Prenez RDV
Lancez-vous
Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement
Attendez ! profitez de notre formation offerte Box initiation
Non merci, pas aujourd'hui
DEVENEZ MEMBRE GRATUITEMENT

Accédez en illimité à tout l'écosystème EnBourse :

En plus de votre inscription,
Recevez gratuitement :
Formation d'initiation au trading
(d'une valeur de 450€)
Le journal de trading pour gérer vos portefeuilles
Graphiques de cotation en temps réel Crypto & Actions

SBF de retour à son luxe pour 250 millions, le crypto-Twitter (CT) confus

SBF
Mis à jour le 23 Déc. 2022 à 11h20

L’ancien CEO de FTX, Sam Bankman-Fried (SBF), est de retour aux États-Unis. Son transfert a eu lieu hier, jeudi 22 décembre 2022. La communauté crypto a soulevé de nombreuses questions sur la façon dont l’ancien PDG de FTX a pu obtenir une caution d’un montant astronomique et les conditions qui en découleront.

Sam Bankman-Fried (SBF) rentre chez pour une caution de 250 millions

Alors que Sam Bankman-Fried (SBF) est toujours accusé de 8 chef d’accusations, notamment fraude et blanchiment d’argent, l’ancien CEO de FTX a été libéré et tranféré chez ses parents ce jeudi 22 décembre 2022 pour la caution de 250 millions de dollars :

Bankman-Fried a été condamné à être confiné au domicile de ses parents à Palo Alto, en Californie, a déclaré jeudi un juge fédéral lors de la première comparution du fondateur en disgrâce devant le tribunal fédéral de New York :

Les procureurs fédéraux n’ont pas tenté de retenir la caution, mais ils ont accordé ce que l’on pense être la « garantie provisoire la plus élevée jamais enregistrée », a déclaré l’avocat adjoint américain Nick Roos lors de l’audience de jeudi. 

L’acquiescement de Bankman-Fried à l’extradition des États-Unis des Bahamas (où il a vécu et a été arrêté) a aidé son cas à obtenir une libération sous caution, a dit Roos.

« Il s’agissait d’une fraude aux proportions épiques, a dit M. Roos. Si c’était le seul critère, la détention serait probablement appropriée. Mais il a volontairement consenti à l’extradition. Il faudrait y accorder du poids. »

Le cautionnement sera signé par Bankman-Fried, ses parents et un membre non familial, selon les procédures judiciaires.

« Le défendeur a acquis une notoriété suffisante pour qu’il lui soit impossible de poursuivre ses transactions financières « , a déclaré le juge fédéral Gabriel Gorenstein à l’audience. « Il serait reconnu. Je vais donc autoriser sa libération. »

Le quart d’un milliard de dollars de caution se classe dans les échelons supérieurs historiques pour les États-Unis, même en tenant compte de l’inflation. Le chiffre, par exemple, éclipse la stipulation de Bernie Madoff de 10 millions de dollars en 2008.

Le crypto-Twitter (CT) confus et en colère

Certains membres de la communauté crypto sur Twitter (Crypto-Twitter) ont d’abord été confus par les 250 millions de dollars de caution, se demandant comment Sam Bankman-Fried a pu avoir ce montant exorbitant et être prêt à payer autant après avoir précédemment affirmé qu’il avait moins de 100 000 $ dans son compte bancaire :

En vertu de l’accord de mise en liberté sous caution, la caution n’est versée que si Sam Bankman-Fried ne comparaît pas devant le tribunal à l’avenir ou viole d’autres conditions de sa mise en liberté sous caution, comme la comparution devant les tribunaux et l’extradition pour purger une peine.

Entre-temps, ceux qui ont examiné les documents de la cour ont plutôt partagé leurs préoccupations au sujet des garants de Bankman-Fried, y compris son père, Allan Joseph Bankman, et sa mère, Barbara Fried, qui seraient responsables si SBF violait les conditions de sa caution.

L’animateur du balado Wall of All Streets, Scott Melker, a tweeté le 23 décembre en disant que même si SBF n’avait pas à payer 250 millions de dollars pour éviter la prison, s’il « sautait la caution », ses parents devront travailler « 17 extra jobs » pour trouver l’argent.

Autism Capital sur Twitter a expliqué que, bien qu’il n’ait pas eu à payer d’avance, il a mis ses parents, ses proches et les personnes non apparentées dans une situation difficile :

Par conséquent, le Crypto-Twitter est en colère à cet évènement. Puisque de nombreux investisseurs crypto ont perdu une grand partie voire la totalité de leur capital dans la chute de FTX, voir l’ancien CEO qualifié de « voleur et arnaqueur » en liberté est très irritant.

En effet, Sam Bankman-Fried doit payer ses dettes et ses « crimes », de sa vie s’il le faut. Savoir qu’il engage 250 millions de dollars pour se libérer, les anciens utilisateurs de FTX doivent penser qu’il se libère avec leur argent.

Steven McClurg a publié sur Twitter que les parents de SBF ne devraient pas utiliser leur maison comme garantie de la caution car elle a été achetée « avec des fonds FTX volés » :

Par ailleurs, Caroline Ellison, ancienne directrice générale d’Alemada Research et Gary Wang, cofondateur de FTX, ont plaidé coupable à des accusations de fraude et d’autres activités criminelles. Par conséquent, ils évitent des accusations qui auraient pu valoir 115 années d’emprisonnement.

Dans un contexte de marché difficile, trouver de bonnes opportunités d’investissement sécurisées n’est pas tâche facile. Stradoji propose son nouveau service de trading algorithmique, qui vous permet de compléter vos revenus grâce au trading automatisé et semi automatisé sur le marché des cryptos :

Pierre O.
- Rédacteur financier
Passionné de la blockchain et des cryptomonnaies dans la finance décentralisée, je me suis orienté et consacré à 100% dans cet univers nouveau, après quelques années de trading dans le forex. Le web3 a changé ma vision du futur, et je contribue à son perfectionnement.
Commentaires
1 COMMENTAIRES
Trier par :
Trier par :
Plus récents Plus anciens Plus de votes
Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
Loïc V.
28 décembre 2022 10:08

Je suis complètement choqué moi aussi par cette libération sous caution. Au fond de moi, je souhaite que ces 250millions de $ soient sécurisés pour rembourser les investisseurs et non pas pour financer la justice US. Ce sera déjà ça à récupérer… En tout cas, SBF a dilapidé l’argent pendant des années, et continue, et continuera à le faire tant qu’il est en liberté. Je ne serai pas étonné qu’il profite à fond de ces derniers moments de liberté avec tout l’argent qu’il lui reste, et qu’il finisse par se suicider car c’est sa seule issue après un tel déshonneur pour lui et sa famille.