Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Comment Anima Synaps va simplifier vos verifications KYC ?

Anima Synaps KYC
Mis à jour le 12 Mai. 2022 à 10h15

Les procédures de vérifications KYC sont partout. Débutants ou confirmés doivent tous passer par cette étape pour accéder aux outils et plateformes du monde de la DeFi. Pour beaucoup, cette phase est un moment long et fastidieux. Elle retarde l’entrée sur une nouvelle plateforme et le début des activités de trading.

Pour autant, les procédures KYC sont des éléments essentiels qui garantissent le bon fonctionnement de tout un écosystème. Synaps fait partie des outils garants de ces procédures d’identification et propose même des solutions qui facilitent le processus.

4 clés pour comprendre facilement les procédures KYC

Le KYC, de l’anglais Know Your Customer (que l’on peut traduire par « Connaitre votre client »), se définit un processus permettant à toute entité commerciale de vérifier et d’obtenir des informations précises sur l’identité de ses clients ou de leurs utilisateurs.

Ces procédures ont cours dans le monde de la DeFi mais aussi dans le monde réel. En réalité, elles existent depuis bien des années sous différentes formes. Par exemple, à la souscription d’une assurance, l’ouverture d’un compte bancaire ou encore l’entrée sur un exchange.

Les procédures KYC sont obligatoires et un cadre légale entoure ces exigences.

Dans la pratique, il n’existe pas qu’une procédure KYC mais plusieurs. En effet, chaque entité utilise sa propre procédure selon ses besoins. Elles peuvent aller de la demande d’une simple pièce d’identité et à la fourniture de documents plus poussés. Ceux-ci peuvent inclure des justificatifs de domicile ou des vidéos streaming pour vérifier en temps réel l’identité du demandeur.

L’objectif des vérifications KYC vise à contrôler la véracité des éléments transmis par le futur client/utilisateur. Egalement, elles permettent de diminuer le risque de fraude et le cas échéant à identifier pleinement l’auteur malveillant des faits.

Pour les plateformes, les processus de KYC permettent d’éviter d’intégrer des personnes liées au terrorisme, à la corruption ou au blanchiment de capitaux. Ainsi, elles se protègent de toute forme d’attaque.

En termes d’image, le recours aux KYC est également un avantage. Cela rassure les utilisateurs. Ainsi, ils tendent à prouver la sincérité et la volonté de la plateforme à sélectionner des utilisateurs de qualité.

Début 2022, Binance a d’ailleurs été accusé par Reuters de ne pas mettre en place de procédure KYC assez efficace. D’après le média britannique, l’exchange permettait à des personnes liées au terrorisme de profiter de la plateforme pour blanchir de l’argent. Bien qu’ayant réfuté ces accusations, Binance a décidé de renforcer le processus d’identification de ses clients.

En revanche, ces procédures peuvent être longues et très « administratives » pour les clients qui voudraient recourir rapidement à certains services financiers comme d’accéder à un exchange par exemple.

Pourquoi les blockchains Polygon et Terra ont déjà adopté Synaps ?

Dans ce contexte de durcissement des procédures KYC, de nombreux acteurs proposent des solutions aux plateformes cryptographiques et aux blockchains.

Synaps fait partie de ceux-là à la différence que cette plateforme possède déjà de nombreux adeptes. C’est le cas de Polygon, Terra, Elrond ou encore Moonbeam.

La plateforme Synaps est une plateforme spécialisée dans la gestion de conformité. En d’autres termes, elle propose un écosystème complet de KYC et KYB (Know Your Business, traduit par « Connaître votre Client Professionnel ») sur-mesure.

Axée uniquement sur les applications sur le Web3, elle a cerné les problématiques pour les plateformes et leurs utilisateurs. Ainsi, elle propose de simplifier ces protocoles tout en restant dans le cadre légal.

Pour cela, la plateforme a mis au point des outils utilisant l’Intelligence Artificielle. Celle-ci détecte instantanément les cas suspects ou du moins, ceux qui méritent une vérification manuelle.

Les plateformes comme Synaps créent un réel avantage pour tous. En effet, elles permettent d’écourter le processus d’identification pour les utilisateurs tout en garantissant la véracité de leur identité.

Schéma de comparaison des procédure KYC Anima Synaps
Comparaison du processus de validation KYC classique vs avec utilisation du protocole Anima Synaps
Source : synaps.io

Comment Anima Synaps va simplifier vos verifications KYC ?

Synaps a développé un nouveau protocole baptisé Anima Synaps. La V1 a été lancée le 12 avril dernier. Il compte révolutionner les procédures KYC.

Dans un monde qui tend à la décentralisation, Anima Synaps propose de créer une identité numérique décentralisée. Il fonctionne comme une sorte de « jumeau numérique » qui permet de faciliter l’accès des utilisateurs aux applications de la DeFi.

« Nous envisageons un monde d’identité auto-souveraine où les individus sont véritablement responsables de leur identité et peuvent décider quelle partie de leur identité ils souhaitent divulguer. »
-Synaps (à propos du protocole Anima)

En pratique, Anima fonctionne en utilisant la technologie blockchain grâce aux wallets des utilisateurs. Le protocole Anima Synaps créé un véritable jumeau numérique contenant toutes les informations sur l’identité d’un individu. Nom, prénom, âge, sexe, lieu de résidence, toutes les informations nécessaires à la construction d’une identité complète.

Une fois créée, cette identité est cryptée et stockés sur cloud décentralisé Aleph.im.

Il est ensuite reliée à l’adresse cryptographique du portefeuille de l’individu. Ainsi, cette identité numérique est complètement sécurisée grâce à la clé privée du wallet.

En outre, elle est totalement sous le contrôle de l’individu par le biais de son portefeuille numérique. Il pourra ainsi choisir quelles informations il souhaite partager. Celles-ci sont complètes et utilisables à tout moment en quelques clics.

Cette application offre un gain de temps considérable aux utilisateurs et garantie aux plateformes la véracité des informations.

A ce jour, seul le wallet MetaMask est compatible mais Synaps a annoncé l’adoption d’autres portefeuilles, notamment Ledger.

Anima Synaps ouvre les portes de la DeFi. Le processus trop long des KYC avait tendance à décourager les utilisateurs. Ces derniers abandonnaient souvent leur inscriptions aux plateformes. D’après Synaps, ses solutions garantiraient une augmentation potentielle du CTR de 30%.

La DeFi souvent opposée à la TradFi gagne de plus en plus de terrain dans l’économie mondiale. Des outils comme Synaps deviennent nécessaires pour garantir la sécurité des informations notamment celles de l’identité. Aussi, si vous débutez dans le trading, votre inscription aux plateformes passera forcément par les KYC. Pour bien commencer et établir une véritable stratégie, EnBourse vous propose de vous former avec Analyse Technique Pro.

Amandine B.
- Rédactrice financière
Il y a quelques années, j'ai découvert le trading et l'univers des investissements boursiers grâce à Sylvain. Mes actifs préférés ? Les cryptomonnaies. Je suis persuadée qu'elles vont apporter de grands changements dans nos sociétés. J'ai hâte de voir tout cela et de le partager avec vous ! Grande adepte du gaming, je m'intéresse aussi énormément aux évolutions du Play to Earn.
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous