Diversification

Définition de la Diversification

Lorsque l’on possède un portefeuille d’actions boursières, il convient de se diversifier pour limiter les risques de pertes de son capital. Il faut donc investir dans plusieurs titres financiers distincts les uns des autres : les pertes éventuelles d’un mauvais placement sont ainsi compensées par les profits obtenus grâce aux autres investissements.

La diversification d’une entreprise se traduit par le développement de celle-ci lors de l’exploitation de nouveaux marchés : en vendant de nouveaux produits ou services, ou en s’ouvrant à d’autres pays. Cette diversification à pour but d’apporter à l’entreprise des profits supplémentaires.

Diversifier son portefeuille d’actions.

Il existe plusieurs stratégies de diversifications des titres financiers.
Il est conseillé de combiner plusieurs méthodes pour un meilleur résultat sur la gestion globale du portefeuille. Les techniques que l’on retrouve le plus souvent sont :

La diversification des actifs financiers : un investisseur qui possède déjà des actions peut diversifier son portefeuille en obtenant des obligations ou divers placements dans des produits dérivés.

Choisir différents secteurs d’activités : l’évolution des cycles économiques n’affecte pas de la même façon tous les secteurs. Détenir des titres dans plusieurs d’entre eux est donc essentiel à une bonne gestion du portefeuille pour diminuer les risques de pertes.

Miser sur les Blue Chips : obtenir quelques actions dans les meilleures entreprises cotées en bourse peut-être une manière de s’assurer une sécurité relative par rapport aux autres investissements.

Néanmoins, il faut savoir que même avec une bonne diversification, il est impossible d’annuler totalement les risques de pertes.
S’il est possible de calculer une valeur approximative des profits par rapport aux cours d’une action, il est difficile de prévoir l’impact d’une baisse soudaine qui s’étendrait sur un ou plusieurs secteurs d’activités.