Bien se servir de l'ATR (Cliquez pour agrandir)

Vous prenez la valeur de l’ATR sur le chandelier qui précède le franchissement.
Ici on voit qu’il est à 0,0021.

Vous le divisez par 3 :

0,0021/3 = 0,0007

Si lors du franchissement, le prix dépasse ce niveau de 0,0007, alors vous pouvez le valider. C’est simple, non ?

Derniers conseils :

Comme vous pouvez le voir, le calcul ne prend que quelques secondes.
Entraînez-vous et vous verrez qu’avec la pratique, vous serez parfaitement capable de reconnaître un franchissement valide en un seul coup d’œil.

Si vous avez compris le principe, mais que vous voulez avoir plus de détails sur le sujet, vous pouvez aussi consulter la vidéo du cercle sur la validation des franchissements.

Enfin, comme je vous l’ai précisé en début d’article, ce calcul ne fonctionne que si votre stratégie considère les franchissements comme des signaux.
D’autres stratégies vous demanderont d’attendre la fin de la période pour confirmer un signal (ex : Dark Trader).

Faites bien attention à ne pas confondre les deux !

Saviez-vous vous servir de l’ATR pour valider un franchissement ?
N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant et Formateur pour mieux investir en bourse.