Quel type de trader êtes-vous ?

Quel type de trader êtes-vous ?

Tous les traders sont différents. Malgré tout, certains d’entre eux peuvent se « classer » assez facilement par catégories.
Quelles sont ces catégories de traders ? Et à laquelle d’entre elles appartenez-vous ?




Les trois principaux types de trader :

Le spécialiste de l’analyse fondamentale :

Ce trader n’achète ou ne vend rien sans étudier de très près tout ce qui concerne l’entreprise qui l’intéresse.
Les bilans annuels et autres rapports publiés entre temps n’ont aucun secret pour lui.
Il passe des heures à éplucher toutes ces données pour tenter de prévoir le futur de l’entreprise.

L’avantage de ce système, c’est qu’il peut très bien fonctionner sur le moyen/long terme, mais reste inapplicable sur le court terme.
Le souci étant aussi que le marché ne réagit pas toujours comme il le devrait. Et il arrive parfois que les investisseur se désintéressent subitement d’un titre malgré les bon résultats de l’entreprise.

Le spécialiste de l’analyse technique :

Ce trader s’occupe uniquement des graphiques.
Il réalise la plupart de ses transactions sur le court terme, mais vise parfois le moyen terme et plus rarement le long terme.
Il ne prête aucune attention aux nouvelles économiques à part, et les bilan des entreprises ne l’intéresse pas.

Si l’analyse technique est très efficace, il ne faut pas oublier pour autant que certaines informations auront un impact important sur le prix. Ne pas en tenir compte peut facilement faire perdre beaucoup d’argent.

Le spécialiste de l’arbitrage :

Cette catégorie de trader tente de gagner de l’argent en profitant des écarts de prix qu’il constate sur une même valeur, mais sur des marchés différents.
Il achète donc ses titres sur le marché le moins cher, pour les revendre immédiatement sur le marché le plus cher.
L’avantage ici, c’est qu’il est possible de gagner de l’argent très rapidement en profitant simplement d’une « erreur » du marché boursier.
L’inconvénient évidemment, c’est que cette technique est loin d’être accessible à tous.
Mais il est quand même possible de l’adapter aux stratégies des traders particuliers.

J’allais en oublier un…

Le pro du scalping :

Le pro du scalping est le Lucky Luke du marché boursier. Il ouvre et il ferme des positions plus vite que son ombre.
Ses trades durent de quelques secondes, à quelques minutes et il tente de profiter du plus petit mouvement de prix.
Les débutants sont souvent séduits par cette méthode, jusqu’à ce qu’ils comprennent enfin que le scalping est beaucoup plus difficile qu’il n’y paraît.

Un autre inconvénient, c’est que le capital est grignoté petit à petit, seulement à cause du grand nombre de commissions à payer au courtier. Le jeu n’en vaut pas toujours la chandelle et peu arrivent à s’en sortir de cette façon.

Ces catégories de traders sont les plus facilement reconnaissables et les plus courantes. On les trouve d’ailleurs régulièrement sur les forums. L’idéal, vous l’aurez probablement compris, c’est de faire un peu partie de chacune d’entre elles (sauf peut-être pour le scalping qui est vraiment particulier) pour ne garder que leurs points les plus forts.

Et vous ? Appartenez-vous à l’une de ces catégories ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.