Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Rendre un stop dynamique sans l’aide du stop suiveur :

30 octobre 2015 / Sylvain March

Le stop suiveur est un outil automatique que certains aiment utiliser dans leur trading.
Mais vous allez voir qu’il y a d’autres façons de rendre le stop dynamique tout en gagnant en efficacité…

L’inconvénient d’utiliser un stop suiveur :

Le stop suiveur à quelques avantages dont j’avais déjà parlé dans un article. Je ne vais donc pas y revenir dessus aujourd’hui.

Mais rappelons rapidement ses limites, pour que vous compreniez mieux comment les contourner :

– Un stop suiveur n’est pas utile sur des unités de temps trop rapides : les mouvements d’allers-retours sont très rapides sur ces UT et le stop n’est jamais très loin : il suivra donc le mouvement, mais sera touché au moindre mouvement un peu violent.

Le stop suiveur ne recule jamais : c’est normal. Son rôle est de suivre le prix, pas de reculer. Là encore, tant que le prix va dans votre sens, aucun problème. Mais dès qu’il corrige un peu, vous risquez de vous faire éjecter trop tôt.

Il ne prend pas en compte les points clés du graphique : que votre but soit de limiter vos pertes au fur et à mesure, ou verrouiller vos gains, vous devez avancer le stop de manière stratégique. Et pour cela, vous devez vous appuyer sur des points clés du graphique.

Le stop suiveur avance, sans prendre cet élément en considération.
C’est pour ces raisons qu’il vaut mieux rendre votre stop dynamique vous-même.

Comment rendre un stop dynamique manuellement :

Je vais vous présenter deux solutions pour rendre votre stop dynamique manuellement.

1. Le faire suivre après chaque correction :

Vous prenez position et placez le stop sous le dernier creux à l’achat ou dernier sommet à la vente.
Le prix avance en votre faveur et vous déplacez d’abord le stop à breakeven.

À partir de là, vous avancez le stop à chaque fois que se forme un nouveau creux(ou sommet).

Stop dynamique avec les creux

Le stop est dynamique et vous protégez vos gains.

C’est le fameux verrouillage par palier.

2. Suivre la moyenne mobile :

Une autre technique consiste à utiliser une moyenne mobile comme « fil conducteur », par exemple, une MM50 simple.
Au lieu de vous servir des creux et des sommets, vous suivez la moyenne mobile.

Quand le prix la traverse, votre trade est clôturé. Certains courtiers vous permettent d’ailleurs d’utiliser des stops suiveurs qui avancent avec la moyenne mobile.
Mais le problème sera le même : le stop avancera sans tenir compte des éléments graphiques que seul votre œil « humain » peut repérer pour agir en conséquence.

Quelle méthode choisir entre les deux?

Les deux méthodes ont des avantages différents et vous choisirez l’une ou l’autre en fonction de la stratégie que vous suivez.

Si vous avez suivi mes formations, vous le savez : dans Dark Trader, je vous montre dans quel cas verrouiller par palier, et dans quels cas suivre la moyenne mobile.

Dans Relax Trading, la stratégie est plutôt tournée vers l’utilisation de la MM pour remonter le stop.

Enfin, il existe aussi une autre possibilité plus adaptée aux petites UT : avancer le stop en fonction des objectifs, comme c’est le cas dans Scalpeur Pro.

Toutes ces techniques vous aideront à rendre votre trading plus efficace en limitant vos pertes et en verrouillant vos gains : la combinaison idéale pour devenir rentable.

Savez-vous rendre votre stop dynamique ?
N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.

10 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
|Yannix|
5 mai 2018 20:32

Je suis Justement dans ce cas. Trop de stops suiveurs touché rapidement après BE. Merci pour les astuces. Quelle est la meilleur méthode pour des trades en H1 ? J’ai l’impression qu’en verrouillant par pallier on sécurise plus vite mais on reste très proche du prix donc à la Merci d’une grosse correction.

|Yannix|
9 mai 2018 10:36

Bonjour,
Tu as raison, il ne faut pas perdre de vue que nous n’avons pas le contrôle du prix. Positiver est clairement une meilleure façon de voir les choses.

Même si ça reste un peu frustrant de ne pas prendre le potentiel maximum d’une position. Mais pour ça je devrait peut être aller chercher du côté de DT 😉

Je viens de tester le verrouillage par pallier et en effet ça permet de s’affranchir de ses pensées clairement cupide sur un trade gagnant. Après tout l’objectif et la récompense sont bien là: Être en gain.

vero
31 octobre 2015 15:31

Bonjour Jean-Luc,

D’après ma compréhension du texte, je pense que Sylvain n’a pas changé d’avis.

Le but ici étant d’avancer manuellement le stop sous chaque creux quand le prix monte ou au-dessus de chaque sommet quand le prix baisse.
Le stop suiveur lui n’est pas programmé pour se positionner sous chaque creux ou au-dessus de chaque sommet mais pour avancer ou reculer de Xpips.

C’est bon Sylvain ou pas?

vero
31 octobre 2015 15:38

J’ai oublié de préciser dans mon commentaire le risque malheureusement de se faire stopper avec un stop suiveur par rapport au stop manuel si on est toujours dans la tendance.

Jean-Luc
30 octobre 2015 18:55

Bonsoir,
Dans vos vidéos, ainsi d’ailleurs que sur tous les webinaires et sites de conseils que j’ai pu trouver, il est clairement et (presque) toujours indiqué qu’on ne RECULE jamais un stop loss. Donc, pourquoi changer d’avis maintenant. Perso, j’ai pris l’habitude de ne JAMAIS reculer mon stop loss, même sur de petites UT.

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION