Analyse fondamentale : étudier le cash flow d’une entreprise.

Analyse fondamentale : étudier le cash flow d’une entreprise.

La traduction littérale de cash flow n’est autre que « flux de trésorerie ».
Mais quand on regarde de plus près, on se rend compte que ces entrées et sorties d’argent ne sont pas toujours simples à comprendre.
Voici quelques bases essentielles pour l’interprétation du cash flow d’une entreprise…





Pourquoi étudier le flux de trésorerie d’une entreprise ?

N’importe quelle société a besoin de faire circuler de l’argent.

D’un côté il y a les dépenses, et de l’autre, les profits.
Ces rentrées et sorties d’argent sont présentées chaque année, à la fin de l’exercice comptable, sous la forme d’un ou plusieurs tableaux.

Exemple Air Liquide (Source : Zone Bourse) :

Données financières Air Liquide

Dans un tel tableau, vous trouvez un certain nombre de chiffres clé, notamment :

Le chiffre d’affaire : qui représente la totalité de l’argent gagné en vendant les biens ou les services de l’entreprise.

Le résultat net : si le résultat est positif, la société a fait des bénéfices, une fois qu’elle a payé tout ce qu’elle devait comme taxes, impôts, factures, etc.

Le dividende par action : très intéressant pour les actionnaires, le dividende par action représente la part des bénéfices distribuées pour chaque action. Ce chiffre peut être présenté sous la forme d’un pourcentage des bénéfices, ou directement en Euros.

Vous noterez que le tableau est divisé en 2 grandes catégories :

Les données réelles : qui sont les chiffres présentés par l’entreprise à la fin de l’exercice et sur lesquels on se base pour l’analyse fondamentale

Les données estimées : qui ne sont en fait que des prévisions et ne sont là qu’à titre informatif.

Je vous déconseille d’ailleurs d’investir dans une compagnie, seulement parce que ses prévisions sont bonnes. Gardez à l’esprit que certains évènements peuvent les faire évoluer à la hausse, comme à la baisse, tout au long de l’année.

Pensez à regarder les dettes de l’entreprise :

On ne peut pas étudier correctement les données financières d’une entreprise sans prendre en compte ses dettes.

Dettes Air Liquide

Il est normal pour une entreprise d’avoir des dettes.
Mais une compagnie trop fortement endettée présente un risque évident pour l’investisseur : car si elle sort plus d’argent qu’elle n’en rentre grâce à son activité, elle ne fera pas de bénéfices. Et si elle ne fait pas de bénéfices, elle ne pourra pas en retristribuer une part à ses actionnaires.

Ces derniers ont alors 2 solutions :

Soit ils gardent leurs titres et décident de soutenir l’entreprise en considérant que celle-ci peut, à plus ou moins long terme régler le problème

Soit ils essaient de vendre leurs titres pour chercher à acheter des actions plus rentables d’une autre entreprise
Le choix dépend en grande partie de la stratégie de l’investisseur.

Par ailleurs, les dettes d’une entreprises peuvent avoir diverses raisons et avant de se précipiter, vous devez allez chercher des informations supplémentaires : la société ne fait-elle pas assez de ventes ? Ou a-t-elle tout simplement décidé de contracter un emprunt pour investir ? Quelles mesures compte-t-elle prendre ?

Remarque : bien souvent, en allant sur le site des entreprises concernées, vous trouverez un onglet destiné aux actionnaires et où se trouve ce genre d’informations.

Il ne tient qu’à vous de les consulter.

Les avantages d’étudier les chiffres de plus près :

Vous vous demandez peut-être pourquoi regarder ces tableaux alors que votre stratégie se base sur l’analyse technique.
Premièrement, parce que vous devez savoir dans quoi vous investissez.

Faire une rapide analyse fondamentale vous permettra par exemple d’écarter rapidement les entreprises à risque.

Deuxièmement, parce que cela vous donne aussi les données chiffrées les plus importantes des rapports financiers, que vous pouvez bien entendu étudier plus longuement si vous voulez allez plus loin.

Et enfin, parce que peu importe votre horizon de temps, ou votre stratégie, il y a toujours des moments plus propices que d’autres à l’investissement. Et acheter des actions se fait toujours en 3 grandes étapes.

Si vous ne savez pas comment se porte l’entreprise, vous ne pourrez pas la comparer avec d’autres sociétés d’un même secteur pour affiner vos choix : vous risquez donc de perdre bêtement de l’argent dans une compagnie peu rentable, au lieu de choisir celles qui ont plus de potentiel…

Comment étudiez-vous les flux de trésorerie d’une entreprise ?
Partagez votre expérience dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.