« VIREZ » vos mauvaises habitudes de trading :

VIREZ vos mauvaises habitudes de trading

Ça y est, il commence enfin à faire beau et le printemps est là. Si vous en profitiez pour « nettoyer » vos mauvaises habitudes de trading ? Voici quelques conseils :





1 – Virez-moi ces robots :

Les robots de trading et autres logiciels automatisés ne fonctionnent pas.
Il n’y a qu’à voir le turnover de création/liquidation de sociétés d’investissement (qui sont pourtant des professionnels) basés là-dessus pour s’en convaincre .

Et même si quelques-uns marchent, ce ne sont certainement pas ceux qui sont vendus 299,99$ sur d’obscurs sites de Forex
Donc, oubliez.

En revanche, vous avez le droit de vous entourer de quelques outils pertinents pour vous faire gagner du temps : du moment que c’est vous qui gardez le doigt sur la gâchette, et que vous n’en empilez pas 36, ça me va :).

2 – Virez-moi ces news :

Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai vu une news positive faire chuter un cours, et une news négative faire monter un cours.
IL N’Y A AUCUNE CORRÉLATION, du moins à court terme.
Les raisons ne manquent pas : info déjà anticipée par les investisseurs, divergence d’interprétations, pièges de gros investisseurs qui liquident leurs positions…

La seule chose vraiment intéressante dans les news, et celle que j’exploite dans Webtrader, c’est son impact sur la volatilité.
En revanche pour connaitre le sens, reportez-vous plutôt à l’analyse technique.

Sur le Forex, je débranche même carrément les manettes pendant une grosse annonce économique, et je laisse les chasseurs de stops s’étriper pendant que je me fais tranquillement un thé.

3 – Virez-moi ces indicateurs :

Ah, le grand empilage d’indicateurs, un classique du débutant !
L’idée trompeuse est de croire que plus on en a, plus les signaux d’entrée ou de sortie seront précis.
Chaque fois qu’ils en découvrent un nouveau, ils sont excités et croient avoir (enfin) trouvé le Graal.
Quelques jours (heures ?) plus tard ils déchantent…et en cherchent un nouveau.
Un peu comme un junkie qui cherche sa dose.

Imprimer (trop) d’indicateurs sur un graphique, c’est comme mettre des lunettes de soleil la nuit : vous allez voir encore moins bien.

Ne vous déconnectez pas du prix, n’oubliez pas que l’indicateur est un dérivé du prix, et donc, par conséquent il « détruit » de l’information.
Vos graphiques doivent rester propres et lisibles, tout comme votre vie et votre environnement.

4 – Lancez-vous un défi de nettoyage :

Le retour du soleil à un effet positif sur notre moral, et c’est généralement un bon moment pour se remotiver et mettre de l’ordre dans sa vie :
ce n’est pas un hasard si le nettoyage de printemps a lieu au printemps !

Vous pouvez vous lancer un défi : éliminer totalement un parasite que vous avez identifié et qui nuit à votre trading, de manière directe ou indirecte.

Cela peut être VIDER TOTALEMENT votre bureau et ne rien laisser d’autre qu’un écran et un clavier et une chaise, ou éliminer TOUS vos indicateurs et ne lire QUE le prix pendant un temps donné.

L’idée est d’aller dans l’extrême inverse de vos mauvaises habitudes, pour, à terme, faire revenir le curseur interne à un équilibre.

Êtes-vous prêt pour remettre sérieusement de l’ordre dans votre trading ?
Réagissez en commentaires plus bas !

À très bientôt,
Sylvain.