Comment bien investir dans une startup ?

Comment bien investir dans une startup ?

Si vous avez déjà entendu parler des startups, vous savez très probablement qu’il s’agit de très jeunes entreprises.
Mais si l’on va un peu plus loin, les startups peuvent également être intéressantes pour les investisseurs au profil dynamique.
Pourquoi ? Que sont vraiment les startups ? Quels sont les risques d’investir dans ce type d’entreprise ? Et en quoi cela peut-il être intéressant ?

Startup : une société fraîchement créée, mais pas que…

Une startup n’est pas forcément une société qui vient tout juste de faire son apparition sur le marché. Le terme « startup » peut aussi servir pour les entreprises qui sont en pleine phase de développement, en « préparation », en quelque sorte…

Leur objectif ? Vendre un produit ou un service novateur, et donc, à fort potentiel commercial.
Mais pour atteindre ce but, il faut évidemment investir : recherche, développement du produit, achat de matériel, etc.
Cet investissement se fait généralement au travers de leurs capitaux propres, mais il arrive également que des investisseurs externes à l’entreprise, décident de donner un coup de pouce au démarrage de celle-ci, en apportant de nouveaux capitaux : ce sont les « business angels ».

Startup : un investissement à double tranchant ?

Comme ces entreprises sont très jeunes, il est encore impossible de savoir si oui ou non, leur croissance sera bien au rendez-vous. Leur taux d’échec est d’ailleurs très important, et certaines d’entre elles disparaissent aussi vite qu’elles sont apparues : le risque de ce type d’investissement est donc particulièrement élevé.

Mais si beaucoup échouent, il y en a aussi beaucoup qui réussissent : Meetic, Google, ou Facebook étaient toutes des startups au départ !
Sans parler de milliards de dollars de profits, il est tout à fait possible qu’une jeune entreprise démarre correctement.

Il ne faut pas sous-estimer le risque et c’est un peu un pari sur le temps, c’est certain. C’est pourquoi, si cela vous intéresse, assurez-vous de toujours investir de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre !

Cours d’évolution de Google depuis son introduction en bourse :

Cours d’évolution de Google depuis son introduction en bourse

Mais comment mesurer la valeur d’une startup ?

Et bien, ce n’est pas chose facile, pour ne pas dire…impossible.
En effet, l’âge de la société ne permet pas de s’appuyer sur les résultats des années précédentes.
Les seules données dont on peut éventuellement disposer sont les dépenses effectuées par la société (Ex : combien a-t-elle investi dans la recherche ou dans le développement de son produit ?).
Autre possibilité : se renseigner sur le savoir-faire et l’expérience de chacune des personnes qui joue un rôle important dans l’entreprise.

Enfin, l’investisseur en l’absence de toute autre donnée concrète, il faut que l’investisseur croie lui-même au succès du produit ou du service proposé par la société dans laquelle il investit (tant qu’à faire, autant investir dans quelque chose qui nous inspire…).

Comment investir dans une startup ?

Le moyen le plus simple d’investir dans une startup est pour l’instant le financement participatif ou « crowdfunding » en passant par des plateformes internet.
Les startups y présentent leurs projets avec le plus de détails possible et il ne reste qu’à choisir.
Le ticket d’entrée de ces investissements est de 1.000 euros, sur la plupart des sites de crowdfunding et en principe, il n’y a pas de frais de gestion à payer.

D’accord…

Vu de loin, l’investissement en startup pourrait presque ressembler à un jeu de casino : c’est très risqué, et il y a une chance sur deux de perdre tout le capital investi.
Dans le cas de la création d’un portefeuille, c’est donc tout naturellement très déconseillé.
Mais pour ceux qui possèdent déjà un portefeuille bien rempli et bien diversifié, cela peut valoir la peine de tenter l’expérience…

Et vous? Que pensez-vous d’investir dans les startups ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.