Assemblées générales des actionnaires : est-ce vraiment utile d’y aller ?

Assemblées générales des actionnaires : est-ce vraiment utile d’y aller ?

Si vous êtes actionnaire d’une entreprise, vous pouvez assister aux assemblées générales.
Voici un article pour vous aider à y voir plus clair, si vous vous interrogez encore sur l’utilité d’une telle démarche




Actionnaire = droits

Quand vous achetez des actions, vous devenez propriétaire d’une petite portion de l’entreprise.

À ce titre (sans jeu de mots…), vous avez un certain nombre de droits, que vous pouvez exercer lors des assemblées générales des actionnaires.

Il existe plusieurs types d’assemblées :

L’assemblée générale ordinaire : qui se déroule obligatoirement au moins une fois par an

L’assemblée générale extraordinaire : qui, comme son nom l’indique est exceptionnelle

L’assemblée générale mixte : qui relie les deux premiers types d’assemblée générale.

Toutes les décisions importantes concernant l’avenir de la société sont prises lors de ces réunions, notamment : la manière dont les bénéfices seront redistribués, l’approbation des décisions du conseil d’administration, l’élection de nouveaux membres de la direction, etc.

Si certains points de la gestion de la société vous semblent flous, l’assemblée générale vous permet de poser les questions que vous jugez nécessaires, pour obtenir de plus amples informations.

Renoncer d’assister à ces réunions revient à renoncer à prendre part à la vie de l’entreprise que pourtant, vous soutenez, puisque vous avez acheté ses actions.

Doit-on assister à toutes les assemblées ?

Évidemment, si vous avez beaucoup de lignes en portefeuille, cela peut être très compliqué d’assister à toutes les assemblées.

Heureusement, vous pouvez tout de même voter par procuration, par correspondance, et même sur internet. Vous devrez juste enregistrer votre participation et préciser à ce moment-là l’option de vote que vous choisissez.

C’est une alternative que je vous recommande si vous êtes dans l’impossibilité de vous rendre aux assemblés. Vous ne pourrez pas poser de question « en direct », mais au moins, vous pourrez faire valoir vos droits.
Quelques semaines avant, vous recevrez tous les documents utiles pour participer à ces réunions : les comptes de l’année écoulée, les projets qui seront proposés, les rapports sur la gestion de l’entreprise, etc.

Vous pourrez les consulter pour bien vous préparer sur les thèmes qui seront abordés lors de la réunion et même si vous n’y assistez pas physiquement, vous serez en mesure de donner votre avis.
Les résultats seront ensuite publiés une quinzaine de jours après l’assemblée.

Nul besoin d’avoir des centaines de titres : vous pouvez participer à ces assemblées dès que vous avez au moins 1 seule action de la société à laquelle sont rattachés vos droits.

Remarque : cela ne fonctionne pas pour les CFD sur action. Dans ce cas, vous n’êtes pas propriétaire du titre : vous n’avez donc aucun droit et vous ne percevez pas de dividendes.

Avoir plus d’infos sur ces assemblées :

Si vous êtes un peu curieux et que vous voulez plus de renseignements sur les assemblées générales, c’est très simple.
Vous pouvez vous rendre directement sur le site officiel de la société qui vous intéresse : il y a généralement une page dédiée aux actionnaires.

Exemple Michelin :

Actionnaires Michelin

Sur la page d’accueil, dans l’onglet finance, vous obtiendrez tous les renseignements dont vous avez besoin

Autre exemple : Vivendi

Actionnaires Vivendi

Comme vous le constatez, vous n’aurez aucun mal à connaître les dates et les lieux des assemblées, leur ordre du jour, etc.
Vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas y assister, ou du moins, pour ne pas voter et faire entendre votre opinion.

Alors, pourquoi vous passer de ce droit ?

Avez-vous déjà assisté à une assemblée générale d’actionnaires ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.