Pas encore membre ?

Rejoignez le site
en bourse
  • Formation d'initation offerte
  • Une communauté de trader pour vous aider
  • Accès complet à tous les articles du site
  • Vidéos d'analyse hebdomadaires
  • Et beaucoup d'autres surprises...

Inscrivez-vous sur le site en bourse

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à votre contenu :

Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...

Attendez !profitez de maformation offerte

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :

Inscription
Mot de passe oublié

Vous accéderez à la vidéo

dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Pourquoi investir sur le marché américain ?

1 août 2014 / Sylvain March marché américain

Si le marché européen est plein d’opportunité, c’est aussi vrai pour le marché américain.
Lorsque l’on cherche à accroître son patrimoine, investir sur le marché américain n’est pas qu’une question de préférence, c’est aussi une question de bon sens.
Si vous en doutez, voici quelques arguments pour vous aider à ouvrir un peu plus les frontières de votre portefeuille…

Les sociétés américaines : championnes toutes catégories

Comme nous l’avons vu récemment, les sociétés américaines occupent très souvent la première place des classements d’entreprises : chiffre d’affaires, capitalisation boursière, rentabilité

Les plus importantes sociétés (parfois centenaires) résistent particulièrement bien aux tourmentes économiques, et rassurent les investisseurs par le maintien de leurs performances au fil des années.

Exemple Apple :

Apple

Plus étonnant encore, les principales concurrentes des sociétés américaines sont souvent…d’autres sociétés américaines (ex : Apple et Microsoft).

Et enfin, certaines de ces entreprises sont aussi premières de leur secteur d’activité au niveau international: c’est les cas par exemple de Coca-Cola, nº1 mondial du secteur agroalimentaire depuis des années.

Un rendement intéressant :

Comme beaucoup de sociétés américaines tiennent la première place du podium concernant les bénéfices générés, la plupart d’entre elles sont aussi particulièrement généreuses avec leurs actionnaires.
Acheter les titres émis par ces sociétés s’adapte donc parfaitement avec une stratégie d’investissement basée sur les dividendes croissants.

En étudiant de près quelques-unes de ces compagnies, on se rend compte qu’il y a de très bonnes opportunités à saisir.

Exemple Coca Cola sur 5 ans :

Coca-Cola(Cliquez pour agrandir)

Actions américaines = diversification géographique :

Eh oui ! I ne faut pas oublier qu’acheter des titres américains peut-être un bon moyen de se diversifier géographiquement.
Il est souvent plus prudent d’investir dans ces sociétés, que de tenter de se lancer sur le marché des pays émergents par exemple.

La réglementation des marchés financiers y est (en principe) aussi stricte que sur le marché européen et l’étude des données financières des entreprises s’aborde de la même façon que pour les entreprises françaises et européennes.
D’ailleurs, les rapports financiers sont aussi facilement accessibles par internet que pour toute autre entreprise, c’est donc naturellement plus simple que pour d’autres société, notamment, celles qui sont basées en Chine…

Concernant la fiscalité :

La fiscalité des dividendes ou des plus-values que vous percevrez dépendra de votre courtier, ou plus exactement, du pays auquel il appartient :
Si vous achetez des titres américains au travers de la plateforme d’un courtier français, vous devrez déclarer vos revenus de la même façon que pour les titres européens.
À noter que les frais de transactions pour des titres étrangers sont aussi plus élevés : prenez-le en compte avant d’investir.

Par contre, si votre courtier est américain, vous devrez effectuer quelques démarches administratives pour être imposé selon la loi française et non américaine : il vous faudra remplir un formulaire (W8-BEN), qui prouve votre statut de non-résident des États-Unis.

Enfin, sachez que les dividendes perçus de sociétés américaines sont aussi taxés et le prélèvement se fait directement à la source.

Pour finir…

À part ces quelques formalités, investir sur le marché américain ne vous posera pas plus de problèmes que si vous investissez sur le marché européen. En raison des similitudes entre les deux marchés, il serait dommage de ne pas en profiter.
Vous pouvez saisir de nombreuses opportunités, et ainsi booster un peu plus vos performances, tout en vous diversifiant.

Si vous choisissez les bonnes entreprises, et que vous restez prudent, il n’y a aucune raison pour que vous rencontriez le moindre problème…

Et vous ? Avez-vous déjà investi sur le marché américain ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.

4 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Farid
6 août 2014 00:31

Bonsoir,

J’ai investit y a quelques semaines maintenant dans des sociétés Américaines, Nestle notamment et 2 autres sociétés parmi les dividendes aristocrates.

Mais j’ai du faire une erreur de jugement et pas investir au bon moment, car je suis en net déficit depuis. De plus, je connaissais pas la particularité des marchés en différé.

J’espère récupérer mes pertes dans le futur. Alors que mes actions europe pour le moment me rapportent plutôt bien.

A vous lire

Jackie Berger
13 septembre 2014 12:27

Sylvain tu n’est pas juste avec Neslé, Danone aussi s’occupe de l’eau dans le monde et tu ne fait pas de remarque. Cette remarque n’a rien à voir avec la bourse. Neslé est une société sur qui génère des bénéfices mais qui n’est pas spéculative. Mon conseil attendre. Jackie

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

DERNIÈRE FORMATION