Pas encore membre ?

Rejoignez le site
en bourse
  • Formation d'initation offerte
  • Une communauté de trader pour vous aider
  • Accès complet à tous les articles du site
  • Vidéos d'analyse hebdomadaires
  • Et beaucoup d'autres surprises...

Inscrivez-vous sur le site en bourse

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à votre contenu :

Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...

Attendez !profitez de maformation offerte

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :

Inscription
Mot de passe oublié

Vous accéderez à la vidéo

dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

L’effet de levier en bourse : miser jusqu’à 400 fois son capital !

9 avril 2012 / Sylvain March

L’effet de levier c’est quoi ? C’est tout simplement la possibilité qu’offrent tous les courtiers ( ou presque ) de miser sur une action/valeur PLUS que ce qu’on possède sur son compte de trading. Jusqu’à 400 fois votre capital (chez certains courtiers) ! Comment est-ce possible ? Est-ce dangereux ? C’est ce que nous allons découvrir aujourd’hui.

Regardons d’abord de plus près ce fameux « prêt à taux zéro » immédiat qu’offrent les courtiers

pour jouer en bourse, puis ce qu’il LEUR apporte, et ce qu’il VOUS apporte.
Comment ça fonctionne ? Exemple : J’ai 100€ sur mon compte de trading. Je peux ouvrir une position sur une action ou une monnaie de 40 000€ !
Ce qui va se passer alors, c’est que les gains et pertes associés à cette position seront indexés sur 40 000€ et non 100€. Si la valeur gagne 10%, vous gagnerez 10% de 40 000€, soit 4000€. Et vous serez assis sur 4100€ 🙂

Mais que se passe-t-il si la valeur perd 10% ? Vais-je perdre 4000€ !?

Et bien la réponse est NON :
Car les courtiers sont courageux, mais pas téméraires et leur métier n’est pas le recouvrement de créances 🙂
Ce qui va se passer, c’est que si la baisse de l’action représente une perte pour vous égale à votre vrai capital, la position est automatiquement clôturée pour éviter que vous vous retrouviez en négatif. Exemple : si votre action sur laquelle vous avez misé 40 000€, baisse de 0,25% (ce qui représente une perte de 100€) le courtier clôture votre ordre immédiatement et votre compte se retrouve a 0€. En langage technique, on appelle cela un appel de marge (« margin call »).

Le problème, c’est que l’action peut très bien chuter de 0,25% pour monter ensuite à 10%, mais malheureusement vous ne serez plus de la partie : votre compte sera lessivé.
Ce qu’il faut faire évidemment, c’est utiliser l’effet de levier RAISONNABLEMENT, en l’utilisant aux alentours de X10, ce qui permettra à votre action d’osciller, de « respirer », sans déclencher l’appel de marge.

Ce que l’effet de levier apporte aux courtiers :
– Proposer une offre attractive aux petits porteurs
– Prendre une commission plus importante (la commission est proportionnelle à la taille de la position)
– Lessiver le compte des imprudents qui utilisent l’effet au-delà de X20

Ce que l’effet de levier vous apporte :
– Pouvoir jouer dans la cour des grands avec un petit capital
– Gagner beaucoup d’argent si vous êtes prudent

Pour résumer : l’effet de levier est un formidable outil, mais il est à double tranchant : ne dépassez jamais X10 (miser 10 fois ce qu’on possède) c’est déjà bien assez !

Sylvain.

7 COMMENTAIRES

Trier par :
Trier par :
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
JT
10 février 2016 10:14

Je pense que si on trouve une opportunité à plus de 90% de chance de se produire, il faudrait quand même profiter de ces effets de levier de 400 pour donner une bonne leçon aux brokers qui espèrent toucher une grosse commission et voir le client perdre tout son argent 🙂

Jack
29 mars 2015 05:14

C’est pas une question d’intégrité du Broker ou Market Maker Sylvain. Parfois l’appel de marge ne peut pas être assuré tout simplement parce que le fournisseur de liquidité est à sec. Si il y a pas de contrepartie, on passe en négatif. C’est ce qui s’est passé avec la BNS en janvier dernier ou tous les intermedaires, meme les plus sérieux on pas pu garantir les stops, et il y a rien à faire contre ca, on peut pas s’en proteger. Tout ce qu’on peut faire c’est limiter la casse en tradant avec des ‘petits’ comptes, virer une partie de ses gains tous les 2/3 mois et faire une allocation du risque intelligente (pas miser gros sur les stratégie risquées par exemple).

Loracle
3 septembre 2012 09:54

Merci pour l'article, mais juste une remarque :

Il se peut très bien qu'a l'appel de marge le compte se trouve en négatif, et de bcp !

Cette mésaventure m'est arrivée…

Sylvain
3 septembre 2012 11:53

Tout les courtiers que j'utilise coupent les positions à 0, même avant 0 ( vers 10% de marge environ ).

Que courtier si peux scrupuleux utilisez-vous donc ?

Sylvain.

Adrien
27 septembre 2012 11:10

bjr , j' aimerais savoir quel est votre broker svp ?

QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE

DERNIÈRE FORMATION