Les Bulls ? Les Bears ? C’est quoi exactement ?

Tradez-vous Les Bulls ? Les Bears ? C'est quoi exactement ?

Si vous vous rendez quelques fois sur des forums de bourse, ou que vous lisez des analyses d’autres traders, vous avez sûrement déjà remarqué que les termes « Bull » (taureau) et « Bear » (Ours) s’utilisent fréquemment, sans pour autant comprendre exactement leur signification.

Si vous ne le savez pas encore, voici un article qui va vous aider à comprendre la différence entre les deux…



Qui sont les bulls ?

Derrière ce nom aux allures d’équipe de basket, se cachent en fait un groupe de traders qui ont tous un point en commun : ils ouvrent uniquement des positions à l’achat.

Si le prix baisse, ils attendent une opportunité pour prendre position à l’achat dès que les conditions du marché leur semblent plus favorables et qu’ils pensent que les cours, ou la valeur dans laquelle ils investissent vont continuer de monter pendant un certain temps.

S’ils sont particulièrement nombreux à aller dans ce sens, la courbe de prix part naturellement à la hausse.
Si par exemple vos chandeliers sont habituellement verts et rouges, ces moments sont très faciles à repérer sur un graphique, puisque les chandeliers verts se succèdent et la tendance est alors haussière (malgré quelques tentatives de baisse de la part des autres investisseurs).

Exemple :

tendance haussière Voici les bulls en action

Qui sont les bears ?

Ces premières explications vous ont probablement permis de déduire la suite : les bears sont l’exact opposé des bulls.
Ce type de trader préfère prendre des positions à la vente, quand il estime que le marché va baisser pendant quelque temps.
Évidemment, si les bears sont nombreux, ils prennent alors le dessus sur les bulls, et le marché entame une tendance baissière.

Exemple :

tendance baissièreQuand les bears gagnent la partie…

Ainsi, symboliquement parlant, le marché boursier n’est rien d’autre qu’une lutte « sans merci » entre les bulls et les bears.
Il suffit d’ailleurs d’observer attentivement les graphiques de prix pour s’en rendre compte : cette lutte, c’est tout simplement la loi de l’offre et de la demande, c’est-à-dire, la base du marché boursier (mais ça, vous le saviez déjà).

N’oubliez jamais : les meilleurs traders sont toujours un peu des deux…

Il n’est pas rare sur le forums de lire des commentaires du genre : « moi je suis bull ! », ou « ah non, moi je suis bear ! « . C’est le parfait exemple de ce qu’il ne faut absolument pas faire.

Il n’y a rien de pire que de s’enfermer bêtement dans un style de trading.
Le marché est changeant, il évolue sans arrêt et les graphiques le prouvent : ça monte, ça descend, ça remonte…s’obstiner à ne prendre position qu’à la hausse ou qu’à la baisse empêche de profiter d’un grand nombre d’opportunités qui s’offrent à vous.

On achète ou on vend en fonction de certains critères : la stratégie, le type de marché, de l’horizon de temps, etc.
Du coup, dire que l’on est exclusivement bull, ou exclusivement bear n’a absolument aucun sens, car pour être rentable on est parfois l’un, parfois l’autre : le terme « bullbear » serait en fait plus adapté.

En tout les cas, si jamais vous entendez, ou lisez à nouveau ces expression, vous n’aurez aucun mal à visualiser la situation du marché si l’on vous dit que « les bulls sont en train de gagner » et inversement…

les bulls gagnent

Et vous ? Êtes-vous bull ? bear ? ou « bullbear » ?
Donnez votre avis dans les commentaires en dessous de l’article !

Bons trades et à bientôt,

Sylvain March
Trader indépendant, et formateur pour mieux investir en bourse.