Essayez Gratuitement
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

Un soulèvement au Kazakhstan prive les mineurs de BTC d'Internet

Mis à jour le 24 Mai. 2022 à 13h28

Après les Etats-Unis, le Kazakhstan est le deuxième producteur mondial de Bitcoin. Ces dernières heures, on a assisté à un soulèvement contre le régime en place et le Bitcoin s’en est ressenti.

Les mineurs ont migré de Chine vers le Kazakhstan

Le Kazakhstan est assurément un pays discret qu’on n’imagine pas jouer un rôle majeur dans l’économie mondial.

Pourtant, il pèse sur la reine des cryptomonnaies. Depuis que les mineurs de Bitcoin ont été « chassés » par le gouvernement chinois au printemps 2021, le Kazakhstan est devenu une sorte de paradis minier.

Ainsi, la production Kazakhs représente à elle seule plus de 18% du hashrate mondial du bitcoin.

Parmi les mineurs migrants, on estime que les 2/3 n’ont pas déclaré leur activité aux autorités.

Cela a forcément des répercutions. Le gouvernement Kazakhs estime que la consommation énergétique du pays a augmenté de 8% en un an. Cela représente une hausse importante quand on sait que le pays avait tablé sur une augmentation de l’ordre de 1 à 2 %.

Ainsi, le réseau électrique ne suit pas et les coupures électriques se multiplient dans le pays.

Chute du cours du BTC après la coupure d’internet au Kazakhstan

Les conséquences pour BTC

Le Président Kazakhs et son gouvernement en ont profité pour augmenter les prix des énergies. La population s’est alors soulevée, demandant une réduction des prix et un changement de régime politique.

En représailles, le gouvernement a coupé Internet dans tout le pays depuis hier, laissant les mineurs de Bitcoin sans ressource pour continuer leur activité.

Le cours du BTC en a fait les frais. Hier, le jeton a chuté sous la barre des 43 000 USD.

Le pays connaît toujours actuellement un soulèvement historique. D’après les dernières informations, les forces armées se joignent à la population.

Cette situation n’est qu’à son début. Le Bitcoin va difficilement devoir se passer de son deuxième plus gros pays minier pour se relever.

En effet, il risque d’en souffrir encore quelques temps. Pour comprendre la situation et pourquoi le minage est essentiel à la vie des cryptomonnaies, le formation CryptoRider vous donnera toutes les informations.

Amandine B.
- Rédactrice financière
Il y a quelques années, j'ai découvert le trading et l'univers des investissements boursiers grâce à Sylvain. Mes actifs préférés ? Les cryptomonnaies. Je suis persuadée qu'elles vont apporter de grands changements dans nos sociétés. J'ai hâte de voir tout cela et de le partager avec vous ! Grande adepte du gaming, je m'intéresse aussi énormément aux évolutions du Play to Earn.
Publiez vos articles

Participez à la rédaction d’articles ou de vidéos et recevez des points EnBourse à échanger sur tout le site.

Commentaires
COMMENTAIRES
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous