-
En Bourse > Forums > Finances personnelles > Le trading haute fréquence
    • Le trading haute fréquence
  • Photo du profil de
    Anonyme Nouveau
    Progression : 0%
    Messages : 75
    Inscrit : 01/01/1970

    Bonjour à tous et à toi Sylvain,

    Je suis tombé sur une vidéo d’un reportage diffusé sur canal+ et j’ai pensé que cela pourrait intéresser tout le monde.

    Je ne sais pas si tu autorises ce genre de chose et si c’est ici que je peux éventuellement diffuser le lien, mais bon, tu me diras ;-)

    Le titre parle de lui même : « Les nouveaux loups de Wall Street – Canal+ Documentaire 2015 « .

    Moi qui suis trader débutant, ça fait réfléchir, sans pour autant être alarmiste et savoir faire la part des choses sur ce genre de reportage.

    https://www.youtube.com/watch?t=133&v=joU2er8sKE4

    Bon weekend.

    Photo du profil de flore-constant@hotmail.fr
    Constant Membre Enbourse
    Progression : 73%
    Messages : 46
    Inscrit : 18/03/2013

    @boucher_p Ne t’inquiètes pas, ce n’est pas l’HFT qui va faire que tu ne pourras plus gagner d’argent en trading.

    En tant que trader particulier, tes inquiétudes doivent être plutôt sur les frais de courtages / commissions et la fiscalité.

    D’ailleurs Sylvain a écrit un article sur le sujet sur son blog 😉 (ou peut-être que c’est une vidéo sur le cercle en bourse)

    Bon weekend !

    Photo du profil de
    Anonyme Nouveau
    Progression : 0%
    Messages : 75
    Inscrit : 01/01/1970

    Un complément pour ceux que cela intéresse 😉

    Le professeur interviewé et qui enseigne à l’université Pierre et Marie Curie (Paris 6) dans le master « Probabilité et finances » c’est Mathieu Rosenbaum.

    http://www.crest.fr/ses.php?user=3046

    Et voilà le master pour ceux qui voudraient tenter le coup, mais faut être un crac en informatique et mathématiques 😉

    http://www.master-finance.proba.jussieu.fr/index2.php

    http://www.master-finance.proba.jussieu.fr/index2.php

    Bonne lecture 🙂

     

     

    Photo du profil de
    Anonyme Nouveau
    Progression : 0%
    Messages : 75
    Inscrit : 01/01/1970

    @Constant, non je ne m’inquiète pas de ne plus gagner d’argent, je m’inquiète surtout de ne pas en perdre :-))

    Si tu as regardé le reportage, tu peux voir qu’entre le moment où tu envoies ton ordre sur le clavier et le moment où tu reçois la réponse, les robots ont déjà traiter des centaines de milliers d’ordre à la vitesse de la lumière et qu’ils t’ont devancé, d’où le slippage inévitable et parfois l’impossibilité de clôturer ton ordre au prix souhaité 😉

    De plus aucune machine ne prend de position au delà de quelques secondes, voir millisecondes, grâce à des calculs statistiques complexes qui font que la somme de ses micros achats-ventes est rentable. Plus aucun ordre ne reste ouvert en fin de journée sur les machines.

    Bon certes, avec nos petits comptes nous n’intéressons peut être pas les gros avec leur milliard de dollars, mais quand parfois le marché dérive d’un coup sans raison et que tous les stops sautent, on peut se poser des questions 😉

    Donc je pense qu’il faut se faire à l’idée de gagner peu, mais bien, et qu’inévitablement si on veux gagner un peu on doit aussi perdre parfois pour rentabiliser le broker.

    Bonn weekend à toi 🙂

     

     

    Photo du profil de bcarnazzi
    brunoc Membre Enbourse
    Progression : 91%
    Messages : 172
    Inscrit : 17/04/2014

    Hi all,

    J’ai trouvé le reportage vraiment génial en tout cas, aussi bien dans le fond que sur la forme. Je pense que le point décisif pour nous, les petites mains, c’est : va-t-on vers une augmentation de la fréquence des flash-crash ? Là, effectivement, il y a peut-être péril en la demeure, non ?

    Je comprend l’argument comme quoi le trading haute fréquence améliore la liquidité sur les marchés, mais que vaut cet avantage par rapport à l’ampleur et à la fréquence de ces fameux flash-crash ?

    Bruno.

    Photo du profil de
    Anonyme Nouveau
    Progression : 0%
    Messages : 75
    Inscrit : 01/01/1970

    @Brunoc,

    Ce qui est inquiétant, à mon sens, ce sont tous ces dérèglements inopinés des systèmes algorithmiques eux même et que les sociétés ne contrôlent pas du tout et qui créent, comme tu dis, des flash-crash de quelques minutes, mais représentent des milliards sur le marché et des paniques sans précédent comme en 2010 (nasdaq qui chute de centaines de points en quelques minutes) au point qu’une place boursière entière débranche la prise pour arrêter toutes les transactions et rebooter les algorithmes de manière à les faire repartir correctement car ils sont à l’origine de ce crash comme s’ils étaient devenus fous …

    Comme il est dit dans le reportage ses systèmes algorithmiques se font une guerre planétaire pour savoir qui ira le plus vite pour passer des ordres, on se croirait dans un film de guerre intergalactique, y a des croiseurs d’attaques (Guerilla, Sumo, Ninja, ..), des éclaireurs (Sniffer), des lances requêtes (Iceberg, Shark, ..) ;-)

    Et pour cela ses systèmes utilisent la méthode de « quote stuffing » qui lance des milliers d’ordres en les annulant quelques secondes après pour faire décaler le marché et ralentir les concurrents … ce qui provoque parfois l’effondrement de la cotation de certaines entreprises sans aucune raison (cf. le reportage).

    De plus comme il est dit dans le reportage, ses machines ne voient pas se qu’elles traitent, elle n’ont aucun état d’âmes, elles sont sans pitié, petit porteurs ou gros porteurs, le but est de gagner la guerre et d’engranger le plus de bénéfices possibles (par minis ponctions qui s’ajoutent en fin de journée) en un minimum de temps … à la fin du reportage une enquête est menée au sénat des États Unis et la question est posée : les petits investisseurs ont ils une chance face au machine ? la réponse est bien évidemment non !

    Et nous sommes au milieu :))

    Faut pas non plus être alarmiste, il y a encore des tradeurs qui gagnent de l’argent, mais se reportage mais en lumière des aspects très intéressants et permet de recadrer ce monde de la finance :-)

    A+

    Photo du profil de pierre
    Pierre Membre Enbourse
    Progression : 82%
    Messages : 45
    Inscrit : 17/04/2014

    @Petitrodolphe : oui, IB autorise un levier très faible dorénavant sur les actions. Sur les actions hors US (euronext en tous cas) il n’y a plus de levier possible (ou presque). Paradoxalement sur le forex ou leur plateforme de CFD (IB UK) par contre, des leviers importants sont encore autorisés. C’est un peu pénible de ne pas pouvoir passer en levier 2 ou 3 (qui reste raisonnable) par exemple sur une jambe haussière comme celle que l’on vient de connaitre de fin décembre à fin mars.

     

    Sur le HFT : clairement il y a un problème pour le petit trader sur les UT courtes. Si certaines banques affichent des profits 365 jours par an, comme BOA en 2014, cet argent est pris dans le jeu à somme relativement nulle ou négative des marchés et n’est plus là pour les autres. Le marché des actions, sur UT longue, peut à mon sens offrir une certaine résistance au phénomène (cette érosion des gains des autres types de trading et rajout de bruit dans les UT courtes)  du fait du biais haussier des indices d’actions, donc d’un jeu à somme non nulle (au contraire des CFD indices, futures, forex). Cela pose aussi un problème de gestion de risque : si on place des stops physiques sur le marché, cela veut dire accepter de se faire sortir en cas de flash crack, avec plusieurs fois son unité de risque en perte du fait du slippage quand la liquidité disparait. Le sizing est plus que jamais primordial. Dans la mesure ou aucune mesure concrete n’est prise à l’heure actuelle pour limiter la durée minimale de présence d’une offre dans le book, le problème reste entier. Ca peut changer. On verra bien :).

    Photo du profil de pierre
    Pierre Membre Enbourse
    Progression : 82%
    Messages : 45
    Inscrit : 17/04/2014

    NB : Sur le flash crash de 2010 cet article en anglais de Chris Ciovacco (un de mes préférés, analyse rigoureuses, biais minimal, vraiment un blogueur à forte valeur ajoutée ama) montre qu’il y avait des signes avant coureurs, non pas d’un flash crack, mais d’une jambe baissière devant inciter le trader prudent à avoir réduit ses positions : http://ciovaccocapital.com/wordpress/index.php/stock-market-us/flash-crash-ii-how-concerned-should-we-be/

En Bourse > Forums > Finances personnelles > Le trading haute fréquence

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.



Déconnexion

Mot de passe

Entrez votre adresse e-mail pour recevoir un lien qui vous permettra de choisir un nouveau mot de passe.

Mot de passe

Choisissez un nouveau mot de passe.


Inscription


xCUSTOM

Your custom content goes here.

Ces données sont strictement confidentielles et ne sont pas transmises à des tiers