Les 6 étapes d’un trade réussi :

Les 6 étapes d’un trade réussi : Prendre de bonnes habitudes en trading implique de mettre en place une routine. Mais dans le feu de l’action, il peut vous arriver d’oublier cette simple règle de base.
Voici une piqûre de rappel des 6 étapes obligatoires du déroulement d’un trade réussi…


Attention : ne confondez pas trade gagnant et trade réussi

Un trade gagnant est un trade qui va vous rapporter un certain profit. Mais un trade réussi, est un trade que vous avez pris de la manière la plus disciplinée possible, et que vous ne regretterez pas, même s’il est perdant.

En fait, un trade gagnant peut-être un trade complètement raté, si vous l’avez pris pour de mauvaises raisons.

Exemple d’un trade réussi, perdant (Aud/Usd en Daily) :

AUD/USD en Daily(Cliquez pour agrandir)

Vous avez pris position en pensant que d’après les indices, le prix allait potentiellement rebondir (ex : pour ceux qui ne le savent pas, c’est une technique enseignée dans Dark Trader).

L’idée n’est pas mauvaise, et ça pourrait effectivement être le cas. Mais pas de chance, au lieu de rebondir, le prix repart à la baisse et franchit la droite de tendance.
Si vous avez bien fait votre travail, votre stop est touché et le trade est fermé.

Vous avez perdu, mais vous avez respecté les règles de votre stratégie. Vous pouvez donc être satisfait, votre trade est quand même réussi.

Les 6 étapes d’un trade réussi

1- L’analyse :
Pendant vos analyses, vous effectuez vos tracés, vous observez l’évolution du prix et vous attendez (parfois longtemps !) de voir si vous trouvez une opportunité sur les valeurs que vous surveillez.

Une mauvaise analyse peut vous mener à de mauvaises décisions. C’est pour cette raison qu’apprendre à réaliser une analyse fait partie des toutes premières choses qu’on apprend en trading, juste après toutes les notions de base (lire un graphique de prix, savoir ce que sont les chandeliers japonais, etc.).

2- Le plan d’attaque
Je ne parle pas du plan de trading général, celui qui vous guidera au fur et à mesure de votre vie de trader. Je parle d’une sorte de « mini plan d’attaque ».

Vous surveillez une valeur. Vous savez que si le prix arrive à un certain niveau, ça va vous déclencher un signal. Si c’est le cas, vous devez être prêt à savoir :

Dans quel sens votre trade sera ouvert : ça paraît bête, mais dans la précipitation, vous pouvez vous tromper de sens facilement. Bien y réfléchir vous fera penser à le vérifier le moment venu
À quel moment vous allez entrer : quels niveaux clés vous intéressent, où vous pensez ouvrir le trade en fonction du ou des scénarios possibles
– Ce que vous ferez en cas de situation particulière une fois le trade ouvert

Exemple de cas particulier : trade zombie

Trade zombie(Cliquez pour agrandir)

Vous avez pris position à la baisse pour une raison X, mais au lieu d’aller dans votre sens, le prix se met à évoluer horizontalement.

Notes : Le but de cette étape n’est pas de vous faire une liste de choses à faire longue comme le bras, mais simplement de visualiser plus ou moins de déroulement du trade à venir.

3- La prise de position

Ça y est ! Vous avez enfin un signal.
Toutes les vérifications ont déjà été faites et vous saviez que si le prix atteignait le niveau que vous aviez prévu, vous alliez réagir de telle ou de telle façon.

C’est l’une des raisons pour lesquelles c’est si important de faire le mini plan d’attaque dans votre tête. Le signal arrive, et vous avez répété tout ce que vous deviez faire plusieurs fois dans votre esprit.
Votre réaction est donc naturelle et calme.

4- La gestion du trade

Quoi qu’il arrive, ne faites surtout pas de micro gestion.
Laissez vivre votre trade et réagissez seulement en cas de besoin, notamment :

– Quand le niveau de breakeven est atteint :

Gestion du trade(Cliquez pour agrandir)

Là évidemment, vous protégez votre trade dès que possible.

– Quand un objectif visuel est atteint : selon ce que vous avez défini, vous réagirez de différentes façons.
Ou vous clôturez, ou vous laisser filer, ou vous clôtures partiellement.

5- Clôture du trade

Ici, c’est pareil. Vous avez déjà défini à l’avance dans quelles conditions vous allez clôturer le trade.
Sauf cas particulier, vous vous tenez à votre plan d’attaque, et à votre stratégie.

6- Processus de réflexion
Écrivez vos remarques dans votre journal de trading. Ça vous aidera à savoir dans quelles conditions (d’analyses, mais aussi psychologiques), vos trades sont les plus réussis.

Tableau récapitulatif

Voici un petit tableau récapitulatif que vous pouvez recopier pour vous assurer de tout faire dans l’ordre. Quand vous serez un peu plus expérimenté, vous n’en aurez plus besoin : la routine sera parfaitement intégrée dans votre cerveau. Mais si vous débutez, ça vous sera très utile :

Tableau récapitulatif des 6 étapes d'un trade réussi(Cliquez pour agrandir)

Comme vous pourrez le voir, j’ai ajouté une colonne oui/non, que vous pourrez utiliser pour vous discipliner et être certain de ne pas brûler les étapes.
Entrainez-vous à mettre en place cette routine. Ne passez jamais de l’étape 1 à l’étape 3 directement, sans réfléchir avant à ce que vous allez faire.

On dit souvent que les artistes visualisent leurs œuvres avant de commencer à sculpter, à peindre ou à composer.
Là, c’est un peu pareil. Si vous répétez les mouvements plusieurs fois, vous arrivez ensuite à les réaliser sereinement, sans stress.

Pas de stress veut dire de meilleures décisions, et de meilleures décisions génèrent forcément de meilleurs résultats.

Appliquez-vous une routine particulière pour vos trades ? Si oui, laquelle ?
N’hésitez pas à laisser vos astuces en dessous de l’article !

À très bientôt,

Eva Batalla
Rédactrice et modératrice EnBourse.fr