-
En Bourse > Forums > Style de vie > Organiser vos projets : vos astuces
    • Organiser vos projets : vos astuces
  • Photo du profil de Eva G.
    Eva.G Administrateur
    Progression : 100%
    Messages : 1349
    Inscrit : 22/07/2013

    Que vous vouliez atteindre la liberté financière, apprendre à générer des revenus alternatifs, ou tout autre projet qui vous trotte dans la tête, vous devez concilier travail, vie de famille (si vous en avez), et tout le reste…

    Sylvain donne souvent des astuces pour mieux s’organiser afin de faciliter la réalisation de vos projets et d’être plus productifs.

    Mais quelles sont vos astuces à vous ? Venez les partager !

    Photo du profil de pierre
    Pierre Membre Enbourse
    Progression : 82%
    Messages : 45
    Inscrit : 17/04/2014

    Bonjour Eva,

    L’organisation efficace, c’est un point qui m’a posé beaucoup de problèmes lorsque je me suis mis en couple puis plus tard quand j’ai eu des enfants.

    Je suis à l’origine quelqu’un de très organisé – à la limite du perfectionnisme autistique disait ma femme (non, la fourchette c’est à gauche et le couteau à droite!) – et ne supporte (supportais) pas le moindre bazar dans mes espaces de vie et de travail. L’arrivée de quelqu’un dans ma vie qui vit, disons différemment cet aspect, a amené quelques perturbations. Mais facile à gérer. Ce sont vraiment les enfants qui ont tout changé et m’ont forcé à être non pas un stakhanoviste de l’espace rangé, mais un adepte de la priorisation. Ne pas essayer de tout faire bien (« contrôle sur son environnement) mais essayer de faire le plus important tout de suite, puis d’aller faire un peu de sport.

    Le livre qui m’a le plus aidé sur ce point est « the one thing » de Garry Keller (malheureusement pas traduit en français) dont la méthode consiste à se dire, au début de chaque journée :

    * Quelle est LA chose qui, si je m’y attelle tout de suite, fera avancer le plus mon but principal de long terme.

    L’auteur insiste sur les six à priori complètement faux pour être efficace, et qui sont :

    1. Chaque tâche est d’égale importance

    2. Il faut être capable de faire plusieurs tâches en parallèle

    3. La vie doit être disciplinée dans ses moindres détails

    4. La volonté vainc tous les obstacles (ça, c’est un point hyper important et un piège très pernicieux)

    5. Rien de tel qu’une vie équilibrée (comparer à la diversification bête qui consiste à diversifier un portfolio en achetant 500 actions différentes)

    6. Il faut penser petit. (déformation inconsciente de « il faut commencer petit », ce qui n’est pas du tout la même chose)

    La loi de Pareto s’appliquant presque à tout, dans une liste de tâches pressenties comme d’importance égale, seul 20% d’entre elles donneront 80% du résultat. Il est donc très rentable de ne se concentrer que sur celles là. Et de purement et simplement zapper les autres !

    Un patron à mes débuts comme ingénieur en génie civil, m’avait expliqué une fois :

    – « tu vois, le courrier ça se classe en 4 catégories : urgent et important, urgent et pas important, pas urgent et important, pas urgent et pas important ».

    J’avais demandé ce qu’on faisait de la catégorie « pas urgent et pas important » et il m’avait regardé avec des yeux ronds :

    – « mais tu la fous a la poubelle ! ».

    – « Et les deux catégories qui ne sont pas urgent et important ? ».

    – « Elles se chargeront d’elles mêmes de soit sauter dans « urgent et important », soit de sauter dans la poubelle ».

    Ça me paraissait extrémiste à l’époque, ça me parait très sensé maintenant.

     

    En gros cette méthodologie m’a fait passer d’un mindset rigide (intellectuellement satisfaisant mais insatisfaisant sur presque tous les autres comptes), à un mindset opportuniste de chasseur cueilleur (qui ne va pas gâcher une flèche sur un lapin s’il peut avoir un élan). Elle a l’énorme avantage de ne pas décourager d’entrée.

    Pour conclure : si je ne m’étais pas marié, puis si je n’avais pas eu des enfants me prenant une grosse partie de mon temps de travail improductif pour à la place  jouer à la barbie et aux petites voitures, je n’aurais sans doute jamais mis le premier pied sur le chemin vers l’indépendance financière. La vie est drole, quand même :).

    NB : juste après ce livre, ce sont évidemment les livres de Robert Kiyozaki qui ont eu la plus grosse influence sur ma façon de vivre et de gérer mon temps. C’est encore un « work in progress ».

    Photo du profil de Sylvain March
    Sylvain March Administrateur
    Progression : 100%
    Messages : 1757
    Inscrit : 20/07/2011
    Ville : Moscou / Hong Kong

    Ah oui, one Thing je l’ai lu, mais il n’a pas eu le même impact sur moi. J’ai eu du mal à suivre le fil de pensée de l’auteur.

    Cela ne m’empêche pas de prioriser et commencer la journée par les taches les importantes, mais j’ai du mal avec l’idée du but final, car je n’ai aucune idée de mon but final…et si j’en avais un, j’aurai peur de ne pas saisir toutes les opportunités sur le chemin, car aveuglé par mon « objectif ».

    Il ya probablement quelque chose que je n’ai pas compris dans son bouquin, c’est comment pivoter dans sa vie et ses projets en suivant cette philosophie monochrome, ou alors j’ai bien compris et ce n’est pas pour moi.

    Photo du profil de pierre
    Pierre Membre Enbourse
    Progression : 82%
    Messages : 45
    Inscrit : 17/04/2014

    Tu as raison de soulever ce point.

    Il m’est tout aussi impossible qu’à toi d’avoir un seul but à disons 10 ans. par contre je peux assez bien définir quel est mon objectif principal à une échéance 2 ans. Cela ne veut pas dire que cet objectif ne changera / n’évoluera pas, il peut se reformuler (par exemple de : je veux etre profitable en trading à je veux etre indépendant financierement ; et dans ce cas précis, le « one thing » ne modifie pas l’objectif le plus important du moment, de tout d’abord ramener un revenu de base en trading, avant par exemple, de creer une société).

    Je  trouve que paradoxalement, ce focus, libere ensuite du temps plus serein pour l’effet « papillon » d’exploration d’autres choses / voies. J’ai fait progresser mon « one thing » pour la journée, je peux me permettre d’investir dans du temps, de l’exploration, « pas directement productif ».. Aussi, mon « one thing » est en perpetuelle mutation. Par exemple, a un moment de ma vie ça a été autoconstruire ma maison, et j’ai gardé ce focus absolu, quotidien, 7h par jour et pas une minute de plus, pendant 2 ans jusqu’à la pendaison de Crémaillère. Puis cet aspect est passé completement en arriere plan, avant de resurgir cette année (construire deux extensions pour amener le cash flow d’une operation sur du neuf, dans le positif, direct sur mon lieu de travail/ vie, qui est un coin touristique).

    Ca doit, in fine, vraiment dépendre des personnalitès :).

    Photo du profil de Jacqueson Jim
    Jacqueson Jim Membre Enbourse
    Progression : 27%
    Messages : 11
    Inscrit : 08/02/2015

    Ce livre à l’air très intéressant, mais je partage l’avis de Sylvain concernant l’idée du but final …

    Je travaillais avec cette « méthodologie » quand j’était dans le MLM. S’organiser avec des objectifs court terme, moyen terme et long terme,tout en restant focus sur sont but ultime.

    Mais à trop vouloir me focaliser sur ces objectifs, j’ai perdus tout plaisir à travailler de la sorte, tellement le moindre écart de conduite me stressais … Et se mettre soit même des œillères pour ne pas dévier de ce but, ça m’est impossible, j’ai donc totalement laisser de cotes cette méthode au profit d’une rigueur plus souple ^^

En Bourse > Forums > Style de vie > Organiser vos projets : vos astuces

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.



Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.

Ces données sont strictement confidentielles et ne sont pas transmises à des tiers