Calculer la bonne taille de position : réponse à la question d’un lecteur de « Trader Pro »

Bourse : Calculer la bonne taille de position

Bien calculer sa taille de position avant de passer un ordre est absolument essentiel. J’avais reçu de nombreuses questions sur la partie Money Management de mon livre Trader Pro, que j’ai améliorée au fil des éditions.
Je me rends compte que des confusions subsistent. Décryptons la question de François :

La Question

Imaginons que l’on ait 1000€ de capital chez notre courtier.
Après analyse graphique, on détecte un signal d’achat. On va alors calculer la taille de notre position.
Admettons que la position à prendre soit de 600€, on passe donc un ordre à l’achat pour 600€.
Ma question est la suivante : lorsque l’on va détecter un nouveau signal et vouloir passer un deuxième ordre (NdA : en admettant que l’on garde ouverte la première position) : pour effectuer notre calcul de position on va remplir dans la case « capital » 400€ parce qu’il reste 400€ suite au premier ordre ou bien 1000€ ?
Je me dis que logiquement on devrait choisir 400€, mais à ce moment-là, une deuxième question me vient à l’esprit :
Si le premier ordre avait un effet de levier de 2 et donc que l’on avait pris une position de 2000€, cela signifie que l’on ne peut plus passer d’ordre (comme les 1000€ sont partis avec le 1er ordre…) ?

Adapter sa position au produit financier

Déjà, il faut différencier les produits financiers à effet de levier des autres :

  • Si le produit financier n’a pas d’effet de levier (exemple : actions « classiques ») le problème est vite résolu, car si vous avez 1000€ chez le courtier vous ne pourrez pas ouvrir un total d’ordres supérieur à 1000€.
    Donc dans l’exemple de François, s’il à dépensé 600€ pour le 1er ordre, il pourra dépenser au maximum 400€ pour le 2ème.
  • En revanche si le produit a un effet de levier, on peut dépenser en ordres 10, 20, 100 fois (selon votre courtier) son capital déposé ! Aucune limite donc à ouvrir un 2ème ordre de 1000, 2000 ou 10 000€ suite au premier de 600€.

Gérer son exposition totale au risque

La question à se poser va donc plutôt être de savoir quelle perte maximum totale vous souhaitez supporter.
Si vous décidez de ne pas risquer plus d’ 1% de perte de capital par trade, votre exposition monte à 2% de risque sur 2 trades ouverts.

À vous de décider votre maximum. Je vous déconseille d’aller au-delà de 5-6%.

Quelques règles permettent de réduire son risque tout en augmentant sa surface d’ordres :

  • La magie des paliers : si votre 1er ordre est verrouillé à breakeven (zéro), il ne représente plus un risque, donc ne compte pas dans la somme totale.

    Plus d’infos à ce sujet dans ma nouvelle formation.

  • La décorrélation : plus vous choisissez de cumuler des ordres sur des marchés très différents, moins le risque systémique (tout se casse la figure en même temps) a de chances de se produire.

PS : Si vous avez une question que vous pensez qui intéressera tout le monde, utilisez les commentaires plutôt que mon mail pour la poser ! 🙂

À très bientôt,

Sylvain.