Profitez de ma formation vidéo Initiation au trading où vous allez découvrir comment devenir trader indépendant et l'importance d'être libre financièrement

Attendez ! profitez de notre formation offerte

Box initiation
50% terminé !

C'est presque terminé ! Entrez votre prénom et votre email ci dessous

Accédez maintenant à ma formation offerte :
Vous accéderez à la vidéo
dans 3 secondes...

Vous avez atteint votre limite de lecture maximale en tant qu’invité

devenez membre gratuitement

Et accédez en illimité à tous les articles d’EnBourse :

Hi Dollars : révolution crypto ou arnaque ?

13 juillet 2021 / Arnaud - Rédacteur Financier / Dernière mise à jour : 16 juillet 2021 Logo de Hi Dollars

Une nouvelle start-up blockchain, hi.com, vient d’être lancée. Elle distribue chaque jour à chaque utilisateur sa crypto-monnaie, le hi-dollar, à des fins de marketing de sa nouvelle plateforme. Le service est encore en version bêta non publique, mais vous pouvez vous inscrire dès maintenant et recevoir votre récompense quotidienne tous les jours. EnBourse vous présente cette nouvelle opportunité crypto et revient sur ses caractéristiques très spéciales entre révolution et risques inhérents à ce marché.

Hi Dollars : un projet blockchain de banque nouvelle génération

Détenir, recevoir et envoyer des crypto-monnaies a toujours pu engendrer des réticences pour toute personne peu à l’aise avec l’informatique et avec ce marché.

Hi Dollars est une entreprise de blockchain et une nouvelle sorte de banque qui gère, reçoit et envoie votre argent et vos crypto-monnaies sans nécessiter la moindre connaissance de la blockchain et pour laquelle vous avez seulement besoin d’une application de messagerie.

Cela signifie que vous n’avez pas à vous soucier d’une autre application sur votre téléphone et que l’équipe Hi Dollars n’a pas besoin de dépenser des ressources pour développer et maintenir sa propre application, mais peut se concentrer pour le moment sur d’autres choses.

L’application Telegram est utilisée depuis le début de l’aventure, Whatsapp est actuellement encore en test et d’autres messageries seront sans doute bientôt disponibles pour s’inscrire.

Cela signifie également que tout le monde pourra envoyer de l’argent ou des crypto-monnaies à ses amis rapidement et facilement via les applications de messagerie classiques (ce qui n’existait jusqu’à maintenant qu’au Japon avec la messagerie LINE).

Tout cela peut donc se faire sans aucune connaissance des crypto-monnaies et sans les inscriptions et interfaces parfois compliquées des plateformes d’échanges, ce qui semble très intéressant si l’on veut s’adresser à un public très large.

Hi Dollars s’engage à offrir des services financiers à but non lucratif alimentés par la blockchain et basés sur celle-ci.

Le jeton développé par l’entreprise qui permet l’investissement est actuellement un jeton ERC-20 et il utilise la blockchain Ethereum. A l’avenir, Hi Dollars souhaite créer et lancer sa propre blockchain appelée Hi Chain afin d’augmenter la vitesse des transactions et de réduire davantage les frais de transaction.

Cependant, par rapport à la plupart des autres projets cryptos novateurs basés sur cette blockchain, Hi Dollars est non seulement différent dans sa mission, mais se distingue également par les personnes expérimentées derrière le projet : l’ancien PDG de Bitcoin.com, Stefan Rust, et l’ancien CMO de Crypto.com, Sean Rach, sont en effet les fondateurs.

L’équipe est aussi composée de personnalités issues des plus grandes entreprises technologiques et financières du monde, notamment Tencent, Alibaba, JP Morgan et Morgan Stanley.

Comment profiter des avantages du projet Hi Dollars :

En un peu plus de deux mois de test bêta fermé, Hi Dollars a attiré plus de 447 000 participants de plus de 130 pays. Les fonds investis devraient être utilisés pour accélérer l’impressionnante croissance précoce des membres de Hi en se concentrant sur l’innovation des produits et une pénétration plus profonde dans les régions clés.

Nombre d'inscrits et progression du cours du Hi Dollar
Nombre d’inscrits et progression du cours du Hi Dollar.

Afin de réaliser l’inscription et profiter des récompenses et des futurs services bancaires, vous devez tout d’abord être en possession d’un code parrain (pas d’inscription possible sans ce code tant que le site est en version bêta fermée). Vous pourrez utiliser le code parrain « SylvainMarch » ou encore cliquer sur le lien suivant :

https://hi.com/SylvainMarch

Vous n’aurez plus qu’à suivre la procédure d’inscription standard.

Vous pouvez aussi vous rendre sur le site hi.com. Choisissez en haut de l’écran l’onglet « j’ai un parrain » puis renseignez-le en bas de l’écran avant de cliquer sur « soumettre ». Vous serez alors invités à renseigner votre numéro de téléphone (qui sera vérifié avec un code envoyé par SMS) et vous devrez ensuite répondre à ce que le chat bot vous demande, entre autres pour le surnom que vous souhaitez choisir.

Page d'accueil du site hi.com avec le bouton pour entrer un code parrain et s'inscrire
Page d’accueil du site hi.com avec le bouton pour entrer un code parrain et s’inscrire.

Pour les résidents de nombreux pays, dont la France, vous devrez réaliser le parcours KYC avec une procédure rapide incluant un enregistrement facial via la webcam et l’envoi de la photo d’une pièce d’identité. La validation se fait rapidement. Dès cette étape franchie, vous pourrez acheter des Hi Dollars en payant avec un transfert de crypto-monnaies (plusieurs cryptos disponibles dont l’USDT).

Il est important de savoir que le cours du Hi Dollar est fixé par la start-up elle-même avec une réévaluation quotidienne et une augmentation progressive parallèlement à l’augmentation du nombre de participants au projet.

Chaque jour, le cours du Hi Dollar augmente légèrement. Il n’est pas possible de convertir ses Hi Dollar pour l’instant mais le blocage est d’une durée limitée et le jeton devrait être rapidement côté sur les plus grandes plateformes d’échange.

C’est tout et à partir de ce moment-là, vous pourrez recevoir des Hi Dollars (HI) gratuitement chaque jour en répondant à une question en cliquant simplement sur le bouton « récupérer ma récompense » sur le site ou encore via Telegram. Attention, il faut bien se souvenir que vous devez réclamer votre récompense chaque jour, elle ne se crédite pas automatiquement sur votre compte.

La possibilité de récupérer des récompenses devraient se poursuivre dans le temps, mais leur montant est diminué régulièrement en fonction de l’augmentation du nombre de participants.

Initialement, la récompense journalière était de 25 HI. Elle est restée disponible jusqu’à un maximum de 100 000 clients. Au-delà de 100 000 clients, la récompense quotidienne a chutée à 10 HI par jour pour atteindre aujourd’hui 2,5 HI.

Après votre inscription, vous recevrez votre propre lien que vous pourrez partager avec vos amis. Si vos amis invités collectent leurs récompenses, ils recevront eux aussi 2,5 hi dollars chaque jour et vous serez rétroactivement crédité de 50% de cette somme chaque jour sur votre compte pour le parrainage via votre lien.

Si vos amis génèrent leur lien et le diffusent, vous recevrez également 25 % de cette somme sur votre compte. Cela vaut donc la peine de diffuser votre lien et d’encourager les autres à transmettre leur lien.

Hi Dollars : la banque crypto révolutionnaire ou une arnaque ?

Les HI de la récompense quotidienne seront crédités sur votre compte, mais ne seront débloqués pour être retirés qu’après un an. C’est une contrainte mais qui permet de gérer le développement régulier du projet.

Ce projet novateur dans le secteur bancaire 3.0 devrait proposer à terme de très nombreux services financiers avec des tarifs compétitifs. Parmi ces services, vous trouverez :

  • des comptes rémunérés,
  • des possibilités de conversion de devises,
  • des transferts de devises et de crypto-monnaies à faibles coûts,
  • des prêts cryptos

En outre, la société a annoncé un partenariat d’investissement stratégique avec trois fonds mondiaux de premier plan pour l’innovation et la technologie : HashKey – Global Fintech Fund (leader sur les actifs numériques), Hashed – Global Blockchain Fund (un portefeuille mondial qui comprend des investissements dans EOS, Ethereum et Terra) et Longling Capital – The Global Fund for the Internet and De-Phi.

Pour résumer, le projet donne accès à un portefeuille de crypto-monnaies très simple d’utilisation avec accès à terme à divers services et à sa propre crypto-monnaie Hi Dollar, dont le prix augmente en fonction du nombre d’acheteurs.

Il y a également un système de parrainage et d’encouragement de son utilisation et il est possible de recevoir quotidiennement de petites récompenses !

Du côté des inconvénients et des risques, des verrouillages et un système complexe de déblocage sont présents pour ceux qui investiront. Considérant que le prix du Hi Dollar a déjà été multiplié par 10 en 2 mois, le potentiel de progression est important mais investir dans un projet est un risque, notamment au regard des nombreux projets cryptos (en ICO) qui ont échoués.

Il faut donc s’assurer que le projet est réalisable, concret, utile et que l’équipe encadrante est compétente, motivée et pas malintentionnée. Si ces critères sont réunis à vos yeux, le projet est alors intéressant !

N’hésitez pas à réagir et poser vos questions sur ce projet ou sur la procédure d’inscription en commentaire ci-dessous ou en posant votre question sur le forum.

Pour aller plus loin :
Faut-il acheter la crypto Uniswap dès maintenant ?

Avatar autheur

Rédacteur financier

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour écrire un commentaire. Déjà un compte ? Connectez-vous
QUI SUIS-JE ?

Je m'appelle Sylvain March, et je suis trader indépendant depuis 2008.

J'investis en bourse avec mon propre capital et cette activité, simple et mobile, me permet de vivre et travailler n'importe ou dans le monde.

Egalement auteur financier et formateur,

je partage sur ce blog des méthodes efficaces que j'ai testées, et qui vont aussi fonctionner pour vous.

L'objectif ?

Vous aider à tirer des vrais revenus de la bourse.

Découvrez mon histoire ici

ILS EN PARLENT DANS LA PRESSE