Pas encore membre ?

Rejoignez le site
en bourse
  • Formation d'initation offerte
  • Une communauté de trader pour vous aider
  • Accès complet à tous les articles du site
  • Vidéos d'analyse hebdomadaires
  • Et beaucoup d'autres surprises...

Inscrivez-vous sur le site en bourse

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à votre contenu :

Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...

Attendez !profitez de maformation offerte

50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :

Inscription
Mot de passe oublié

Vous accéderez à la vidéo

dans 3 secondes...

Renversement de tendance – les patterns graphiques

Les configurations – ou patterns – de retournement sont les formes que prennent les cours des actifs financiers à la fin de leur tendance principale et au début de la tendance inverse.

Connaître les principales configurations de retournement – partie intégrante de l’analyse dite technique – est de toute première importance pour le spéculateur qui cherche à exploiter des fluctuations de court et moyen termes.

Plus largement, ces figures graphiques sont utiles pour tout investisseur adepte du « market timing« , c’est-à-dire l’art de prendre position et de prendre ses bénéfices aux moments les plus opportuns, au gré des fluctuations boursières.

Une tendance haussière se définit par l’occurrence de nouveaux points hauts toujours plus haut et de point bas toujours plus haut également.

À l’inverse, une tendance baissière se définit par l’occurrence de nouveaux points bas toujours plus bas, et de nouveaux points hauts toujours plus bas également.

Toutes les figures de retournement constituent les corollaires de ces définitions de tendances :

Lorsqu’un cours échoue à définir un nouveau point haut plus haut que le précédent et que son nouveau point bas et plus bas que le précédent, la tendance est fragilisée. Un retournement est davantage probable qu’au préalable.

Il en va de manière inverse pour la tendance baissière : dès lors qu’un nouveau point bas se retrouve plus haut que le précédent point bas et qu’un nouveau point haut ne se trouve pas plus bas que le précédent point haut, la force de la tendance baissière devient suspecte.

Bien entendu, il est préférable de confirmer toute analyse graphique de retournement de tendance par d’autres facteurs.

On pourra, par exemple, employer des signaux issus d’indicateurs techniques, tel que le franchissement d’une zone de neutralité sur le RSI, ou bien la sortie des stochastiques de leurs zones extrêmes de surachat ou de survente.

Notre article se bornera à présenter les principales figures de retournement.

Sommaire :

Cassure ligne de tendance

Cassure d’une ligne de tendance haussière sur le CAC40

Cassure de ligne de tendance

La cassure d’une ligne de tendance haussière est le signe d’un affaiblissement de la tendance en cours. Il va presque sans dire qu’il ne s’agit que de probabilités. Il est possible que la tendance reprenne son cours. Cependant, le spéculateur doit être particulièrement attentif à d’éventuels signaux de faiblesse ultérieurs.

Il est en effet possible qu’après une pareille cassure que la tendance initiale reprenne son cours ordinaire, à plus forte raison si la tendance s’était jusque là maintenue sur une longue période. Cependant, cela est mois probable que lors d’un simple rebond sur la ligne de tendance.

Double sommet sur Costco

Figure en double sommet sur l’action Costco :
La cassure de la ligne de cou se produit avec de fort volumes à la suite d’un important écart de prix, autant d’indices indiquant la force du signal vendeur

Les double et triple sommets

Il arrive que la tentative de poursuite de la tendance à la hausse se manifeste par une résistance : le prix vient buter deux, trois fois, ou parfois même davantage sur un même niveau, un seul et même prix.

Il s’agit alors d’une résistance que les prix ne franchissent pas.

Le spéculateur devra se montrer attentif à la ligne de cou que l’on trace au niveau du précédent point bas, situé entre les deux sommets.

En effet, si le cours de l’actif financier franchit cette ligne de cou, le spéculateur pourra interpréter cette donnée comme un signal de vente, soit qu’il prenne ses bénéfices, soit qu’il décide de vendre à découvert l’actif en question.

L’interprétation psychologique des participants de marché est la suivante : après avoir tenté à plusieurs reprises de franchir un seuil, le camp des acheteurs – les taureaux – est essoufflé ; la croyance en une poursuite de la tendance haussière s’effrite.

Il semble qu’il y ait trop de forces adverses, de bears convaincus de la survalorisation de l’actif, ou tout simplement plus assez de participants désireux d’acheter un actif à ce point valorisé.

Double creux sur l'or

Exemple de figure en double creux sur l’or, avec franchissement de la ligne de cou, ici en noir

Les doubles et triples creux

Les doubles, triples et, à vrai dire, multiples creux sont le pendant baissier du précédent cas de figure.

Il arrive que la tentative de poursuite de la tendance à la baisse se manifeste par un support : le prix vient buter deux, trois fois, ou parfois même davantage sur un même niveau, un seul et même prix.

Il s’agit alors d’un support, puisque le prix ne parvient pas à tomber en deçà. .

Le spéculateur devra se montrer attentif à la ligne de cou que l’on trace au niveau du précédent point haut, situé entre les deux creux.

En effet, si le cours de l’actif financier franchit ce seuil, le spéculateur pourra interpréter cette donnée comme un signal d’achat, et pourra le cas échéant se positionner à l’achat, ou bien prendre les éventuels profits d’une position courte préalablement établie.

L’interprétation psychologique des participants de marché est la suivante : après avoir chuté durant quelque temps, l’actif semble désormais à son point d’équilibre, à sa valeur fondamentale.

Plus encore, il est possible que le pessimisme à l’égard de ce titre fût exagéré, de sorte que les prix auraient chuté bien en deçà de la valeur fondamentale de l’actif.

Ainsi, la croyance en une poursuite de la tendance baissière s’effrite.

Si le cours de l’actif repart de plus belle à la hausse, que le retournement de tendance est bel et bien « acté », alors cela signifie qu’il y a trop de forces adverses, de bulls convaincus de la sous-valorisation de l’actif.

tête-épaules

Exemple de figure en tête-épaules

La figure en tête-épaule

Les figures en tête-épaule sont semblables à des triples sommets dont le sommet du milieu, la tête, serait plus élevé que les deux autres, les épaules. Elle constitue un pattern de renversement à la baisse, à la suite d’une tendance haussière.

Comme pour les patterns en double ou triple sommets, cette configuration graphique n’est validée que lors du franchissement de la ligne de cou. Ce franchissement rend en effet particulièrement probable la capitulation des forces haussières, les bulls.

Une fois cette ligne de coup franchi, le spéculateur disposant d’une position longue pourra profiter de ce signal pour clôturer l’intégralité ou le restant de sa position, et éventuellement saisir l’occasion de vendre le marché à découvert. En effet, une poursuite de la tendance haussière est alors peu probable, tandis que les prémisses d’une nouvelle tendance baissière se font pressentir.

tête-épaules inversée sur l'action Accordhotels

Figure en tête-épaules inversée sur l’action Accordhotels
La cassure à la hausse de la ligne de cou se fait ici encore avec des volumes supérieurs à la moyenne, ce qui souligne la qualité du signal.

La figure en tête-épaule inversée

La figure en tête-épaule inversée est le pendant bullish de la tête-épaule simple. Elle apparaît à la fin d’une tendance baissière et signale des probabilités supérieures d’un retournement de tendance à la hausse.

Comme pour son pendant baissier, cette configuration graphique, ce pattern n’est validé que lors du franchissement de la ligne de cou. Ce franchissement rend en effet particulièrement probable la capitulation des forces baissières, les bears, et ainsi la reprise éventuelle d’une tendance haussière.

Une fois la ligne de coup franchie, le spéculateur disposant d’une position courte pourra profiter de ce signal pour clôturer l’intégralité ou le restant de sa position. En effet, une poursuite de la tendance baissière se révèle alors peu probable.

À l’inverse, il peut être temps d’initier une position longue et de miser sur une impulsion haussière des cours de l’actif considéré.

En somme

Les patterns, les figures graphiques sont des auxiliaires à la prise de décision sur les marchés : elles doivent toujours être contextualisées, sinon avec des données fondamentales, du moins avec une analyse technique de plus long terme.

Les figures graphiques ne fournissent aucune certitude, seulement des probabilités. Voilà pourquoi leur exploitation, les prises de position que le trader infère de ces patterns doivent toujours respecter de judicieuses règles de gestion du risque, en l’occurrence de money management.