Quand les traders débutants et les traders expérimentés ne se comprennent pas…

Quand les traders débutants et les traders expérimentés ne se comprennent pas…

On le sait, le trading n’est pas inné, il s’apprend. Mais l’incompréhension qui règne entre les traders débutants et les traders expérimentés font souvent penser qu’ils ne parlent pas la même langue. Pourtant, les termes utilisés sont bien les mêmes, mais les points de vue de chacun sur ces termes sont souvent bien différents. Voici pourquoi :

« Investir en bourse » :

Cette expression est probablement l’une de celles qui marquent le plus la différence de pensée entre les traders débutants et les traders expérimentés.
Ne nous leurrons pas, l’argent est la première des motivations lorsqu’il s’agit d’apprendre à trader.

Mais alors que les novices voient leurs gains potentiels (et encore inexistants…), comme une possibilité de s’enrichir rapidement, les plus expérimentés y voient une occasion d’accroître leur capital.
Quand les uns rêvent de gagner plus, plus dépenser plus, les autres y voient leur retraite dorée au bord de la plage.

Mais ces rêves de gloire et de fortune s’estompent rapidement après quelques mois et il ne restera que ceux qui auront compris qu’investir en bourse nécessite des connaissances approfondies.
Quant aux autres, ils iront alimenter la mauvaise réputation du marché boursier, en affirmant haut et fort que ce n’est qu’une « arnaque », un jeu de casino, destiné à ruiner les pauvres petits particuliers.

« Indicateurs » :

Il est curieux de voir les débutants se tromper à ce point sur les indicateurs. Pourtant, le terme est clair : un indicateur…indique. Il ne donne pas d’ordre auxquels il faut obéir les yeux fermés.

Les traders pro savent que les indicateurs ne sont « que » des outils, qui permettent de repérer des opportunités éventuelles.
Mais quand on commence à s’intéresser à l’analyse technique, on a tendance à penser qu’un indicateur est une sorte d’invitation à l’entrée en position. Pas la peine d’attendre encore un peu, pas la peine d’observer, c’est bon, « on peut y aller ». Et si l’on suit cette logique, plus on a d’indicateurs, plus on est sûr de « rafler la mise », ce qui est évidemment une grave erreur.

Pourtant, au fil de l’apprentissage, on voit peu à peu les indicateurs disparaître les uns après les autres. Non pas que les traders expérimentés n’aient pas besoin d’indicateurs, mais ils se contentent de peu, pour ne perdre de vue l’essentiel : la courbe de prix.

« Risque » :

Là encore, les différences de points de vue sont plutôt flagrantes.
L’envie de gagner rapidement de l’argent est l’une des raisons qui font que les novices prennent des risques inconsidérés.
Quand les plus expérimentés parlent de 1 % de risque par rapport à leur capital, les débutants s’insurgent : « comment gagner rapidement de l’argent, en risquant si peu ? ».

Malheureusement, on ne se rend compte de l’importance de cette règle qu’après avoir perdu tout son capital aussi rapidement que l’on aurait bien voulu le doubler.
Et c’est là que l’on comprend que l’objectif ne doit pas être de gagner plus vite en risquant de perdre beaucoup, mais de gagner régulièrement en ne perdant presque rien

Finalement, on remarque aussi que ces différences d’opinions sur ces quelques termes simples se reflètent parfaitement dans les résultats des uns et des autres.
Plus les novices ont besoin de temps pour changer leur regard sur ce qu’implique vraiment l’investissement boursier, et plus ils retardent leur réussite.

Beaucoup d’entre eux abandonneront en chemin, mais quelques-uns deviendront, eux, des traders expérimentés !

Connaissez vous d’autres expressions « ambiguës » comme celles-ci ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.