Le meilleur endroit pour placer les stops de protection

Bourse : Le meilleur endroit pour placer les stops de protection

Le stop de protection (stoploss ou stop en anglais) est un concept clé du trading que vous devez absolument maîtriser. Facultatif, mais indispensable, il est votre filet de sécurité en cas de chute. Quel est-il exactement ? Et surtout, où le placer ? Voyons cela !

Petit rappel : mais c’est quoi un « stop » ?

Un stop, c’est une directive non obligatoire, donnée à votre courtier, qui dit : « si le prix de l’action (ou toute autre valeur) atteint tel niveau, clôturez automatiquement mon ordre tout de suite. »
C’est une protection, dans le sens où si vous achetez une action et qu’elle se casse la figure pendant que vous êtes absent des écrans, votre courtier arrêtera les frais pour vous au niveau de perte, que vous aurez spécifié.

Exemple : carrefour, 28 août en h1 (barres d’une heure)

Nous sommes le 28 août 2012, je souhaite vendre à découvert de l’action carrefour (flèche rouge) car je pense qu’elle va baisser. Je place mon stop visuellement, un peu au-delà du dernier maximum opposé de la zone visible sur mon écran.
En l’occurrence, je vends, donc je place mon stop un peu au-dessus du point le plus haut atteint dans la zone. Si j’avais acheté, j’aurai placé mon stop un peu en dessous du point le plus bas de la zone.


(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Le niveau du stop est représenté par la ligne horizontale jaune. Vous pouvez constater que je l’ai placé au-dessus de façon nette, mais pas trop éloignée du point le plus haut de la zone visible à ce moment-là (cercle de gauche).
Je regarde ensuite le prix à ce niveau et dis alors à mon broker de clôturer mon ordre, si le prix dépasse ne serait-ce qu’un instant 16,4337 €.
Généralement vous pouvez fixer un stop à n’importe quel moment du trade, mais je vous conseille de le fixer dès l’ouverture et de ne plus y toucher ensuite. Rebouger un stop en cours de trade est une des pires erreurs que vous puissiez faire : vous nullifiez l’intérêt protecteur du stop en agissant ainsi !

Enfin, peu de temps après, on constate que le prix dépasse à l’ouverture (en gap haussier) le niveau qui avait été fixé, et l’ordre est donc automatiquement clôturé avant la catastrophe…

Pourquoi un tel choix de positionnement ?

  • Placer son stop au-delà du maximum d’une zone, c’est partir du principe que le prix a plus de chances de rester à l’intérieur de ses propres extrêmes que de les dépasser. Ce qui, d’un point de vue statistique, est totalement vérifiable. Bien sûr des extrêmes sont dépassés, des records sont battus, mais c’est un phénomène un peu moins fréquent.
  • De plus, se baser sur ce qui se passe dans l’espace d’un écran, c’est assumer que la majorité des gens regardent également ce même écran. Ce qui encore une fois est statistiquement vrai 🙂

En agissant ainsi, vous placerez votre stop suffisamment près pour ne pas perdre trop d’argent en cas d’erreur, mais suffisamment loin pour éviter qu’il ne soit touché « accidentellement ». En effet, un prix qui brise de manière nette un de ses extrêmes est un signal qui n’est pas à prendre à la légère.

Placez-vous systématiquement un stop sur vos trades ? Sinon, il est grand temps de vous y mettre !

À très bientôt,
Sylvain March.