Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement

Attendez ! profitez de notre formation offerte

Box initiation
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Un soulèvement au Kazakhstan prive les mineurs de BTC d’Internet

6 janvier 2022 / Amandine B. / Dernière mise à jour : 6 janvier 2022

Après les Etats-Unis, le Kazakhstan est le deuxième producteur mondial de Bitcoin. Ces dernières heures, on a assisté à un soulèvement contre le régime en place et le Bitcoin s’en est ressenti.

Les mineurs ont migré de Chine vers le Kazakhstan

Le Kazakhstan est assurément un pays discret qu’on n’imagine pas jouer un rôle majeur dans l’économie mondial.

Pourtant, il pèse sur la reine des cryptomonnaies. Depuis que les mineurs de Bitcoin ont été « chassés » par le gouvernement chinois au printemps 2021, le Kazakhstan est devenu une sorte de paradis minier.

Ainsi, la production Kazakhs représente à elle seule plus de 18% du hashrate mondial du bitcoin.

Parmi les mineurs migrants, on estime que les 2/3 n’ont pas déclaré leur activité aux autorités.

Cela a forcément des répercutions. Le gouvernement Kazakhs estime que la consommation énergétique du pays a augmenté de 8% en un an. Cela représente une hausse importante quand on sait que le pays avait tablé sur une augmentation de l’ordre de 1 à 2 %.

Ainsi, le réseau électrique ne suit pas et les coupures électriques se multiplient dans le pays.

Chute du cours du BTC après la coupure d’internet au Kazakhstan

Les conséquences pour BTC

Le Président Kazakhs et son gouvernement en ont profité pour augmenter les prix des énergies. La population s’est alors soulevée, demandant une réduction des prix et un changement de régime politique.

En représailles, le gouvernement a coupé Internet dans tout le pays depuis hier, laissant les mineurs de Bitcoin sans ressource pour continuer leur activité.

Le cours du BTC en a fait les frais. Hier, le jeton a chuté sous la barre des 43 000 USD.

Le pays connaît toujours actuellement un soulèvement historique. D’après les dernières informations, les forces armées se joignent à la population.

Cette situation n’est qu’à son début. Le Bitcoin va difficilement devoir se passer de son deuxième plus gros pays minier pour se relever.

En effet, il risque d’en souffrir encore quelques temps. Pour comprendre la situation et pourquoi le minage est essentiel à la vie des cryptomonnaies, le formation CryptoTrader vous donnera toutes les informations.

Avatar autheur

Rédactrice financière

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
  • Logo presse Le Parisien
  • Logo presse Le Figaro
  • Logo presse L'Express
  • Logo presse Votre Agent
  • Logo presse Sputnik
  • Logo presse Les Echos
  • Logo presse Le nouvel Economiste
  • Logo presse Portail del'IE
  • Logo presse Economie Matin
  • Logo presse La lettre des Placements

Ouverture Elite