Êtes-vous tombé dans le piège du perfectionnisme en bourse ?

Etes-vous tombé dans le piège du perfectionnisme en bourse ?

Le perfectionnisme est probablement le PIRE défaut du trader.
Êtes-vous atteint de ce mal ? Voici comment le détecter :




Encore de la psychologie de comptoir ?

Encore un article de psychologie se diront certains…est-ce finalement si utile ?
Voici quelques arguments pour vous en convaincre :

  • Ce sont les émotions et les réactions humaines, qui font et défont les cours de bourse.
     
  • L’économie entière ne tient que par la confiance des consommateurs.
     
  • Warren Buffett ou Steve Jobs ont le même corps que vous.
     
  • Les techniques d’analyse graphique ou fondamentale gagnantes ne sont pas compliquées.
    Et pourtant si on donne la même stratégie à 10 personnes, seules 2 gagneront de l’argent

Nos pensées deviennent nos actions, et nos actions deviennent nos vies..

Ce qui se passe quand on veut améliorer une technique qui marche déjà :

Le perfectionnisme est une sorte de « défaut psychologique », qui nous incite à continuer, à triturer quelque chose, tant qu’il ne nous semble pas absolument parfait.
Les raisons peuvent être multiples : ego/narcissisme, procrastination, manque de confiance en soi…

Concrètement, que se passe-t il quand on fait du perfectionnisme sur une stratégie boursière ?
J’ai pris ma plus belle plume 🙂 pour vous dessiner ce concept :

problème perfectionnisme bourse

Le cycle continu de création/destruction lié à l’amélioration permanente d’une stratégie d’entrée/sortie de position se résume ainsi :

– J’ai une stratégie qui ne marche pas (je perds de l’argent).
– Je l’améliore jusqu’à ce qu’elle marche (je perds de l’argent).
– Elle fini par marcher (je gagne de l’argent).
– Je continue de l’améliorer : elle ne marche plus (je perds de l’argent).
– J’ai une stratégie qui ne marche pas…retour au point de départ.

Ce qu’il va se passer, c’est que vous allez vous retrouver seulement 1/4 du temps avec un stratégie qui gagne de l’argent : la fameuse ligne de flottaison que j’ai tracée sur le dessin.

Un truc pour savoir si vous êtes tombés dans le piège :

C’est simple, regardez à quoi ressemble votre « equity curve » : c’est le graphique chez votre courtier qui représente l’évolution de votre capital dans le temps (s’il ne fournit qu’un tableau de données, importez-le sur Excel et créez un graphique d’affichage).

S’il ressemble plus ou moins à cette courbe noire …
graphique equity curve

…c’est que vous avez probablement un problème de perfectionnisme !

Comment régler le problème :

C’est à la fois simple à dire et difficile à faire : si vous gagnez, ne touchez plus à rien.

Certains me répondront, que pour s’adapter aux marchés qui changent constamment, il faut absolument faire évoluer sa stratégie.
Laissez-moi vous dire une chose : je n’ai plus modifié ma méthode d’analyse technique depuis 5 ans…et je gagne jusqu’à +200% par an !

En revanche, il est vrai que certaines stratégies marchent mieux dans certains contextes que d’autres : vous pouvez envisager d’en avoir deux différentes selon les conditions de marché par exemple.

Cependant, si le virus de l’amélioration vous titille quand même, grattez cette démangeaison en mode démo !

Alors, avez-vous le « mal du perfectionniste » ?

Bons trades,

Sylvain March.