Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment vous pouvez devenir un Trader indépendant et pourquoi c'est si important d'être libre financièrement...
Attendez !profitez de maformation offerte
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Résultats semestriels 2020 des sociétés US : risque ou opportunité ?

13 juillet 2020 / Arnaud - Rédacteur EnBourse / Dernière mise à jour : 18 juillet 2020 risque sur les marchés

Cette saison de publication des résultats aux États-Unis est peut-être la plus importante depuis plus de dix ans. Après l’apparition de la Covid-19 aux États-Unis en février, les résultats de ce trimestre engloberont les impacts les plus lourds des blocages économiques et de la récession, et se déroule à un moment où l’économie américaine reste en pleine aggravation de la crise sanitaire. EnBourse revient sur le début de cette saison des résultats et les conséquences qu’elle pourrait engendrer sur les marchés.

Qu’attend le marché de cette saison des résultats ?

Les bénéfices du S&P 500 vont plonger alors que le coronavirus frappe tous les secteurs – Wall Street comptant sur un rebond qui pourrait ne pas venir.

La seule certitude quant aux perspectives des entreprises dans un monde Covid-19 est que les bénéfices du deuxième trimestre seront très mauvais – les pires, en fait, en plus de 10 ans.

Bien que Wall Street parie que les bénéfices commenceront à rebondir au troisième trimestre, le point de départ de ce rebond est inconnu, et les premières indications suggèrent que l’ampleur du rebond pourrait ne pas correspondre aux espoirs des investisseurs.

Comme d’habitude avant la saison des bénéfices, puisque les rapports couvrent la période de trois mois qui s’est déjà écoulée, ce que les entreprises disent du trimestre en cours ou de l’année entière est plus important que les résultats qu’elles publient.

A lire aussi : S&P 500 : quelles réactions attendre des élections aux USA ?

Mais cette saison des bénéfices pourrait être différente, car l’incertitude quant à l’impact de la pandémie Covid-19 a conduit de nombreuses entreprises à retirer leurs prévisions, laissant les analystes plus aveugles que d’habitude lorsqu’ils établissent leurs estimations.

Environ un tiers des sociétés composant le S&P 500 ont retiré leurs prévisions financières.

Les acteurs du marché sont résignés à l’idée que les résultats de ce trimestre seront médiocres.

Reprise des marchés

Les publications de résultats des entreprises devraient mettre en lumière les conséquences de la crise sanitaire. Toutefois, les sociétés pourraient indiquer que le pic de la crise est passé et que les actions pourraient poursuivre leur rebond au-delà de probables mauvais résultats.

Mais l’espoir demeure que les conséquences économiques et financières les plus graves de la crise sont passées, et que les bénéfices et les perspectives macroéconomiques ont atteint un creux et se sont améliorés à partir de là.

Gagnants et perdants, quel impact sur les marchés ?

Bien que les perspectives de bénéfices pour l’ensemble du S&P 500 soient uniformément négatives, les investisseurs ont fait une nette distinction entre les entreprises qui devraient finir par être gagnantes dans un monde post-Covid-19 et celles qui auront du mal.

Beaucoup pensent que la crise COVID est en train de créer un monde nouveau, tandis que d’autres pensent que la pandémie vient d’accélérer l’avenir.

Les estimations du consensus suggèrent que la croissance des bénéfices de l’indice devrait se contracter d’environ 44 %, car l’impact de la crise sanitaire et des blocages économiques de Covid-19 commence à se manifester pleinement dans les bénéfices des entreprises.

Les secteurs cycliques du S&P 500 devraient être les plus touchés pour les bénéfices. La croissance des bénéfices devrait se contracter de près de 90 % dans le secteur industriel, tandis que le secteur financier devrait enregistrer une contraction des bénéfices d’environ 50 %.

A lire aussi : Washington vs Pékin : que nous réserve la nouvelle guerre froide ?

Les investisseurs peuvent se préparer à une nouvelle série de réductions de coûts et de levées de fonds pour accompagner les rapports sur les bénéfices, car les entreprises s’efforcent de renforcer leurs liquidités et de préserver leur trésorerie alors que leurs revenus diminuent.

Le géant américain PepsiCo est le premier à publier ses résultats du 2ème trimestre 2020, ce lundi 13 juillet.

Cotation PepsiCo

Cours de l’action PepsiCo du 01 janvier 2020 au 13 juillet 2020 (UT daily).

Les actions de PepsiCo sont en progression de 2,33 % ce lundi, après que le géant des boissons et des snacks a annoncé des bénéfices et des revenus pour le deuxième trimestre qui ont baissé moins que prévu, car le secteur des snacks et de l’alimentation est resté résistant à la pandémie de Covid-19.

Quelle forme prendra la reprise ?

La trajectoire du rebond des bénéfices anticipés, sur laquelle les investisseurs en actions misent, est donc incertaine.

C’est pourquoi les bénéfices seront très importants, car ils apporteront un peu de lumière sur la réalité de la situation. Ils vont nous dire exactement si une entreprise est sur une voie qui justifie cette montée en puissance.

La principale préoccupation de cette saison est l’impact de la crise sanitaire du Covid-19 et de la récession qui s’en est suivie sur les bénéfices des entreprises.

Bien que les résultats du deuxième trimestre soient importants, surtout si les entreprises ne réalisent pas leurs prévisions dans l’ensemble, le détail le plus important pour les acteurs du marché sera la prévision des bénéfices.

Les analystes estiment que le deuxième trimestre sera le point bas de la croissance des bénéfices, et que les perspectives de bénéfices devraient s’améliorer progressivement au cours des prochains trimestres.

Les acteurs du marché examineront les résultats des entreprises afin de déterminer la forme que pourraient prendre les bénéfices et la reprise économique aux États-Unis, compte tenu notamment des nouveaux risques de « deuxième pic » d’infections à Covid-19.

Les indicateurs techniques indiquent que le marché est sur le point d’amorcer une remontée à court ou moyen terme. Mais ce résultat dépend fortement de la capacité des entreprises américaines à délivrer un message optimiste sur les conditions de croissance et les bénéfices futurs.

Pour aller plus loin :
Le risque libéré : une bonne nouvelle pour le secteur bancaire US ?

Arnaud,
Rédacteur financier pour EnBourse

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE
DERNIÈRE FORMATION